agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 20 min 19 sec

Le solde agroalimentaire français devient négatif avec l'Union européenne (Inra)

dim, 07/07/2019 - 18:42
En déclin depuis 2012, le solde agroalimentaire français avec les pays de l'Union européenne est devenu, en 2018, négatif, rapporte l'économiste de l'Inra, Vincent Chatellier, confirmant une information des Echos. Ce solde est passé de 6,3 Mrd€ en 2011 à 278 M€ en 2017, avant de devenir symboliquement négatif en 2018, à -294 M€. A l'inverse, le solde commercial vis-à-vis des pays hors UE est resté stable depuis 2011, après avoir presque triplé à la fin des années 2000. Au total, «la balance commerciale (tous pays) a été divisée par deux en sept ans», alerte Vincent Chatellier. Symbole de ce déclin: les produits laitiers, dont le solde avec l'UE est passé de 1,79 Mrd€ en 2011 à 369 M€ en 2018.
Source : agrapresse.fr

Le solde agroalimentaire français devient négatif avec l'UE (V. Chatellier, Inra)

ven, 07/05/2019 - 17:38
En déclin depuis 2012, le solde agroalimentaire français avec les pays de l'Union européenne est devenu, en 2018, négatif, rapporte l'économiste de l'Inra, Vincent Chatellier, confirmant une information des Echos. Ce solde est passé de 6,3 Mrd€ en 2011 à 278 M€ en 2017, avant de devenir symboliquement négatif en 2018, à -294 M€. A l'inverse, le solde commercial vis-à-vis des pays hors UE est resté stable depuis 2011, après avoir presque triplé à la fin des années 2000. Au total, «la balance commerciale (tous pays) a été divisée par deux en sept ans», alerte Vincent Chatellier. Symbole de ce déclin: les produits laitiers, dont le solde avec l'UE est passé de 1,79 Mrd€ en 2011 à 369 M€ en 2018.
Source : agrapresse.fr

Tereos annonce le lancement de sa filière de sucre de betterave bio

ven, 07/05/2019 - 13:41
Déjà présent sur le marché du sucre de canne bio, Tereos annonce, dans un communiqué de presse du 5 juillet, le lancement d’une filière française de sucre de betterave bio. Des essais ont été conduits l’année dernière et les premières livraisons auront lieu dès septembre 2019. Elles concernent une trentaine d’agriculteurs bio et en conversion, qui ont semé près de 200 hectares de betteraves. La transformation sera effectuée à la sucrerie d’Attin dans le Pas-de-Calais. «Tereos va désormais produire son propre sucre bio issu de betterave, répondant à une demande forte des consommateurs pour des produits bio et locaux», s’enthousiasme Philippe Huet, directeur ventes et marketing, cité dans le communiqué.
Source : agrapresse.fr

La préfecture de Meurthe-et-Moselle va autoriser le tir d'un loup «atypique» (presse)

ven, 07/05/2019 - 13:28
Dans les prochaines semaines, la préfecture de préfecture de Meurthe-et-Moselle va autoriser un tir de prélèvement sur un loup «solitaire et atypique», responsable de plus de 150 attaques depuis 2017, rapportent les médias locaux. «Nous attendons un arrêté ministériel qui (…) permettrait de tuer un loup quand, sur une zone déterminée, il provoque un nombre de dégâts excessifs», a expliqué le préfet Eric Freysselinard lors d'un point presse le 4 juillet. Localisées dans la plaine des Vosges (Sud de la Meurthe-et-Moselle, Nord des Vosges et Meuse), les nombreuses attaques de ce canidé auraient coûté près de 2,5 M€ aux trois départements (indemnisations et aides aux mesures de protection).
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 08/07/2019

ven, 07/05/2019 - 12:11
Toute la semaine
Auditions de la commission d'enquête parlementaire Chlordécone et Paraquat
Auditions de la commission d'enquête parlementaire sur les GMS

Lundi 8 juillet
Colloque de l'Anses sur les perturbateurs endocriniens

Mardi 9 juillet
Conférence de presse de la FNEDT (entreprises de travaux agricoles)
Conférence de presse sur la démarche Éleveurs et engagés
Premier examen du projet de loi de ratification du Ceta, à l'Assemblée nationale (commission)
Présentation du rapport de la mission d'information du Sénat sur les catastrophes climatiques
Conférence de presse annuelle de l'Autorité de la concurrence
Examen du projet de la loi de fusion ONFCS/AFB
Début de l'examen au Sénat du PJL Energie Climat (commission)

Mercredi 10 juillet
Table ronde sur le Ceta, organisée par la commission aff. étrangères de l'Assemblée nationale

Jeudi 11 juillet
Conclusion de Santé publique sur l'affaire des «bébés sans bras»
Conférence de presse du Sedima (distributeurs de machines agricoles)
Source : agrapresse.fr

Comptes de l'agriculture: des allègements fiscaux en hausse

jeu, 07/04/2019 - 19:49
Les allègements fiscaux au bénéfice du secteur agricole étaient en hausse de 11% sur 2018, à 1,958 Mrd €, selon les comptes de l'agriculture parus le 4 juillet. Premier poste d'augmentation? La taxe sur la consommation de gazole non routier. Les coûts de son remboursement partiel (+28 M€) et du taux réduit (+56 M€) sont en hausse en raison de l'augmentation du coût du gazole par la contribution climat énergie. Second poste en hausse, les dégrèvements de taxe foncière sur les propriétés non bâties pour perte de récolte (+60 M€), en raison notamment de la sécheresse.
Source : agrapresse.fr

Agroéquipement: un délai «trop court» pour la ré-homologation des véhicules neufs

jeu, 07/04/2019 - 19:49
Les entreprises de l’agroéquipement ont réclamé le 4 juillet un an de plus pour la ré-homologation des véhicules neufs face à «une situation d’engorgement administratif». Axema (constructeurs), la Fnar (artisans) et le Sedima (distributeurs) demandent «un report d’un an pour garantir la remise à jour des dossiers d’homologation», d'après un communiqué commun. Selon un arrêté du 19 décembre 2016, tous les véhicules agricoles neufs doivent, à partir du 1er janvier 2020, être ré-homologués en suivant de nouvelles prescriptions techniques. Or, le format type pour les dossiers administratifs n’a été transmis par les autorités qu’en janvier, souligne le communiqué.
Source : agrapresse.fr

Vins de Provence: l'interprofession adopte un budget en hausse de 25%

jeu, 07/04/2019 - 17:10
Réunie en assemblée générale le 4 juillet, l’interprofession des vins de Provence (CIVP) a validé une augmentation de cotisations de 25%, pour atteindre un budget de 6,8 M€ (contre 5,4 M€ précédemment). Cette décision est adossée à un plan de développement présenté par le président Jean-Jacques Bréban, qui a également été adopté en AG. Le plan fixe quatre objectifs à cinq ans: maintenir les volumes commercialisés en France, faire passer la part des exportations de 37 à 45% des volumes, diversifier l'export vers les marchés émergents et faire passer la surface dédiée à la bio et à la HVE de 20 à 60%. La production de rosé est en expansion dans le monde et la France pèse pour 14% du commerce international en volume (un tiers en valeur).
Source : agrapresse.fr

Semences: Arterris rachète les parts de l'allemand KWS dans Razès Hybrides

jeu, 07/04/2019 - 15:58
La coopérative Arterris prend le contrôle total de Razès Hybrides, coentreprise semencière avec l’allemand KWS qui lui revend ses parts, ont-ils annoncé le 3 juillet. «KWS a décidé de céder les parts qu’elle détient dans Razès Hybrides» à Arterris, qui a «accepté d’en devenir propriétaire à 100%», selon un communiqué commun. L’opération est effective depuis le 1er juillet. Spécialiste de la production de semences de maïs, Razès Hybrides était depuis sa création, il y a plus de 25 ans, détenue à 51 % par KWS et 49 % par Arterris. Les deux groupes affirment «poursuivre leur partenariat à long terme dans la multiplication des semences de différentes espèces, principalement le maïs».
Source : agrapresse.fr

Comptes de l'agriculture 2018: des allègements fiscaux en hausse

jeu, 07/04/2019 - 12:14
Les allègements fiscaux au bénéfice du secteur agricole étaient en hausse de 11% sur l'année 2018, pour atteindre 1,958 Mrd €, selon les comptes de l'agriculture parus le 4 juillet. La premier poste d'augmentation concerne la taxe sur la consommation de gazole non routier. Les coûts de son remboursement partiel (+28 M€) et du taux réduit (+56 M€) sont en hausse en raison de l'augmentation du coût du gazole par la contribution climat énergie. Second poste en hausse, les dégrèvements de taxe foncière sur les propriétés non bâties pour perte de récolte (+60 M€), en raison notamment de la sécheresse.
Source : agrapresse.fr

Le résultat de la ferme France poursuit sa hausse en 2018

jeu, 07/04/2019 - 12:12
Année marquée par des conditions climatiques particulièrement sèches, 2018 a malgré tout vu le résultat de la ferme France progresser. Et ce pour la deuxième année consécutive. C’est l’enseignement du nouveau rapport de la commission des comptes de l’agriculture de la Nation (CCAN), publié le 4 juillet. Le résultat net agricole par actif est en progression de 17% sur l’année 2018. La valeur ajoutée brute incluant les subventions s’accroît de 6,7% pour s’établir à 39,9 Mrd €, malgré des consommations intermédiaires en hausse et des subventions en baisse. Ce sont surtout les productions végétales qui tirent le résultat grâce à des bons prix en céréales et des vendanges exceptionnelles. Côté productions animales, l’année a été plus difficile. Les volumes se maintiennent mais les prix reculent.
Source : agrapresse.fr

2nd pilier: Matignon veut redonner la gestion des aides surfaciques à l'Etat (Régions)

jeu, 07/04/2019 - 12:05
Lors de la dernière réunion trimestrielle Etat-Régions le 27 juin à Matignon, le Premier ministre aurait exprimé sa volonté de «faire revenir vers l’Etat la gestion de la totalité des aides surfaciques», regrette le vice-président délégué de Régions de France, François Bonneau, à Agra presse. En clair, les aides surfaciques du 2nd pilier (ICHN, Maec, bio) seraient retirées de l'autorité de gestion des Régions, qui conserveraient par exemple les aides à l'investissement. «Nous contestons cette position présentée comme un arbitrage, et qui pourrait devenir une décision», réagit François Bonneau. Le président de la Région Centre-Val de Loire critique un schéma «inefficace» et un «très mauvais signe sur le volonté du gouvernement en matière de décentralisation». C'est seulement depuis le début de la dernière programmation de la Pac (2014-2020) que les Régions sont devenues autorités de gestion des aides du second pilier (surfaciques et autres).
Source : agrapresse.fr

Canicule: craintes de dégâts importants dans le Sud de la France

mer, 07/03/2019 - 15:26
Le ministre de l’Agriculture est attendu en Occitanie le 5 juillet pour se rendre compte de l’étendue des dégâts causés par la canicule. Elle a durement touché les cultures et les élevages dans l’Hérault, l’Aude, le Gard et les Pyrénées-Orientales, les vendredi et samedi 28 et 29 juin. «Soleil de plomb, vent chaud et températures extrêmes ont eu des effets catastrophiques», a indiqué la Confédération paysanne d’Occitanie le 3 juillet. «Dès 11 heures du matin il faisait 38 degrés, et ce jusqu’à 22 heures. La température est restée à plus de 40 degrés sous abri, ce qui équivaut à plus de 50 degrés au soleil pendant des heures», a rapporté Jean-Marie Fabre, président de la Confédération des vignerons indépendants.
Source : agrapresse.fr

Accord UE/Canada: le projet de loi de ratification présenté en Conseil des ministres

mer, 07/03/2019 - 14:56
Un projet de loi de ratification de l'accord commercial entre l'UE et le Canada (Ceta) a été présenté en Conseil des ministres le 3 juillet. Cet accord est entré en vigueur à titre provisoire en septembre 2017, après l'aval des États membres et du Parlement européen. Pour être définitivement adopté, il doit maintenant être ratifié par les parlements nationaux. Selon le compte rendu du Conseil des ministres, «il n’y a pas eu d’augmentation des exportations agricoles canadiennes à destination de la France, y compris pour les filières agricoles sensibles», suite à l'entrée en vigueur du Ceta.
Source : agrapresse.fr

Le Parlement autrichien adopte l'interdiction du glyphosate

mer, 07/03/2019 - 12:14
Le Parlement autrichien a adopté, le 2 juillet, une «interdiction totale» de l'utilisation des produits phytosanitaires à base de glyphosate sur son territoire, indique le journal autrichien «Die Presse». L'Autriche devient ainsi le premier pays européen à interdire l'herbicide de ses champs, grâce à une majorité de circonstance entre le SPÖ (Social-démocrate) et le FPÖ (extrême droite), contre l'avis du parti conservateur ÖVP, qui considère cette interdiction comme une «claque au visage des agriculteurs». Les produits à base de glyphosate sont les herbicides «les plus utilisés dans le pays», selon «Die Presse». «La décision du parlement autrichien est en contradiction avec les connaissances scientifiques sur le glyphosate», a déploré Bayer.
Source : agrapresse.fr

Agrumes: un risque «probable» d'introduction du HLB en Europe

mer, 07/03/2019 - 10:48
Dans un avis publié le 3 juillet, l'Anses estime «probable» le risque d'introduction de la maladie du dragon jaune (HLB) sur le continuent européen, y compris en Corse. Principal danger phytosanitaire pour les cultures d'agrumes à travers le monde, le HLB est présent sur les continents asiatique, américain et africain, et absent d'Europe (présence aux Antilles et à la Réunion). Au delà du risque d'introduction, les risques de dissémination et d'établissement sont jugés «élevés», l'un des vecteurs étant déjà présent en Espagne. Les effets économiques potentiels en Europe sont jugés «d'autant plus importants que l'ensemble des régions productrices sont menacées». En Floride, la maladie a occasionné 3,64 milliards de dollars de pertes entre 2006 et 2011.
Source : agrapresse.fr

UE-Mercosur : un «mauvais accord», critique le député Moreau

mer, 07/03/2019 - 10:48
«C'est un mauvais accord», a déclaré le 3 juillet le député Jean-Baptiste Moreau (LREM, Creuse) suite au compromis UE-Mercosur. «Je ne suis pas d’accord avec le président de la République, a-t-il lancé au micro de RTL. Je vais essayer de le convaincre. Le président de la République a dit qu’il fallait trouver un chemin entre la naïveté libre-échangiste qui a prédominé à la Commission européenne depuis 20 à 30 ans (...) et le protectionnisme idiot à la Trump qui ne favorise absolument pas l'économie». Or l’accord UE-Mercosur «penche davantage dans la naïveté libre-échangiste», selon le député. «A quoi il sert, cet accord, s’il déstabilise l’économie européenne?», s’interroge Moreau.
Source : agrapresse.fr

La bioraffinerie de Total à la Mède a démarré

mer, 07/03/2019 - 10:29
La raffinerie de biocarburants Total à La Mède (Bouches-du-Rhône) vient de démarrer sa production, a indiqué le 3 juillet le groupe pétrolier. Ce site dispose d'une capacité de production de 500 000 t de biocarburants, du biodiesel et du biojet pour l'aviation, selon un communiqué. La Mède, qui fonctionnera pour moitié sur la transformation d'huile de palme importée, a fait face à une vive contestation des agriculteurs et des défenseurs de l'environnement. «Dans le cadre d’un accord avec le gouvernement en mai 2018, Total s’est engagé à traiter chaque année au maximum 300 000 t d’huile de palme – soit moins de 50% du volume des matières premières nécessaires – et au minimum 50 000 t de colza français», rappelle le communiqué.
Source : agrapresse.fr

L'Union européenne adoube le canal Seine-Nord

mer, 07/03/2019 - 10:09
La ministre des Transports Elisabeth Borne a salué le 2 juillet l'«étape très importante» franchie avec la récente reconnaissance par la Commission européenne du réseau fluvial Seine-Escaut, qui ouvre la voie à un financement de l’UE plus important pour le futur canal Seine-Nord. La «décision d'exécution» approuvée par Bruxelles fixe le calendrier du projet. «L'Europe est engagée en faveur de la réalisation de la liaison Seine-Escaut, qu'elle finance dans le cadre du Mécanisme pour l'interconnexion en Europe 2014-20 à hauteur de 50% du montant des études et de 40% du montant des travaux, d’après un communiqué. Sur la période 2021-27, la liaison Seine-Escaut pourrait être éligible à un taux maximal de 50% du montant des travaux.»
Source : agrapresse.fr

Assurance récolte: les assureurs veulent être mieux réassurés

mar, 07/02/2019 - 18:56
A l'issue d'une rencontre entre le Caf (FNSEA, JA, APCA, CNMCCA) et le ministre de l'Agriculture, le 2 juillet, les représentants des assureurs Groupama et Crédit agricole (Pacifica) ont annoncé des travaux communs, pour améliorer leurs offres d'assurances récolte et prairies, sur lesquelles leurs comptes ne sont pour l'instant, pas équilibrés. «Nous essayons d'unir nos forces comme nous ne l'avons pas fait depuis longtemps», a annoncé Dominique Lefebvre, le président président de la fédération nationale du Crédit Agricole et du Crédit agricole SA. Des travaux sont notamment en cours pour monter une caisse de réassurance dédiée aux assurances récolte et prairies, qui ont été présentés au ministère. Une base de données mutuelle a également été évoquée.
Source : agrapresse.fr

Pages