agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 37 min 53 sec

SRP, promotions : prolongation de l’expérimentation possible pour 14 mois

mer, 06/03/2020 - 21:42
Les parlementaires viennent d’entériner la possibilité pour le gouvernement de prolonger par ordonnance l’expérimentation prévue par la loi Egalim de l’encadrement des promotions et du relèvement du seuil de revente à perte (SRP) pour une durée supplémentaire de quatorze mois dans le cadre de projet de loi (PJL) relatif à diverses dispositions liées à la crise sanitaire, à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. Votée le 3 juin à l’Assemblée nationale après un accord avec les sénateurs lors d’une commission mixte paritaire la veille, l’habilitation prévoit également de modifier les dispositions de l’expérimentation «dans l’objectif de faciliter la commercialisation de certains produits, notamment pour les denrées alimentaires dont la vente présente un caractère saisonnier marqué».
Source : agrapresse.fr

Covid-19: une exclusion de l'ordonnance «délais» pour le secteur des grains

mer, 06/03/2020 - 19:55
Dans une ordonnance présentée le 3 juin en Conseil des ministres, la garde des Sceaux Nicole Belloubet propose d'exclure le secteur des grains de l'ordonnance dite «délai» du 25 mars, qui visait à allonger de deux mois les délais relatifs à de nombreuses obligations légales arrivant à échéance durant la période de confinement. «L’enjeu est de permettre au secteur du grain, particulièrement sensible au respect des délais, de préserver son fonctionnement», explique le compte-rendu du Conseil des ministres. Dans le détail, l'exclusion concerne «les contrats de vente, de livraison et d’affrètement portant sur des marchandises d’origine agricole, fongibles, non périssables et sèches et des produits issus de leur première transformation».
Source : agrapresse.fr

Déclarations Pac 2020: «pas de dérive», selon les chambres d'agriculture

mer, 06/03/2020 - 14:52
Alors que la campagne de télédéclaration des aides Pac s'achève le 15 juin, «nous étions à 86% de déclarations [déposées] au 1er juin», a annoncé Sébastien Windsor, président de l'APCA (chambres d'agriculture), lors d'une conférence de presse le 3 mai. Il n'y a «pas de dérive», a-t-il ajouté. Au 24 mai 2020, le nombre de dossiers déposés était inférieur de 21% à la même date en 2019, d'après le cabinet du ministre de l'Agriculture. Le retard pris à cause du confinement - que M. Windsor estime à trois semaines - est «très compliqué à rattraper», explique-t-il. La crise sanitaire a notamment imposé de mettre en place des «systèmes sécurisés» afin que les conseillers puissent prendre la main sur les ordinateurs des agriculteurs déclarants.
Source : agrapresse.fr

Le groupe sucrier Tereos renoue avec les bénéfices en 2019-20

mer, 06/03/2020 - 14:51
Tereos est revenu dans le vert en 2019-20, profitant notamment d’une reprise des cours du sucre européen au 2e semestre de l’exercice, a-t-il indiqué le 3 juin. Le groupe dégage un résultat net de 24 M€ (contre -260 M€ l’an dernier) avec un Ebitda de 420 M€ (+53%) en hausse dans toutes les divisions. Son chiffre d’affaires ressort en légère croissance à 4,5 Mrd€ (+1,2%), porté par des volumes de production qui augmentent en sucre (+4%, à 4,5 Mt), alcool (+7%), amidon (+4%). Parmi les facteurs d'embellie, un rebond sur le marché européen du sucre où Tereos réalise 23% de son résultat opérationnel. Cela influe sur le résultat net qui, négatif de 21 M€ au 1er semestre, bascule sur le 2nd semestre en positif de 45 M€.
Source : agrapresse.fr

Covid-19: la confiance des Français dans les fruits et légumes frais reste stable

mer, 06/03/2020 - 12:40
«Globalement à date, on ne voit pas de coup d’arrêt à la confiance retrouvée des Français dans les fruits et légumes frais» a déclaré, le 3 juin, la directrice d’étude au cabinet CSA Research Sandra Marie. Lors d’une conférence de presse organisée par Interfel elle a dit avoir mené une étude, «trois semaines après le début du confinement», pour mesurer l’impact de la crise du coronavirus sur l’achat et la consommation de fruits et légumes. «On a une bonne partie de la population française qui [a déclaré] consommer autant voire plus de fruits et légumes frais qu’avant», a-t-elle indiqué. «Et, quand on a une baisse de consommation, elle était globalement expliquée par une limitation des déplacements et beaucoup moins par une inquiétude vis-à-vis d’une potentielle contamination».
Source : agrapresse.fr

Coronavirus: pression des eurodéputés pour que la Commission européenne en fasse plus

mar, 06/02/2020 - 16:53
Les eurodéputés de la commission de l'Agriculture ont décidé, le 2 juin, de rejeter une partie du paquet de mesures d'urgence proposé par la Commission européenne pour faire face aux conséquences de l'épidémie de coronavirus, estimant que celles-ci n'étaient pas suffisantes. Ils ont donc mis leur véto à l'adoption d'un acte délégué portant sur les programmes nationaux des secteurs des fruits et légumes et du vin. Les députés souhaitent que la Commission améliore le paquet d'aide par des mesures ciblées supplémentaires. Un échange de vues entre les parlementaires européens et le commissaire à l’Agriculture Janusz Wojciechowski pourrait être organisé dans les prochains jours afin de trouver une solution à ce différend.
Source : agrapresse.fr

Le secteur de l’éthanol veut être davantage associé à la décarbonation des transports

mar, 06/02/2020 - 14:27
Quelques jours après la présentation du plan «automobile» par le président de la République, la filière de l’éthanol demande à être davantage associée à la décarbonation des transports. «Le gouvernement souhaite relancer la filière automobile en favorisant l’achat de véhicules moins émetteurs de CO2», indique-t-elle dans un communiqué diffusé le 29 mai. Mais elle déplore que «les constructeurs ne soient pas suffisamment incités à développer des versions flex-fuel E85 par la règlementation européenne, qui mesure le CO2 seulement en sortie de pot d’échappement». «La règlementation actuelle ne se pose pas la question de savoir d’où vient le carbone», qu'il soit renouvelable ou non, commente-t-on en marge du communiqué.
Source : agrapresse.fr

ZNT: une première charte validée par l'administration

mar, 06/02/2020 - 12:59
La préfecture de la Nièvre a validé la charte ZNT (zones de non-traitement) proposée par la profession, a-t-on appris auprès de la FNSEA le 2 juin. Cela fait de la charte nivernaise la première à entrer en vigueur depuis la parution de la réglementation ZNT sur les phytos en décembre dernier. «La plupart des chartes arrivent en fin de concertation dans les autres départements», précise Christian Durlin, vice-président en charge de l’environnement et de la protection des cultures à la FNSEA, alors que certaines chambres ont prolongé les échanges de quelques semaines en raison de la crise. A l'issue de la concertation, les organisations professionnelles disposent d’un mois pour traiter les résultats de la concertation. Le même délai s'applique à la préfecture pour rendre son avis final.
Source : agrapresse.fr

Pour Emmanuel Faber (Danone), «la souveraineté française dépend de l'UE»

mar, 06/02/2020 - 10:55
A l'occasion de la première conférence du LFday, évènement de la Ferme digitale (start-up agricoles) qui s'ouvre, ce 2 juin, le directeur général du groupe Danone, Emmanuel Faber s'est exprimé sur la crise sanitaire actuelle, appelant à une «souveraineté à l'échelle de l'Europe». Pour Emmanuel Faber, «la solidarité qui s'est formée [durant la crise] est locale, souvent trop locale, car il y a une tendance à penser que la souveraineté, c'est l'autarcie, et que le protectionnisme, c'est se protéger des autres. La souveraineté française dépend de l'Europe, elle doit se raisonner à l'échelle de l'Europe dans une interdépendance bien comprise.» Et de citer l'exemple des briques de lait «fabriquées partout avec du matériel italien».
Source : agrapresse.fr

La MSA publie une fiche de consignes sanitaires pour l'accueil de saisonniers

ven, 05/29/2020 - 19:40
Dans un communiqué le 29 mai, la MSA a annoncé avoir mis en ligne une fiche de consignes sanitaires sur l’accueil, l’hébergement et l’organisation du travail des saisonniers. Elle est destinée à tous les employeurs de main-d’œuvre saisonnière et liste de nombreux conseils à mettre en place dès l’arrivée des travailleurs sur le sol français: depuis l’organisation du transport, à la mise en œuvre de la quatorzaine (ou mesure équivalente) jusqu’à l’organisation adaptée du travail sur l’exploitation. Concernant l’hébergement, les chambres doivent être occupés au maximum à moitié de leur capacité (sauf familles), les lits doivent être espacés d’au moins un mètre et séparés par un écran de protection, selon la fiche.
Source : agrapresse.fr

La filière viticole obtient 30 M€ d’aides exceptionnelles supplémentaires

ven, 05/29/2020 - 17:36
Revenant d’une nouvelle réunion avec les ministres Didier Guillaume (Agriculture), Bruno Le Maire (Economie) et le secrétaire d’État Olivier Dussopt (Comptes publics) le 29 mai, les principaux leaders de la filière viticole ont salué les avancées qu’ils ont obtenues, pour un montant de 29,6 M€. Le budget prévu pour la distillation de crise est rallongé de 5 M€ (à 145M€). De plus, les professionnels recevront 15 M€ de soutien au stockage privé. Enfin, les distilleries se verront dotées de 40€ /hectolitre d’alcool pur, soit 9,6 M€. Par ailleurs, les professionnels ont reçu l’assurance que «le dossier du fonds de compensation» à la surtaxe US «aboutira», et que la loi de finances rectificative de la mi-juin prévoira des exonérations de charges patronales et de cotisations sociales. Autant d'informations confirmées par un communiqué du gouvernement le 29 mai.
Source : agrapresse.fr

Phytos: des chercheurs de l'Inrae demandent l’application du principe pollueur-payeur

ven, 05/29/2020 - 15:55
«Une application stricte du principe pollueur-payeur» permettrait d’envoyer aux agriculteurs «les bons signaux de prix», estiment quatre chercheurs de l’Inrae dans un article paru le 27 mai sur le site The Conversation, dédié à la vulgarisation scientifique. Saluant les ambitions du pacte vert européen, Cécile Détang-Dessendre, Hervé Guyomard, Louis-Georges Soler, et Vincent Réquillart, appellent à un renforcement des instruments environnementaux de la Pac, par une taxation sur les produits phytosanitaires, les engrais ou encore les émissions de gaz à effet de serre. Ce nouveau produit fiscal devra être utilisé, selon eux, pour renforcer les paiements pour services environnementaux.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 1/06/2020

jeu, 05/28/2020 - 17:54
Mardi 2 juin
Conseil spécialisé Fruits et légumes de FranceAgriMer
A l'Assemblée, réunion de la commission des Finances autour de la mission Aafar (agriculture)
Conférence LFDay sur la transition énergétique

Mercredi 3 juin
L'APCA (chambres d'agriculture) présente son plan de relance
Les députés de la mission cannabis auditionnent la filière chanvre
Présentation du baromètre Fruits et légumes frais (Interfel/FranceAgriMer)
Conférence de presse annuelle de Tereos (sucre)
Webinaire Idele sur les marchés laitiers

Jeudi 4 juin
Point presse du conseil spécialisé viticulture de FranceAgriMer
Les sénateurs auditionnent Benoît Vallet, candidat à la présidence de l'Anses
Les députés examinent la proposition de loi LFI sur la «crise alimentaire»
Présentation du rapport de la mission d'information Conflits d'usage et pénurie d'eau
Source : agrapresse.fr

InVivo annonce l’implantation d’un réseau de ruches connectées

jeu, 05/28/2020 - 17:33
Les fermes Leader (le laboratoire d’expérimentation numérique grandeur nature d’InVivo) annonce avoir implanté fin avril leur réseau Apitech, rassemblant «plus d’une vingtaine de ruchers connectés dans les régions des Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Pays de la Loire et Grand Est». Ambition pour les coopératives: créer «un nouvel outil de collaboration entre agriculteurs et apiculteurs», comme le résume Carole Rocca, directrice du projet Fermes Leader. Cette première saison permettra notamment, selon les coopératives, de définir des indicateurs de santé des abeilles pour les valoriser «auprès d’acteurs agro-industriels».
Source : agrapresse.fr

Deux sénateurs proposent un chèque «alimentation saine»

jeu, 05/28/2020 - 14:52
Françoise Cartron (LREM, Gironde) et Jean-Luc Fichet (Socialiste, Finistère) ont présenté le 28 un rapport dédié à l’alimentation durable, au nom de la délégation à la prospective du Sénat, qui mise sur l’éducation des consommateurs, et la transformation des filières. «Nous voulons jouer sur le plaisir et la pédagogie, parce que les injonctions et les recommandations ne passeront pas», explique Françoise Cartron. Les sénateurs émettent en ce sens 25 propositions, dont près d’une dizaine concernent les légumineuses. Côté consommateurs, afin que la transition ne soit pas réservée aux foyers les plus aisés, les sénateurs suggèrent un chèque «alimentation saine», financé par une taxe sur les aliments de faible qualité nutritionnelle.
Source : agrapresse.fr

Le Parlement adopte la PPL Information sur les produits agricoles

jeu, 05/28/2020 - 11:09
C’est à l’unanimité que, dans la soirée du 27 mai, l'Assemblée nationale a adopté, conforme au texte du Sénat, la proposition de loi (PPL) sur la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires. Pour cette dernière lecture, il ne leur restait qu’à adopter l’article 5 bis relatif à l’étiquetage des bières. Le Sénat avait supprimé l’alinéa interdisant que les mentions présentes sur l’étiquetage fassent apparaître un nom de lieu différent du lieu de production réel de la bière, y compris lorsque cette indication constitue le nom commercial du produit. Cette PPL reprend une série d’articles sur la transparence déjà votés par les deux chambres lors de la loi Egalim, mais retoqués par le Conseil constitutionnel pour cause de cavaliers législatifs (miel, vin, "steaks végétaux"...).
Source : agrapresse.fr

Les députés adoptent la PPL Information sur les produits agricoles

jeu, 05/28/2020 - 11:09
C’est à l’unanimité que, dans la soirée du 27 mai, l'Assemblée nationale a adopté, conforme au texte du Sénat, la proposition de loi (PPL) sur la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires. Pour cette dernière lecture, il ne leur restait qu’à adopter l’article 5 bis relatif à l’étiquetage des bières. Le Sénat avait supprimé l’alinéa interdisant que les mentions présentes sur l’étiquetage fassent apparaître un nom de lieu différent du lieu de production réel de la bière, y compris lorsque cette indication constitue le nom commercial du produit. Cette PPL reprend une série d’articles sur la transparence déjà votés par les deux chambres lors de la loi Egalim, mais retoqués par le Conseil constitutionnel pour cause de cavaliers législatifs (miel, vin, "steaks végétaux"...).
Source : agrapresse.fr

Le Cese propose de diminuer les aides à l’élevage recourant au soja importé

mer, 05/27/2020 - 20:53
Dans un projet d’avis sur la lutte contre la déforestation, publié le 27 mai, la section Affaire européennes et internationales du Cese propose de conditionner «les aides aux investissements des filières animales à la non-utilisation de soja importé», afin de réformer ces filières «qui contribuent fortement à la déforestation». «Il ne s’agit pas d’interdire du jour au lendemain l’importation de soja pour nourrir les animaux, mais de ne plus subventionner des équipements dans des fermes qui contribuent à ces importations», a plaidé Jacques Pasquier, corapporteur de l’avis, et représentant de la Confédération paysanne au Cese.
Source : agrapresse.fr

Projet d'avis au Cese pour diminuer les aides à l’élevage recourant au soja importé

mer, 05/27/2020 - 16:40
Dans un projet d’avis sur la lutte contre la déforestation, publié le 27 mai, la section Affaire européennes et internationales du Cese propose de conditionner «les aides aux investissements des filières animales à la non-utilisation de soja importé», afin de réformer ces filières «qui contribuent fortement à la déforestation». «Il ne s’agit pas d’interdire du jour au lendemain l’importation de soja pour nourrir les animaux, mais de ne plus subventionner des équipements dans des fermes qui contribuent à ces importations», a plaidé Jacques Pasquier, corapporteur de l’avis, et représentant de la Confédération paysanne au Cese.
Source : agrapresse.fr

Plan de relance européen: 15 milliards € supplémentaires pour l'agriculture

mer, 05/27/2020 - 14:41
La Commission européenne a présenté le 27 mai une nouvelle proposition pour le cadre financier pluriannuel de l'UE pour la période 2021-2027 qui prévoit un fonds de relance de 750 milliards € pour soutenir l'économie européenne touchée par la crise du coronavirus. Et dans ce cadre un financement supplémentaire 15 milliards € afin de renforcer le budget du Fonds européen agricole pour le développement rural – second pilier de la Pac – est prévu. Cette enveloppe supplémentaire doit permettre d’accompagner les agriculteurs dans la transition verte que souhaite engager la Commission européenne avec ses stratégies «de la ferme à la table» et «biodiversité 2030». En prix constants 2018, le budget total de la Pac atteindrait donc 348,3 Mrds € dont 90 Mrds € pour le deuxième pilier et 258 Mrds € pour le premier.
Source : agrapresse.fr

Pages