agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 15 min 2 sec

Cartel des jambons : les principaux charcutiers sanctionnés font appel

jeu, 07/16/2020 - 18:22
À la suite de la décision le 16 juillet de l’Autorité de la concurrence dans l’enquête dite du cartel des jambons, les principales entreprises sanctionnées (la Cooperl, les Mousquetaires et Fleury Michon) ont décidé de faire appel. Les filiales d’Agromousquetaires concernées «réfutent et contestent les griefs qui leur sont reprochés», fait savoir le porte-parole de la branche agroalimentaire d’Intermarché. Fleury Michon «regrette que l’Autorité de la concurrence n’ait pas tenu compte des éléments qu’elle a communiqués pour sa défense». La Cooperl assure dans un communiqué du 16 juillet, que la décision se base sur des «éléments aussi faux que calomnieux qui ont été créés de toutes pièces par un groupe concurrent», visant la société Campofrio (Aoste) qui a sollicité la clémence auprès de l’Autorité.
Source : agrapresse.fr

Recherche: l'Élysée propose de reconduire Philippe Mauguin à la tête de l'Inrae

jeu, 07/16/2020 - 17:06
«Le Président de la République envisage, sur proposition du Premier ministre, de nommer M. Philippe Mauguin en qualité de président-directeur général de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement», annonce un communiqué de l’Élysée du 16 juillet. Philippe Mauguin avait été nommé pour la première fois en 2016, grâce au soutien de Stéphane Le Foll (PS), dont il avait dirigé le cabinet sous François Hollande. La nomination avait été dénoncée à l’époque par Les Républicains comme «une faute juridique, morale et éthique», en raison de la proximité du candidat avec le gouvernement.
Source : agrapresse.fr

Des prix agricoles stables pour les dix ans à venir malgré le Covid-19 (OCDE-FAO)

jeu, 07/16/2020 - 16:33
«La croissance de l’offre dépassera celle de la demande au cours des dix prochaines années, en vertu de quoi les prix réels de la plupart des produits resteront à leur niveau actuel ou baisseront», prévoient l’OCDE et la FAO dans leurs perspectives agricoles pour la période 2020-2029 publiées le 16 juillet. Mais la pandémie de Covid-19 est une «source d'incertitudes» très importante, soulignent les deux organisations. Celle-ci sera à l'origine d'une diminution du revenu disponible dans les pays et les ménages à faible revenu ce qui devrait «peser sur la demande dans les premières années de la période étudiée et pourrait porter un nouveau coup à la sécurité alimentaire».
Source : agrapresse.fr

Cartel des jambons : une sanction de 93 M€ pour 12 entreprises du secteur

jeu, 07/16/2020 - 10:09
L’Autorité de la concurrence annonce, dans un communiqué du 16 juillet, sanctionner 12 charcutiers-salaisonniers à hauteur de 93 M€ dans l’enquête dite du cartel des jambons. «Les industriels concernés se coordonnaient pour acheter moins cher les pièces de jambon auprès des abatteurs et/ou s’entendaient par ailleurs sur les hausses de prix des produits charcutiers qu’ils entendaient pratiquer auprès des enseignes de la grande distribution, pour leurs marques de distributeurs (MDD) ou premiers prix», explique l’Autorité. Les principales entreprises sanctionnées sont la Cooperl (35,5 M€ de sanction), les Mousquetaires par le biais de l’entreprise les Salaisons celtiques (31,7 M€) et Fleury Michon (14,7M€).
Source : agrapresse.fr

Exonérations de cotisations: position commune de quatre vignobles septentrionaux

jeu, 07/16/2020 - 09:46
Fait assez rare, les vignobles de Champagne, Bourgogne, Alsace et Centre-Loire se sont exprimés ensemble, le 15 juillet, dans un communiqué commun, pour appeler le gouvernement «à un sursaut» en matière d’allègement des charges. «La position qu’a défendue le gouvernement la semaine dernière lors d’un premier vote à l’Assemblée nationale (PLFR3) face à la colère et l’incompréhension des élus de nos territoires est un très mauvais signal!», estiment-ils. Au regard des 15 Mrd € pour le secteur aéronautique, «les 250 M€ du plan gouvernemental en soutien à la viticulture paraissent dérisoires». «Nous espérons que le nouveau Premier ministre, qui se dit proche de la ruralité, proposera un plan d’allégement des cotisations sociales plus ambitieux et volontaire», concluent-ils.
Source : agrapresse.fr

Plan de relance: Jean Castex veut «accélérer tous les investissements» en agriculture

mer, 07/15/2020 - 19:17
Lors de sa déclaration de politique générale le 15 juillet, le nouveau Premier ministre a annoncé que, dans le cadre du Plan de relance et du Pacte productif, «tous les investissements dans la filière agricole seront accélérés afin de développer une alimentation de qualité, locale, accessible dans toutes les villes et villages de France». Détaillant les différents volets du plan de relance de 100Mrd€, Jean Castex a évoqué l'agriculture au sein d'une enveloppe de 20Mrd€ dédiée à des investissements écologiques et rattachée au Pacte productif: «le plan de relance proposera de mobiliser 20Mrd€ pour la rénovation thermique des bâtiments, pour réduire les émissions des transports et de nos industries, pour produire une alimentation plus locale et durable, pour soutenir les technologies vertes de demain, pour mieux recycler et moins polluer».
Source : agrapresse.fr

Jean Castex annonce un «moratoire» sur certains projets de centres commerciaux

mer, 07/15/2020 - 19:17
Lors de sa déclaration de politique générale le 15 juillet à l'Assemblée nationale, le nouveau Premier ministre a annoncé la mise en place d'un «moratoire pour l'installation de nouveaux projets de centres commerciaux dans les zones périphériques». La mesure est conçue pour «lutter contre l'artificialisation des sols, promouvoir les circuits courts et les petits commerces», a expliqué Jean Castex. Durant son discours dressant la feuille de route de l'exécutif jusqu'à la fin du quinquennat, le Premier ministre n'a pas évoqué le sort de la loi foncière, demandée par l'ensemble des syndicats agricoles. Début juin, l'ex-ministre de l'Agriculture Didier Guillaume avait évoqué un «probable abandon» de ce texte.
Source : agrapresse.fr

Commission européenne: C. Geslain-Lanéelle quitte le cabinet de J. Wojchiechowski

mer, 07/15/2020 - 19:17
Catherine Geslain-Lanéelle va quitter son poste de cheffe de cabinet adjointe du commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski pour rejoindre le Conseil de l'UE. La Française, ancienne directrice de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), avait, dans l'équipe de Janusz Wojciechowski, où elle était entrée en début d'année, la charge de la réforme de la Pac et la stratégie "de la ferme à la table". Elle va devenir directrice des questions vétérinaires et phytosanitaires, de l'alimentation et de la sylviculture au secrétariat du Conseil de l'UE, succédant au directeur par intérim Jean Recalde à partir du 1er septembre.
Source : agrapresse.fr

Vin : Bordeaux adopte la mise en place d’une réserve interprofessionnelle

mer, 07/15/2020 - 18:57
Le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), réuni en assemblée générale le 15 juillet, a adopté la mise en place d’une réserve interprofessionnelle pour éviter la chute des cours du bordeaux. Cette mesure consistera, pour les viticulteurs de deux grandes appellations bordelaises, l’AOC bordeaux rouge et l’AOC bordeaux supérieur rouge, à limiter leur commercialisation. Ainsi, la commercialisation de l’AOC bordeaux rouge est plafonnée à 45 hectolitres /hectare, et celle de l’AOC bordeaux supérieur rouge à 43 hectolitres /hectare, tant que le bureau du CIVB n’aura pas décidé de supprimer ce plafond. Le CIVB milite par ailleurs pour une réorientation massive des aides de l’OCM vers la promotion sur les pays tiers.
Source : agrapresse.fr

Commission européenne: C. Geslain-Lanéelle quitte le cabinet de Janusz Wojchiechowski

mer, 07/15/2020 - 18:50
Catherine Geslain-Lanéelle va quitter son poste de cheffe de cabinet adjointe du commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski pour rejoindre le Conseil de l'UE. La Française, ancienne directrice de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), avait, dans l'équipe de Janusz Wojciechowski, où elle était entrée en début d'année, la charge de la réforme de la Pac et la stratégie "de la ferme à la table". Elle va devenir directrice des questions vétérinaires et phytosanitaires, de l'alimentation et de la sylviculture au secrétariat du Conseil de l'UE, succédant au directeur par intérim Jean Recalde à partir du 1er septembre.
Source : agrapresse.fr

Plan de relance: Jean Castex veut «accélérer tous les investissements dans la filière agricole»

mer, 07/15/2020 - 16:06
Lors de sa déclaration de politique générale le 15 juillet, le nouveau Premier ministre a annoncé que, dans le cadre du Plan de relance et du Pacte productif, «tous les investissements dans la filière agricole seront accélérés afin de développer une alimentation de qualité, locale, accessible dans toutes les villes et villages de France». Détaillant les différents volets du plan de relance de 100Mrd€, Jean Castex a évoqué l'agriculture au sein d'une enveloppe de 20Mrd€ dédiée à des investissements écologiques et rattachée au Pacte productif: «le plan de relance proposera de mobiliser 20Mrd€ pour la rénovation thermique des bâtiments, pour réduire les émissions des transports et de nos industries, pour produire une alimentation plus locale et durable, pour soutenir les technologies vertes de demain, pour mieux recycler et moins polluer».
Source : agrapresse.fr

Jean Castex annonce un «moratoire» sur les projets de centres commerciaux en «zones périphériques»

mer, 07/15/2020 - 16:03
Lors de sa déclaration de politique générale le 15 juillet à l'Assemblée nationale, le nouveau Premier ministre a annoncé la mise en place d'un «moratoire pour l'installation de nouveaux projets de centres commerciaux dans les zones périphériques». La mesure est conçue pour «lutter contre l'artificialisation des sols, promouvoir les circuits courts et les petits commerces», a expliqué Jean Castex. Durant son discours dressant la feuille de route de l'exécutif jusqu'à la fin du quinquennat, le Premier ministre n'a pas évoqué le sort de la loi foncière, demandée par l'ensemble des syndicats agricoles. Début juin, l'ex-ministre de l'Agriculture Didier Guillaume avait évoqué un «probable abandon» de ce projet de texte.
Source : agrapresse.fr

Avril et DSM signent une alliance dans la protéine de colza pour l’alimentation humaine

mer, 07/15/2020 - 10:44
Avril, acteur industriel et financier des huiles et protéines végétales, et Royal DSM spécialiste néerlandais de la nutrition et santé, ont annoncé le 15 juillet avoir finalisé une alliance dans la protéine de colza pour l’alimentation humaine. Ce projet, sur le site industriel de Dieppe (Seine-Maritime), vise la production et la commercialisation d’isolat de protéines de colza via une société commune, Olatein, détenue par Avril (25 %) et DSM (75%), selon un communiqué commun. Les travaux sont prévus dès l’été pour une mise en service «au premier trimestre 2022», précisent les deux partenaires. Cette nouvelle filière propose «des alternatives de viande et de produits laitiers», souligne le président de DSM Food Specialties Patrick Niels, cité dans le communiqué
Source : agrapresse.fr

Pommes: la récolte française 2020 en avance et en net repli

lun, 07/13/2020 - 18:09
La production française de pommes de 2020 est estimée inférieure de 8 % à la moyenne quinquennale, a indiqué le 10 juillet le ministère de l’Agriculture via sa publication statistique Agreste. Elle s’établirait à 1 389 000 tonnes, soit un recul de 9 % par rapport à 2019. Le repli est prévu «dans la plupart des régions», notamment en raison de l’alternance biennale des pics de production, propre à l'arboriculture, et qui cette année a touché la variété Golden en particulier (-16% sur un an). La plus forte baisse (-28 %) est à attendre en Nouvelle-Aquitaine. Pour l’heure, le grossissement des fruits «est en avance par rapport à la même époque en 2019».
Source : agrapresse.fr

Biodiversité: les pratiques agricoles en cause jusque dans une zone Natura 2000

ven, 07/10/2020 - 15:57
Dans une étude conduite dans la péninsule ibérique et publiée le 9 juillet dans la revue Biological Conservation, des chercheurs montrent qu'entre 2010 et 2020, des changements de pratiques agricoles ont entrainé, au cœur des Zones sous Protection Spéciales (ZPS) des sites Natura 2000, des pertes de 3500 hectares d’habitat par an pour la grande outarde (oiseau terrestre). «La perte d’agro-steppes est principalement due à leur conversion vers des cultures permanentes ou irriguées», soulignent les chercheurs, sur la base d’une analyse de dix ans de données cartographiques. Des faiblesses qui ne sont pas liées à la réglementation, «mais résultent de sa pauvre mise en œuvre», analysent les chercheurs.
Source : agrapresse.fr

Emmaüs envisage de multiplier les boutiques de producteurs dans son réseau

ven, 07/10/2020 - 11:37
Sur la base de quelques expériences locales, la fédération Emmaüs France vient de lancer une étude sur «le potentiel essaimage d’un modèle de boutiques de producteurs», au sein des 400 espaces de vente du réseau, annonce sa chargée de mission Agriculture Casilde Gratacos à Agra presse le 3 juillet. Les produits commercialisés pourraient être issus des activités agricoles de l’association elle-même, et de producteurs locaux. Le résultat de l'étude sera connu en décembre. Emmaüs France s'intéresse de plus en plus au secteur, au point d'avoir lancé il y a un an et demi une « mission Agriculture ». Elle a signé en 2016 une convention avec l'administration pénitentiaire pour créer dix exploitations agricoles de réinsertion en France.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 13/07/2020

ven, 07/10/2020 - 11:19
Mercredi 15 juillet
Conférence de presse du CIVB (vins de Bordeaux)
Conférence de presse du Space (salon de l'élevage de Rennes)
Le député Hervé Pellois présente une communication sur les risques agricoles
Débat à l'Assemblée sur le soutien de l'UE à l’agriculture et la pêche face à la crise
Examen du PLFR3 (budget) par la commission des finances du Sénat

Jeudi 16 juillet
L'Opecst examine un rapport parlementaire sur la production d'énergie par l'agriculture
La FAO et l'OCDE présentent leur rapport sur les perspectives agricoles à 10 ans

Vendredi 17 juillet
Le Sénat examine le PLFR3 (budget) en séance publique
Source : agrapresse.fr

Covid-19: les députés améliorent l'exonération de cotisations des agriculteurs

jeu, 07/09/2020 - 21:30
A l'occasion de l'examen du troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3) pour 2020, le 9 juillet, les députés ont adopté un amendement du gouvernement permettant aux exploitations agricoles touchées par la crise (perte de chiffre d'affaires supérieur à 50%) de calculer les cotisations et contributions au titre de l'année 2020 sur les revenus de l'année 2020, et non sur les trois années précédentes. Cela aura pour effet de diminuer leur montant. Cette modification de l'assiette n'aura «pas de conséquence sur les modalités de calcul des cotisations et contributions des années suivantes qui resteront calculées selon les règles de droit commun actuel».
Source : agrapresse.fr

Vin: face à l'afflux de demandes de distillation, la filière établit un coefficient

jeu, 07/09/2020 - 21:30
Les demandes des viticulteurs, coopératives et négociants pour distiller du vin explosant le cadre financier prévu de 155 M€, la filière a pris une mesure d’urgence, lors du conseil spécialisé viticole de FranceAgriMer le 8 juillet. Elle a décidé d’appliquer un coefficient pour partager les volumes qui seront aidés lorsqu’ils sont présentés à la distillation. Ce coefficient stabilisateur a été calculé à 58,33 %. Cela signifie que pour un volume de 1 000 hectolitres, FranceAgriMer notifiera une aide correspondant à 583 hectolitres. Cette mesure n’est qu’un palliatif, estime la filière, qui demande une rallonge, car l’enveloppe correspond à 2 Mhl, alors que les demandes atteignent 3,3 Mhl.
Source : agrapresse.fr

Cidre : la filière manque d'outils de distillation et propose de méthaniser

jeu, 07/09/2020 - 17:27
Le conseil spécialisé viticole et cidricole de FranceAgriMer du 8 juillet a abordé le dossier des surplus de cidre. La destruction de 100 000 hl, volume pour lequel le ministère de l’Agriculture est prêt à verser une aide de 50 € par hectolitre, est difficilement réalisable par la distillation, parce que les outils industriels existant en Bretagne et en Normandie ne sont pas adaptés à ce genre d’opération, a relaté Didier Josso, délégué de la filière viticole et cidricole à FranceAgriMer. En revanche, des équipements sont disponibles pour la méthanisation du cidre. Cette option «est en réflexion» et soumise à la validation du nouveau ministre de l’Agriculture, a ajouté Didier Josso.
Source : agrapresse.fr

Pages