agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 2 heures 57 min

Erratum : l'utilisation de phytos a augmenté de 0,3% en 2016

jeu, 11/08/2018 - 15:50
La consommation de produits phytosanitaires par l'agriculture française a légèrement augmenté de 0,3% entre 2015 et 2016 (et non pas entre 2016 et 2017 comme indiqué dans un live du 5 novembre), selon des données publiées dans une annexe au projet de loi de finances 2019. L'indice Nodu 2017 (qui correspond aux pesticides vendus en 2016) est passé de 93,9 millions à 94,2 millions entre 2015 et 2016.
Source : agrapresse.fr

Avril commence à produire et à distribuer un biodiesel 100 % végétal

jeu, 11/08/2018 - 15:14
Le groupe Avril commence à produire et à distribuer un biodiesel 100% végétal, destiné aux professionnels du transport, ont annoncé ses dirigeants le 8 novembre. «Plusieurs centaines de milliers de tonnes» d’ester méthylique de colza seront produites chaque année, a indiqué Arnaud Rousseau, président d’Avril et de la Fop. Cela sans assécher le marché du colza, a-t-il assuré, parce que « nous sommes largement excédentaires », du fait de la concurrence argentine et malaisienne. La commercialisation d’un biodiesel pur permet à Avril de distribuer lui-même le produit dans les cuves des transporteurs routiers et des collectivités pour leurs parcs de bus et d’autocars.
Source : agrapresse.fr

Soufflet : légère hausse du chiffre d’affaires à 4,448 Mrd€

jeu, 11/08/2018 - 13:46
Le chiffre d’affaires du groupe Soufflet s’est légèrement redressé au cours de l’exercice 2017/2018 clos au 30 juin dernier pour atteindre 4,448 Mrd€, contre 4,359 Mrd€ l’année précédente, dont 61% à l’international (60% en 2016/2017). Le groupe familial qui a choisi de ne pas communiquer cette année d’Ebitda (205 M€ en 2016/2017), a continué d’investir avec 122 M€, soit davantage que l’année passée (110 M€). Après une très mauvaise récolte l’année passée (4,719 MT), la collecte s’est améliorée à 5,856 MT, dans un contexte marqué par des cours du blé orientés à la baisse. L’activité a souffert des perturbations logistiques en France (grèves SNCF et problèmes rencontrés sur les voies navigables) qui ont coûté «plusieurs millions d’euros au groupe» selon Jean-Michel Soufflet, président du directoire.
Source : agrapresse.fr

FCO : levée du mouvement de non-collecte des petits veaux et des broutards

mer, 11/07/2018 - 19:00
Initié, le 29 octobre, par la Fédération française de commerce aux bestiaux (FFCB), le mouvement de non-collecte des petits veaux et des broutards est levé «à effet immédiat», annonce la Fédération nationale de production de lait (FNPL), dans un communiqué de presse du 7 novembre. La FNPL, interrogée par Agra Presse, indique que les prises de sang (test PCR) continueront d’être effectués par les opérateurs commerciaux et non par les éleveurs comme cela avait été revendiqué par la FFCB. Les acteurs de la filière et le ministère de l’Agriculture, réunis à l’initiative de la FNPL, ont également conclu qu’une stratégie générale de vaccination n’était pas envisageable, au regard d'incertitudes concernant les modalités d'exportation vers l’Espagne.
Source : agrapresse.fr

Végétarisme : initiative citoyenne européenne pour un pictogramme obligatoire

mer, 11/07/2018 - 19:00
La Commission de Bruxelles a décidé le 7 novembre d’enregistrer une initiative citoyenne européenne l’invitant à proposer l'apposition obligatoire, sur tous les produits alimentaires, de pictogrammes indiquant s'ils sont non végétariens, végétariens ou végétaliens. Cette initiative est jugée juridiquement recevable par le Commission, qui ne l’a pas encore analysée sur le fond. Les organisateurs auront 12 mois pour recueillir le nombre nécessaire de signatures. S’ils en récoltent 1 million provenant d'au moins 7 États membres différents, la Commission disposera d'un délai de trois mois pour réagir. Elle pourra décider de faire droit à la demande ou non, mais dans les deux cas, sera tenue de motiver sa décision.
Source : agrapresse.fr

Perturbateurs endocriniens: Bruxelles lance un bilan de santé de la réglementation

mer, 11/07/2018 - 19:00
La Commission européenne a adopté le 7 novembre une communication, initialement attendue pour le mois de juillet, qui propose de mener un bilan de santé de la réglementation européenne afin d’élargir la prise en compte des perturbateurs endocriniens. L’objectif est de mettre en place une approche globale pour l'identification des perturbateurs endocriniens dans l'ensemble de la législation communautaire, sur la base des critères déjà adoptés depuis 2017 pour les pesticides et les biocides. Bruxelles promet également d’accélérer la recherche dans le domaine pour combler les lacunes existantes et d'organiser chaque année un forum sur les perturbateurs endocriniens.
Source : agrapresse.fr

La filière française du blé bio vise l’autosuffisance dans quatre ans (profession)

mer, 11/07/2018 - 16:34
Les professionnels du blé bio veulent atteindre l’autosuffisance dans quatre ans, ont-ils affirmé le 7 novembre à Paris lors des Journées techniques des industries céréalières (JTIC). «75 % du blé bio est d’origine française en 2017-18», selon Olivier Deseine, le patron des Moulins de Brasseuil. «L’objectif d’ici quatre ans est d’arriver à 100%», a-t-il indiqué, faisant part des échanges au sein de l’interprofession. Une baisse de collecte à 130 000 t (-19 % sur un an) de blé bio est prévue en 2018-19, selon les chiffres de FranceAgriMer dévoilés aux JTIC. Mais les surfaces sont «en pleine progression», d’après lui. La production est tirée par une forte demande.
Source : agrapresse.fr

L'Unaf s'alarme d'une action de l'UIPP contre l'interdiction des néonicotinoïdes

mer, 11/07/2018 - 15:55
Dans un communiqué du 7 novembre, l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) s'inquiète d'une action en justice intentée par l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) contre le décret appliquant l'interdiction des néonicotinoïdes en France. L’UIPP demande l’annulation de cette décision du 30 juillet qu’elle estime contraire au droit européen. Selon l'organisation, le décret interdit en effet cinq substances, alors que l’Europe n'a restreint l’usage que de trois molécules. Le Conseil d’État a toutefois refusé le 6 novembre de suspendre en urgence cette disposition, comme le demandait l’UIPP, qui craignait une «distorsion de concurrence pour les agriculteurs français». La juridiction doit se prononcer dans les prochaines semaines sur le fond de l’affaire.
Source : agrapresse.fr

Lactalis achète un fromager canadien pour 1,1 milliard d’euros

mer, 11/07/2018 - 15:33
Par le biais de sa filiale italienne Parmalat, Lactalis a annoncé, le 7 novembre, l’acquisition de la division «fromages naturels» (en opposition aux fromages fondus et aux fromages à la crème de type Philadelphia) de Kraft Heinz au Canada. Cette opération permet de renforcer la présence du laitier sur le territoire canadien «sur le marché stratégique des fromages à forte valeur ajoutée», précise Lactalis. Un communiqué de Parmalat chiffre le montant de la transaction à 1,1 milliard d’euros.
Source : agrapresse.fr

Loi Essoc: l'ordonnance sur les chambres d'agriculture entre en phase de concertation

mer, 11/07/2018 - 15:09
Dans le cadre de la loi Essoc (relations avec l'administration) promulguée en août, un projet d'ordonnance portant sur les chambres d'agriculture vient d'être mis en concertation par le gouvernement, rapporte le président de l'APCA (chambres d'agriculture) Claude Cochonneau le 7 novembre. Les représentants de l'APCA ont été consultés récemment, et les syndicats d'agriculteurs et de salariés doivent l'être prochainement. L'habilitation porte sur deux sujets : une mission d'information des agriculteurs sur la réglementation nationale et européenne ; et les conditions de transferts de missions ou personnels vers l'échelle régionale. Sur le premier point, le président de l'APCA demande qu'une éventuelle extension des missions de service public soit assortie d'évolutions budgetaires en conséquence.
Source : agrapresse.fr

Vendanges 2018 : « retour la normale » et « très belle qualité » dans l’UE

mer, 11/07/2018 - 14:30
Les organisations et coopératives agricoles européennes (Copa-Cogeca) ont estimé le 7 novembre à environ 170 Mhl la production 2018 de vin de l’UE, soit « un retour à la normale » après la récolte historiquement basse de l’année dernière. « La qualité, très belle, est au rendez-vous », s’est félicité Thierry Coste, le président du groupe de travail « vin » du Copa-Cogeca, qui, répondant aux questions de la presse, a assuré qu’il n’aurait pas été possible de dresser un constat aussi favorable pour la vendange 2018 si avaient été imposées les limitations envisagées par la Commission européenne pour le renouvellement de l’autorisation d’utiliser le cuivre en agriculture.
Source : agrapresse.fr

Etiquetage et végétarisme : initiative citoyenne européenne pour un pictogramme obligatoire

mer, 11/07/2018 - 12:40
La Commission de Bruxelles a décidé le 7 novembre d’enregistrer une initiative citoyenne européenne l’invitant à proposer l'apposition obligatoire, sur tous les produits alimentaires, de pictogrammes indiquant s'ils sont non végétariens, végétariens ou végétaliens. Cette initiative est jugée juridiquement recevable par le Commission, qui ne l’a pas encore analysée sur le fond. Les organisateurs auront 12 mois pour recueillir le nombre nécessaire de signatures. S’ils en récoltent 1 million provenant d'au moins 7 États membres différents, la Commission disposera d'un délai de trois mois pour réagir. Elle pourra décider de faire droit à la demande ou non, mais dans les deux cas, sera tenue de motiver sa décision.
Source : agrapresse.fr

Perturbateurs endocriniens : Bruxelles lance un bilan de santé de la réglementation en place

mer, 11/07/2018 - 12:12
La Commission européenne a adopté le 7 novembre une communication, initialement attendue pour le mois de juillet, qui propose de mener un bilan de santé de la réglementation européenne afin d’élargir la prise en compte des perturbateurs endocriniens. L’objectif est de mettre en place une approche globale pour l'identification des perturbateurs endocriniens dans l'ensemble de la législation communautaire, sur la base des critères déjà adoptés depuis 2017 pour les pesticides et les biocides. Bruxelles promet également d’accélérer la recherche dans le domaine pour combler les lacunes existantes et d'organiser chaque année un forum sur les perturbateurs endocriniens.
Source : agrapresse.fr

Foncier agricole: un accord entre l'APCA et l'Adcf pour «faciliter le dialogue»

mer, 11/07/2018 - 11:31
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) et l’Assemblée des communautés de France (ADCF) ont signé le 6 octobre une convention de partenariat visant à «encourager et «structurer» le dialogue entre les intercommunalités et les chambres d'agriculture. L'une des «actions prioritaires» de cet accord est la question du «partage du foncier». Les signataires souhaitent une meilleure «concertation» entre élus et agriculteurs dans la mise en place des Plans locaux d'urbanisme (PLU), compétence des intercommunalités. «Trop souvent, les discussions sur le foncier commencent trop tard, lorsqu'il y a un conflit. Il est nécessaire d'anticiper», affirme Claude Cochonneau, président de l'Apca.
Source : agrapresse.fr

Pomme de terre: production en baisse d’au moins 20% chez les principaux producteurs

mar, 11/06/2018 - 19:11
La récolte totale de pommes de terre de conservation chez les principaux pays producteurs en Europe est estimée en baisse d’au moins 20% par rapport à l’année dernière, avec un total inférieur à 20 millions de tonnes. Il s’agit d’une estimation réalisée par le NEPG (North-western european potato growers – Producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen), diffusée le 6 novembre. Les chiffres de rendement en Grande-Bretagne ne seront disponibles que d’ici à la fin de l’année. Les prélèvements sur les quatre pays continentaux montrent des rendements allant de 18 à 80 t/ha. Les rendements moyens mesurés dans ces pays sont inférieurs de 13,1% par rapport à la moyenne quinquennale.
Source : agrapresse.fr

PLF 2019: la FF3C propose une fiscalité avantageuse pour le biofioul de colza

mar, 11/06/2018 - 19:11
La Fédération des combustibles, carburants & chauffage (FF3C) propose au gouvernement et au parlement une fiscalité avantageuse pour le consommateur de biofioul de colza, indique-t-elle, à la suite d’une information parue dans le quotidien Le Parisien du 6 novembre. La proposition consiste à opérer un abattement fiscal de 60 % sur l’ester méthylique d’huile de colza, à due proportion de la réduction de 60 % d’émissions de gaz à effet de serre qu’engendre ce produit par rapport au fioul d’origine fossile. La fiscalité sur le fioul est de 265 € les 1 000 litres. La FF3C propose dans une première étape 10 % de ce biofioul défiscalisé dans le cadre de la loi de finances pour 2019.
Source : agrapresse.fr

Mouvement de non-collecte des veaux et broutards: réunion à l'initiative de la FNPL

mar, 11/06/2018 - 19:11
Une réunion se tiendra le 7 novembre à l'initiative de la FNPL (producteurs de lait), suite à l'appel lancé le 29 octobre par la Fédération française des commerçants en bestiaux (FFCB) à ne plus collecter les petits veaux (et les broutards depuis le 5 novembre), pour protester face aux coûts croissants induits par la FCO (fièvre catarrhale ovine). La FNPL, Coop de France bétail et viande, la FFCB, ainsi que la DGAL (ministère de l'Agriculture) seront présents à cette réunion. La DGAL précise «qu'il s'agit d'un problème de filière, entre éleveurs et commerçants», indique-t-on au ministère de l'Agriculture.
Source : agrapresse.fr

Erratum: la consommation de phytos a augmenté de 12% entre 2014-2016 et 2009-2011

mar, 11/06/2018 - 19:11
La consommation de produits phytosanitaires par l'agriculture française a augmenté de 12% entre la période 2014-2016 et la période de référence 2009-2011, et non au cours de la période 2014-2016, comme écrit par erreur dans une dépêche du 5 novembre.
Source : agrapresse.fr

La Fédération des combustibles propose une fiscalité avantageuse pour le biofioul de colza

mar, 11/06/2018 - 16:38
La Fédération des combustibles, carburants & chauffage (FF3C) propose au gouvernement et au parlement une fiscalité avantageuse pour le consommateur de biofioul de colza, indique-t-elle, à la suite d’une information parue dans le quotidien Le Parisien du 6 novembre. La proposition consiste à opérer un abattement fiscal de 60 % sur l’ester méthylique d’huile de colza, à due proportion de la réduction de 60 % d’émissions de gaz à effet de serre qu’engendre ce produit par rapport au fioul d’origine fossile. La fiscalité sur le fioul est de 265 € les 1 000 litres. La FF3C propose dans une première étape 10 % de ce biofioul défiscalisé dans le cadre de la loi de finances pour 2019.
Source : agrapresse.fr

Engrais phosphatés : l’UE risque de dépendre du seul fournisseur russe (Unifa)

mar, 11/06/2018 - 12:00
L’Unifa (industries de la fertilisation) pointe à nouveau le risque pour l’UE d’une dépendance à l’égard des engrais phosphatés de Russie, alors qu’un trilogue à Bruxelles est prévu le 22 novembre sur le nouveau règlement européen des matières fertilisantes. Si le trilogue, regroupant la Commission, le Parlement et les États-membres, fixe une teneur limite en cadmium sous les 60 mg/kg de P2O5, «un problème de dépendance» se pose vis-à-vis des approvisionnements russes, qui seuls descendent à 20 mg, a déclaré le 6 novembre le vice-président de l'Unifa Henri Boyer. Le Parlement défend un diminution progressive du seuil à 60 mg, puis 40 mg et 20 mg, contre un Conseil favorable à 60 mg pendant 8 ans.
Source : agrapresse.fr

Pages