agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 1 heure 3 min

ZNT: au Conseil d'Etat, la rapporteure publique veut les renforcer (associations)

lun, 07/12/2021 - 21:14
À l’occasion d’une audience tenue au Conseil d’Etat le 12 juillet rassemblant plusieurs procédures dénonçant les textes d’application des Zones de non-traitement (ZNT), la rapporteure publique a recommandé de prendre des mesures supplémentaires, notamment pour protéger les travailleurs, rapportent les ONG requérantes. Une disposition qui pourrait aboutir, selon les associations, à l’application des zones de traitement non seulement à distance des habitations comme précédemment mais également des bureaux, zones commerciales ou entrepôts, ainsi que des parcelles agricoles voisines. Autre suggestion de la rapporteure: inclure dans les produits concernés par les zones strictes de 20 m «les produits classés comme suspectés d’être cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction de catégorie 2» (H341, H351, et H361).
Source : agrapresse.fr

Farines animales: l'Anses recommande une séparation stricte des lignes de production

lun, 07/12/2021 - 16:27
Dans un avis publié le 9 juillet, l’Anses rappelle que seule une séparation stricte par espèces des sites et des circuits de productions (de l’abattoir jusqu’à la livraison en élevage), associée à des moyens de contrôle et de traçabilité permettra de limiter les risques d’apparition de nouvelle encéphalite spongiforme transmissible (EST) une fois que l’utilisation de protéines animales transformées sera réautorisée dans l’alimentation animale. Suite feu vert des États membres et du Parlement européen, la Commission européenne devrait prochainement permettre l’utilisation de protéines animales transformées provenant de non-ruminants pour l’alimentation des volailles et des porcs. Le règlement prévoit une séparation des lignes de production spécialisées, ainsi que des installations de collecte, de stockage, de transport et de conditionnement.
Source : agrapresse.fr

Moisson 2021: rebond des productions de céréales à paille et de protéagineux (Agreste)

lun, 07/12/2021 - 16:02
La moisson 2021 est marquée en France par un fort rebond la production de céréales à paille et de protéagineux, sous l’effet d’une hausse des surfaces et des rendements, a indiqué le 12 juillet le service statistique du ministère de l’Agriculture. «La récolte de céréales à paille dépasserait 53 Mt, soit près de 10 Mt de plus qu’en 2020», selon une note. En blé tendre, 37,1 Mt sont prévues (+27,1% sur un an), avec un rendement de 75,1 q/ha (contre 68,5 q/ha en 2020). Le blé dur atteindrait 1,62 Mt (+24%), avec 56,3 q/ha (contre 51,9 q/ha). Côté orges, la progression est moins soutenue, à 11,3 Mt (+8,4%), malgré une hausse des rendements, y compris pour l’orge de printemps à 62,2 q/ha. Les protéagineux seraient au «plus haut niveau depuis 2010», proches de 1,2 Mt (+46,7 %).
Source : agrapresse.fr

Faim dans le monde: 148 M de personnes de plus en insécurité grave en 2020 (FAO)

lun, 07/12/2021 - 15:59
En raison des conflits, de la variabilité du climat (notamment de phénomènes climatiques extrêmes) et des chocs économiques (exacerbés par la pandémie de Covid-19), près de 12% de la population mondiale (928 millions de personnes) était en situation d’insécurité alimentaire grave en 2020, soit 148 millions de plus qu’en 2019, soulignent dans leur rapport annuel sur l’État de la sécurité et de la nutrition dans le monde publié le 12 juillet, la FAO, le Fond international de développement agricole (Fida), l’OMS, le Programme alimentaire mondial (Pam) et l’Unicef. C’est la plus importante augmentation depuis au moins quinze ans (+18%), alertent les auteurs.
Source : agrapresse.fr

Apiculture: un taux de mortalité hivernal stable en 2020-2021 (Esa)

lun, 07/12/2021 - 11:18
La plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Esa) estime, dans la synthèse publiée le 7 juillet, que le taux de mortalité hivernale des ruches pour la saison 2020-2021 s’élèverait à 24,8%, contre 20,9% en 2019/20 et 29,4% en 2017/2018. Les chiffres pour cette nouvelle saison sont issus des réponses de 16000 apiculteurs volontaires, et prennent également en compte les colonies faibles, sans reines ou endommagées par des accidents. En ne considérant que les colonies mortes, comme le font certaines organisations, le taux de mortalité chute à 15,8 %.
Source : agrapresse.fr

Apiculture: un taux moyen de mortalité hivernal stable en 2020-2021 (Esa)

lun, 07/12/2021 - 11:18
La plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Esa) estime, dans la synthèse publiée le 7 juillet, que le taux de mortalité hivernale des ruches pour la saison 2020-2021 s’élèverait à 24,8%, contre 20,9% en 2019/20 et 29,4% en 2017/2018. Les chiffres pour cette nouvelle saison sont issus des réponses de 16000 apiculteurs volontaires, et prennent également en compte les colonies faibles, sans reines ou endommagées par des accidents. En ne considérant que les colonies mortes, comme le font certaines organisations, le taux de mortalité chute à 15,8 %.
Source : agrapresse.fr

PSN : «pas à la hauteur des enjeux» environnementaux, selon l'Agence bio

dim, 07/11/2021 - 20:50
À l’occasion de la publication des chiffres annuels de l’Agence bio le 9 juillet, son président Philippe Henry s’est dit «inquiet» quant aux dispositions concernant l’agriculture biologique dans le projet de déclinaison national de la Pac du gouvernement, le Plan stratégique national (PSN). «Nous sommes devant une politique qui n’est franchement pas à la hauteur des enjeux» en matière de climat et de biodiversité, s’est agacé Philippe Henry, sortant de sa réserve habituelle. Son agence, a-t-il rappelé, avait envoyé une contribution au ministère dans le cadre de l’élaboration du PSN en recommandant de créer un paiement pour services environnementaux (PSE) réservé à l’agriculture biologique, et de permettre aux agriculteurs bio de cumuler les différentes voies des écoschemes.
Source : agrapresse.fr

Pour l’Agence bio, le PSN «n’est pas à la hauteur des enjeux» environnementaux

ven, 07/09/2021 - 14:50
À l’occasion de la publication des chiffres annuels de l’Agence bio le 9 juillet, son président Philippe Henry s’est dit «inquiet» quant aux dispositions concernant l’agriculture biologique dans le projet de déclinaison national de la Pac du gouvernement, le Plan stratégique national (PSN). «Nous sommes devant une politique qui n’est franchement pas à la hauteur des enjeux» en matière de climat et de biodiversité, s’est agacé Philippe Henry, sortant de sa réserve habituelle. Son agence, a-t-il rappelé, avait envoyé une contribution au ministère dans le cadre de l’élaboration du PSN en recommandant de créer un paiement pour services environnementaux (PSE) réservé à l’agriculture biologique, et de permettre aux agriculteurs bio de cumuler les différentes voies des écoschemes.
Source : agrapresse.fr

Blé tendre : vers un rendement et un taux de protéines corrects (Arvalis)

ven, 07/09/2021 - 09:56
L’institut technique Arvalis publie pour la première fois, avec Intercéréales (interprofession), une estimation avant récolte pour le blé tendre, montrant un rendement au-dessus de la moyenne et un taux de protéines correct, a-t-il annoncé le 9 juillet. Il s’élèverait à 74 q/ha, soit «une hausse de 8% par rapport à 2020 et 4% par rapport à la moyenne des 10 dernières années», selon un communiqué. Sur le plan qualitatif, le taux de protéines atteindrait 11,6%, «une valeur équivalente à celle de 2020 et à la moyenne décennale». «Ces niveaux de rendement et de protéines devraient nous permettre d’approvisionner l’ensemble de nos clients en France et à l’international», souligne le président d’Intercéréales Jean-François Loiseau.
Source : agrapresse.fr

PPL Egalim 2 : la sénatrice Anne-Catherine Loisier est nommée rapporteure

ven, 07/09/2021 - 09:53
La commission des affaires économiques du Sénat a nommée le 8 juillet Anne-Catherine Loisier (UDI) rapporteure pour la proposition de loi (PPL) visant à protéger la rémunération des agriculteurs dite Egalim 2. La sénatrice de Côte d’Or avait également été rapporteure du projet de loi Climat pour les volets consommation, forêt et alimentation. Cette PPL déposée par le député Grégory Besson-Moreau, a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 24 juin. Elle doit être examinée au Palais du Luxembourg en septembre.
Source : agrapresse.fr

Affichage environnemental: l'Itab publie sa méthode soutenue par les ONG et la bio

jeu, 07/08/2021 - 20:46
Quinze organisations, dont plusieurs associations de protection de l’environnement comme le WWF ou Générations Futures, ainsi que le Synabio (transformateurs et distributeurs spécialisés) et la Fnab (agriculteurs bio), affirment publiquement ce 8 juillet leur soutien au Planet-score dévoilé par l’Itab, en demandant au gouvernement de s’en saisir «comme référence pour le futur affichage environnemental des aliments». Comme le Nutri-score, le Planet-score propose une note générale entre A et E, complété par quatre sous-indicateurs sur les pesticides (effets sur la santé humaine), la biodiversité, le climat, et le bien-être animal. Il accorde par exemple une meilleure note au lait d'alpage qu'au lait de vache élevée en bâtiment, contrairement à la base Agribalyse développée par l'Ademe.
Source : agrapresse.fr

Influenza aviaire: le gouvernement révise l'encadrement sanitaire

jeu, 07/08/2021 - 19:26
Après plusieurs mois de concertation, le ministère de l'Agriculture a présenté, le 8 juillet, la réforme de l'encadrement sanitaire des élevages avicoles en vue de prévenir l'introduction et la diffusion de l'influenza aviaire. Comme attendu, la principale mesure consiste à supprimer, lors des périodes à risques, le principe de «claustration obligatoire» (avec dérogation pour les élevages de moins de 3200 animaux) pour le remplacer par un principe de «mise à l'abri» obligatoire sans dérogation ; les moyens matériels de satisfaire à cette nouvelle obligation seront toutefois différenciés selon une «analyse de risques» (selon l'espèce, le mode d'élevage...), explique-t-on au cabinet du ministre de l'Agriculture. Autres mesures marquantes: la télédéclaration des mouvements d'animaux devient obligatoire, et le gouvernement va créer des Zones à risque de diffusion (ZRD) dans les régions les plus denses. Ces zones seront soumises - selon un accord interprofessionnel à venir - à des réductions de densité en période à risque élevé, et à un renforcement des mesures de biosécurité liées aux transports. L'ensemble de ces mesures doivent être mises en œuvre au courant de l'été, et seront complétées par un plan d'action qui s'étalera, quant à lui, sur plusieurs années, annonce le cabinet du ministre.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 12 juillet

jeu, 07/08/2021 - 18:26
Vendredi 9 juillet
Webinaire de lancement de la thématique 2 (adapation) du Varenne de l'eau
Conférence de presse annuelle de l'Agence bio

Lundi 12 juillet
Les sénateurs poursuivent l'examen du projet de loi 4D, jusqu'au 20 juillet

Mardi 13 juillet
Conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgrimer
Conseil spécialisé Vin et cidres de FranceAgrimer
Présentation à l'Assemblée d'un rapport sur l’application de la loi sur l’Étiquetage des produits agricoles et alimentaires
Présentation à l'Assemblée d'un rapport sur l’application de la loi Néonicotinoïdes

Mercredi 14 juillet
Présentation par la Commission européenne du paquet d'ajustement aux nouveaux objectifs climatiques (utilisation des terres, partage de l'effort, énergies renouvelables, déforestation importée, taxe carbone...)
Source : agrapresse.fr

Affichage environnemental: l'Itab publie sa méthode soutenue par ONG et acteurs du bio

jeu, 07/08/2021 - 14:32
Quinze organisations, dont plusieurs associations de protection de l’environnement comme le WWF ou Générations Futures, ainsi que le Synabio (transformateurs et distributeurs spécialisés) et la Fnab (agriculteurs bio), affirment publiquement ce 8 juillet leur soutien au Planet-score dévoilé par l’Itab, en demandant au gouvernement de s’en saisir «comme référence pour le futur affichage environnemental des aliments». Comme le Nutri-score, le Planet-score propose une note générale entre A et E, complété par quatre sous-indicateurs sur les pesticides (effets sur la santé humaine), la biodiversité, le climat, et le bien-être animal. Il accorde par exemple une meilleure note au lait d'alpage qu'au lait de vache élevée en bâtiment, contrairement à la base Agribalyse développée par l'Ademe.
Source : agrapresse.fr

En Bretagne, des «Etats généraux de l’installation» à la rentrée

mer, 07/07/2021 - 18:59
«Ma priorité numéro un, c’est l’installation et le renouvellement des générations en agriculture», prône Arnaud Lécuyer, jeune maire socialiste de l'agglomération de Dinan et nouveau vice-président à l’agriculture de la région Bretagne lors d’une interview accordée à Agra Presse le 7 juillet. Son objectif: 1000 installations par an contre 650 à 750 actuellement. «La Bretagne est la région de France où l’on installe le plus mais ce n’est pas encore suffisant», estime-t-il arguant des difficultés dans le Morbihan et dans le centre ouest Bretagne. Alors pour être à la hauteur de l’ambition, il veut lancer des Etats généraux de l’installation en Bretagne dès la rentrée. «Nous y définirons une feuille de route pour l’agriculture bretonne», explique l’élu. Y sont conviés «tous les partenaires de l’écosystème de l’installation et de la transmission».
Source : agrapresse.fr

Comptes de l'agriculture 2020: le «PIB agricole» chute moitié moins que prévu

mer, 07/07/2021 - 13:49
L’Insee a publié le 7 juillet les comptes provisoires 2020 de l’agriculture, montrant une baisse de 2,6 % en euros courants de la contribution du secteur au PIB (valeur ajoutée brute au coût des facteurs), moins dans le rouge que prévu sous l’effet de meilleurs prix des grains. Exprimé par actif, ce «PIB agricole» connaît une diminution de 0,9 % sur un an, de 3,3 % en euros constants. L’année 2020 a été marquée par des accidents climatiques (sécheresse, canicule), amputant les volumes de produits végétaux de 4,8 %, et par les fermetures des restaurants, la peste porcine africaine (PPA), faisant plier la valeur des produits animaux de 0,9 %. Mais un début de flambée des prix des grains est intervenu, qui participe à une révision le 7 juillet du «PIB agricole», en recul mais moitié moins que prévu en décembre.
Source : agrapresse.fr

Chartes ZNT : relance des concertations en préfecture (Matignon)

mer, 07/07/2021 - 12:09
Matignon indique ce 7 juillet à Agra Presse qu’une instruction a été envoyée aux préfets pour relancer les concertations autour des chartes départementales d'application des zones de non-traitement (ZNT), faisant suite de la décision du Conseil constitutionnel de mars dernier annulant le texte réglementaire encadrant l'élaboration de ces documents. «Ces consultations seront effectuées par les préfets (et non plus les chambres d’agriculture) et selon les principes du code de l’environnement», souligne Matignon à Agra Presse, précisant que les concertations devront être lancées entre le 5 et le 16 juillet.
Source : agrapresse.fr

Climat: Bruxelles envisage un objectif de neutralité pour l'agriculture, les sols et la forêt

mer, 07/07/2021 - 10:35
La Commission européenne va bien proposer d’intégrer les émissions hors CO2 de l’agriculture dans le cadre de la révision de la réglementation sur l’utilisation des terres, le changement d’affectation des terres et la foresterie qui sera présentée le 14 juillet avec le reste du vaste paquet d’ajustement de la législation européenne aux nouveaux objectifs climatiques. Selon un projet qui circule déjà à Bruxelles, à partir de 2031 le champ d’application du règlement pourrait être élargi au secteur agricole. Il fixerait alors un objectif de neutralité climatique au plus tard en 2035 pour les émissions et les absorptions de l’ensemble de son nouveau périmètre. Après cette date, l’objectif serait de parvenir à des émissions négatives afin de compenser en partie les rejets d’autres secteurs non couverts par le règlement.
Source : agrapresse.fr

Révision constitutionnelle: le vote du sénat «met un terme au processus» (J.Castex)

mar, 07/06/2021 - 16:43
Interrogé le 6 juillet lors des questions au gouvernement, le Premier ministre a reconnu que le vote non-conforme du Sénat en deuxième lecture le 5 juillet «met un terme au processus de révision constitutionnelle». Avec ce projet de loi, le gouvernement souhaitait répondre à l’une des propositions de la Convention citoyenne sur le climat, en inscrivant la «préservation de l’environnement et de la diversité biologique» ainsi que la lutte contre le changement climatique dans le premier article de la Constitution. Pour donner lieu à un référendum, le texte aurait dû être voté à l'identique par les deux chambres.
Source : agrapresse.fr

Bien-être animal : Denormandie réorganise les contrôles en abattoirs

lun, 07/05/2021 - 18:00
Dans un communiqué paru le 5 juillet, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie annonce plusieurs mesures de réorganisation des contrôles en abattoirs. D'une part, de nouveaux contrôles vont être organisés en abattoirs d'animaux de boucheries, qui seront ciblés sur une pratique en particulier et pourront être coordonnés sur l'ensemble des établissements français et de manière inopinée. Deuxième mesure: le ministre a demandé l'instauration d'une «force d'inspection nationale en abattoirs» (Fina) qui pourra intervenir «à n'importe quel moment et partout sur le territoire pour la gestion des cas les plus difficiles à la demande des préfets ou de la DGAL». Enfin Julien Denormandie annonce qu'il adressera «cette semaine» un courrier aux préfets pour «rappeler les principes de protection animale en abattoir et leur demander d'agir avec fermeté lorsque la situation l'impose».
Source : agrapresse.fr

Pages