agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 39 min 44 sec

X

jeu, 05/06/2021 - 14:30
La Cour de justice de l'UE a confirmé dans un arrêt du 6 mai la légalité des mesures de restriction prises par la Commission européenne envers l’utilisation de deux insecticides néonicotinoïdes, l’imidaclopride et la clothianidine. L’UE a fortement restreint depuis 2013 l’usage de la clothianidine, du thiaméthoxame et de l’imidaclopride – les trois principaux néonicotinoïdes – et a encore renforcé ces restrictions en 2018 en les étendant notamment à la culture de betteraves. L’entreprise Bayer CropScience contestait un premier jugement du tribunal de l’UE datant de 2018 qui avait validé le renforcement de ces mesures. Mais la Cour de justice de l’UE, s'appuyant sur le principe de précaution, estime dans son arrêt que le pourvoi de Bayer n’est pas justifié.
Source : agrapresse.fr

Gel: l’épisode 2021 coûtera «plus de 100 millions d’euros» à Groupama

mer, 05/05/2021 - 16:14
Groupama estime que l’épisode de gel du mois d’avril lui coûtera plus de 100 millions d’euros. «On est sur un événement dont l’intensité sera probablement plus élevée que celle qu’on avait connu en 2017, et donc on se projette sur un événement qui nous coûtera plus de 100 millions d’euros», a indiqué la directrice marché agricole de Groupama Delphine Létendart en conférence de presse, le 5 mai. «[L’épisode de gel 2021] sera probablement le plus lourd depuis la création de l’assurance récolte en 2005», a-t-elle ajoutée. En 2017, l’événement gel avait coûté à Groupama 95,5M€.
Source : agrapresse.fr

PSN: Julien Denormandie cherche 700 M€ pour maintenir le niveau du 2d pilier

mer, 05/05/2021 - 14:46
Interrogé par les sénateurs le 4 mai sur l'avancement de son projet de déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), Julien Denormandie a expliqué que les nouvelles règles de cofinancement obligeaient la France à abonder la part nationale de 700 M€ (140 M€ par an) pour maintenir l'enveloppe totale versée aux agriculteurs. «Si nous voulons maintenir l'ambition de la Pac sur le second pilier, la France doit abonder à hauteur de 140 millions d'euros supplémentaires par an. Ce sont des discussions que nous avons au gouvernement», a-t-il déclaré dans l'Hémicycle. La DGPE (ministère de l'Agriculture) recevait ce 5 mai les différentes parties prenantes de cette négociation pour aborder les aides du second pilier.
Source : agrapresse.fr

20 Mio de personnes en plus dans l’insécurité alimentaire aiguë en 2020

mer, 05/05/2021 - 12:37
En raison des conflits, des chocs économiques (liés entre autres à la pandémie de Covid-19) et des conditions climatiques extrêmes, 155 millions de personnes dans 55 pays se trouvaient dans une situation de crise alimentaire aigüe ou «pire» en 2020, soit 20 Mio de plus qu’en 2019, souligne, dans un rapport publié le 5 mai, le Réseau mondial contre les crises alimentaires qui réunit notamment la FAO, l’UE et le Programme alimentaire mondial (PAM). Et entre 2019 et 2020, le nombre de personnes connaissant l’insécurité alimentaire la plus grave est passé de 24,5 à 28,4 Mio dans 38 pays. Les chocs économiques, souvent causés par le Covid-19, ont pris la place des événements météorologiques comme deuxième facteur d’insécurité alimentaire.
Source : agrapresse.fr

Départementales: le président de la Fnab tête de la liste dans les Deux-Sèvres

mer, 05/05/2021 - 12:24
Guillaume Riou annonce à Agra Presse, le 5 mai, avoir «mis en pause» son mandat de président de la Fnab (agriculteurs bio), pour mener sa campagne en tant que tête de liste PS-PC-Place Publique dans les Deux-Sèvres, sous la bannière de l'actuel président de région PS Alain Rousset. «J’ai travaillé avec Alain Rousset durant ces derniers mois sur un groupe de réflexion pour l’agriculture de demain en Nouvelle-Aquitaine, et il m’a proposé de rejoindre sa liste», explique Guillaume Riou. «Après plus de dix ans à la tête de la Fnab, à essayer de convaincre les acteurs publics, il était temps de m’engager à mon tour», poursuit-il.
Source : agrapresse.fr

PSN: les principales hypothèses de la DGPE (ministère) pour le second pilier

mar, 05/04/2021 - 20:48
En amont de sa réunion de consultation du 5 mai, la DGPE (ministère de l'Agriculture) a envoyé aux participants (syndicats agricoles, syndicats de salariés, ONG) plusieurs documents dans lesquels elle expose des options de déclinaison du 2d pilier de la future Pac (MAEC, bio, ICHN...). La proposition comporte peu de bouleversements; les scénarios se situent sur la base d'enveloppes permises par un transfert du 1er vers le 2d pilier allant de 7,5% (comme actuellement) à environ 15% - les hausses envisagées sont permises par un transfert supplémentaire. Des alternatives sont étudiées sur trois mesures: l'enveloppe d'aide à la bio, selon le nombre de demandes attendu. L'enveloppe dédiée à l'assurance, selon l'application du règlement Omnibus. Enfin l'enveloppe des aides à l'investissement/installation, selon l'intégration ou non de MAEC dites non surfaciques. Les autres enveloppes restent globalement stables.
Source : agrapresse.fr

Diagnostics carbone: les chambres attendent d'ores et déjà une rallonge

mar, 05/04/2021 - 20:48
«Nous espérons que le ministère pourra aller chercher des budgets supplémentaires au-delà des dix millions d’euros prévus pour les diagnostics carbone destinés aux jeunes installés», indique à Agra presse le 4 mai Christine Valentin, présidente de la chambre de Lozère et responsable du suivi du Plan de relance pour les chambres. D’après les estimations au niveau national, le seul consortium formé par les chambres d’agriculture et leurs partenaires pourrait avoir besoin de douze millions d’euros sur deux ans pour répondre à toutes les demandes. Au total, 218 organismes, dont les chambres, ont à ce jour été agréés pour mener les bilans.
Source : agrapresse.fr

PJL Climat: les députés adoptent le texte en première lecture

mar, 05/04/2021 - 18:38
Par 332 voix pour contre 77 (145 abstentions), les députés de l’Assemblée nationale ont adopté le 4 mai le texte de loi climat et résilience en première lecture. Évoquant les débats sur la portée du texte, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a salué le travail des députés comme des citoyens, reconnaissant que le texte « n’existerait pas s’ils n’avaient pas été là ». Lors de ce vote solennel, les Républicains se sont abstenus, « en attendant le travail de nos sénateurs », comme l’a résumé Jean-Marie Sermier (LR, Jura). Les Socialistes ont en revanche voté contre le texte.
Source : agrapresse.fr

Grains : le négoce François Cholat reprend cinq sites de la coopérative Oxyane

mar, 05/04/2021 - 14:46
La Maison François Cholat, spécialiste isérois de l’alimentation animale et de la collecte de grains, reprend cinq sites de la coopérative céréalière Oxyane, issue de la fusion entre Dauphinoise et Terre d’Alliances, a-t-elle annoncé le 3 mai. Ce rachat concerne deux plateformes de collecte et un silo (20 000 t) de la Dauphinoise à Chamoux-sur-Gelon (Savoie), Jons Saint-Georges (Rhône) et Saint-Romain-en-Gal (Rhône), ainsi que deux autres plateformes de Terre d’Alliances, situées à Veyrins (Isère) et Yenne (Savoie). L’Autorité de la concurrence avait le 30 juin donné son feu vert au rapprochement entre les deux coopératives, sous conditions de cession des cinq infrastructures.
Source : agrapresse.fr

Diagnostics carbone: les chambres attendent une rallonge pour répondre aux demandes

mar, 05/04/2021 - 11:25
«Nous espérons que le ministère pourra aller chercher des budgets supplémentaires au-delà des dix millions d’euros prévus pour les diagnostics carbone destinés aux jeunes installés», indique à Agra presse le 4 mai Christine Valentin, présidente de la chambre de Lozère et responsable du suivi du Plan de relance pour les chambres. D’après les estimations au niveau national, le seul consortium formé par les chambres d’agriculture et leurs partenaires pourrait avoir besoin de douze millions d’euros sur deux ans pour répondre à toutes les demandes. Au total, 218 organismes, dont les chambres, ont à ce jour été agréés pour mener les bilans.
Source : agrapresse.fr

PSN: comment la DGPE veut simplifier les MAEC

mar, 05/04/2021 - 10:42
Conformément aux souhaits des syndicats agricoles, la DGPE (ministère de l'Agriculture) propose des mesures de simplification des mesures agroenvironnementales (MAEC) dont elle doit reprendre la gestion dans le cadre de la future Pac, pour autant que ces outils seront distribués sur une base surfacique. Pour ce faire, le ministère propose que soit mis à disposition des collectivités un «catalogue de mesures dont le cahier des charges serait directement défini sans combinaison de types d’opérations.» La précédente programmation permettait de nombreuses combinaisons,10 500 au total dont «un quart» fut inutilisé, selon la DGPE, et dont la «moitié a été souscrite par moins de 10 agriculteurs». Le ministère propose le maintien de deux types de MAEC: les mesures dites systèmes et d'autres dites localisées.
Source : agrapresse.fr

PSN: les principales hypothèses de la DGPE pour le 2d pilier

mar, 05/04/2021 - 10:09
En amont de sa réunion de consultation du 5 mai, la DGPE (ministère de l'Agriculture) a envoyé aux participants (syndicats agricoles, syndicats de salariés, ONG) plusieurs documents dans lesquels elle expose des options de déclinaison du 2d pilier de la future Pac (MAEC, bio, ICHN...). La proposition comporte peu de bouleversements; les scénarios se situent sur la base d'enveloppes permises par un transfert du 1er vers le 2d pilier allant de 7,5% (comme actuellement) à environ 15% - les hausses envisagées sont permises par un transfert supplémentaire. Des alternatives sont étudiées sur trois mesures: l'enveloppe d'aide à la bio, selon le nombre de demandes attendu. L'enveloppe dédiée à l'assurance, selon l'application du règlement Omnibus. Enfin l'enveloppe des aides à l'investissement/installation, selon l'intégration ou non de MAEC dites non surfaciques. Les autres enveloppes restent globalement stables.
Source : agrapresse.fr

Les groupes InVivo et Soufflet concluent leur accord de reprise

lun, 05/03/2021 - 18:44
InVivo, premier groupe coopératif agricole français, va mettre la main sur Soufflet, après la signature d’un accord de reprise du groupe familial venant clore des négociations exclusives depuis janvier, ont-ils annoncé le 3 mai. L’opération, soumise à l’aval des autorités de la concurrence, «pourrait être finalisée avant la fin d’année 2021», selon un communiqué commun. Elle ferait d’InVivo un champion européen, le deuxième groupe coopératif agricole sur le continent, avec 10 Mrd€ de chiffre d'affaires, derrière l’allemand BayWa. «Ce rapprochement entre deux groupes français d'envergure internationale permettra de créer un pilier de la souveraineté alimentaire française», affirment-ils.
Source : agrapresse.fr

Lait: Sodiaal lance son cahier des charges bio «augmenté»

lun, 05/03/2021 - 12:27
Sodiaal annonce dans un communiqué du 3 mai lancer le nouveau référentiel «Le bio pré de vous» qu’elle présente comme «un nouveau référentiel bio plus engagé que le label Agriculture biologique». Les objectifs affichés par la coopérative laitière sont de répondre aux attentes des consommateurs en proposant «une production de lait biologique français plus respectueuse de la biodiversité, qui rémunère mieux les éleveurs». L’intégralité des 800 éleveurs bio de Sodiaal sont concernés par la démarche. Le référentiel sera déployé sur les références bio de toutes les marques de la coopérative grâce à un logo dédié.
Source : agrapresse.fr

Lait: Sodiaal lance son cahier des charge bio «augmenté»

lun, 05/03/2021 - 12:27
Sodiaal annonce dans un communiqué du 3 mai lancer le nouveau référentiel «Le bio pré de vous» qu’elle présente comme «un nouveau référentiel bio plus engagé que le label Agriculture biologique». Les objectifs affichés par la coopérative laitière sont de répondre aux attentes des consommateurs en proposant «une production de lait biologique français plus respectueuse de la biodiversité, qui rémunère mieux les éleveurs». L’intégralité des 800 éleveurs bio de Sodiaal sont concernés par la démarche. Le référentiel sera déployé sur les références bio de toutes les marques de la coopérative grâce à un logo dédié.
Source : agrapresse.fr

Gel : le fonds d'1 Mrd€ sera suivi «par d'autres mesures» (Emmanuel Macron)

dim, 05/02/2021 - 20:58
Revenant sur le récent épisode de gel lors de la traditionnelle cérémonie du muguet du 1er mai, Emmanuel Macron a déclaré que «l'aide exceptionnelle et le fonds de un milliard qui a été débloqué seront complétés par d'autres mesures». Et «nous allons continuer à nous battre pour les agriculteurs à travers un plan spécial pour lutter contre la sécheresse et le Varenne de l'eau, à travers de nouvelle aides exceptionnelles, à travers la Pac que l'on va décliner - et je veux rassurer ici nos agriculteurs, la France sera au rendez-vous de cette transformation (...) - et à travers les relations commerciales qu'il nous faut améliorer. Il nous faut franchir une nouvelle étape pour une plus juste répartition de la valeur». Selon son cabinet, ces aides supplémentaires, «pas forcément chiffrables», devraient notamment passer par la réforme annoncée de la gestion des risques climatiques. Ce commentaire s'intégrait à un discours plus général: «A partir du 19 mai des étapes successives vont nous conduire ensemble à définir un nouveau modèle de croissance et de prospérité», a espéré Emmanuel Macron. Car les Français «vont aspirer à retrouver l'art de vivre à la française, la convivialité. Cette prospérité doit aider à produire en France dans les secteurs qui sont les vôtres, à retrouver un maillage sur le territoire».
Source : agrapresse.fr

Gel : le fonds d'1 Mrd€ sera suivi

sam, 05/01/2021 - 14:16
Revenant sur l'épisode de gel lors de la traditionnelle cérémonie du muguet du 1er mai, Emmanuel Macron a déclaré que "l'aide exceptionnelle et le fonds de 1 milliard qui a été débloqué seront complétés par d'autres mesures". Et "nous allons continuer à nous battre pour les agriculteurs à travers un plan spécial pour lutter contre la sécheresse et le Varenne de l'eau, à travers de nouvelle aides exceptionnelles, à travers la Pac que l'on va décliner - et je veux rassurer ici nos agriculteurs, la France sera au rendez-vous de cette transformation (...) - et à travers les relations commerciales qu'il nous faut améliorer. Il nous faut franchir une nouvelle étape pour une plus juste répartition de la valeur". Selon son cabinet, ces aides supplémentaires, "pas forcément chiffrables", devraient notamment passer par la réforme annoncée de la gestion des risques climatiques.
Source : agrapresse.fr

Un évènement autour de la gastronomie française au 1er semestre 2022

sam, 05/01/2021 - 13:48
"Nous allons relancer fortement la gastronomie française", a déclaré le Président de la République Emmanuel Macron, devant les représentants francais des marchés de gros, lors de la traditionnelle cérémonie du muguet, le 1er mai. Selon Guillaume Gomez, ancien chef de l'Elysée, nommé Ambassadeur de la gastronomie française en février, interrogé par Agra presse, "un évènement international sur la gastronomie française" doit être organise en France au "premier semestre 2022". Cet évènement, dont le nom n'est pas encore connu, devrait prendre la suite du "Paris Food Forum", évènement notamment soutenu par le chef Alain Ducasse, prévu initialement en juin 2020, avant d'être reporté à juin 2021, et qui ne pourra se tenir à cette date.
Source : agrapresse.fr

Rats taupiers: l'autorisation du Ratron prolongée sur le mois de mai (syndicats)

ven, 04/30/2021 - 16:01
Jusqu'ici autorisé à titre dérogatoire au seul mois d'avril, dans le cadre de la lutte contre les rats taupiers (ou campagnols de prairie), le Ratron GW - un rodenticide à base de phosphure de zinc - pourra être utilisé également durant ce mois de mai, se félicite dans un communiqué le 30 avril la Coordination rurale, qui avait fait cette demande de prolongement auprès de la DGAL (ministère de l'Agriculture). Son utilisation reste restreinte aux territoires faisant notamment l'objet d'un plan d'action régional Campagnols. Les appâts à base de Ratron GW doivent prendre le relai de leurs prédécesseurs Super Caïd à la bromadiolone, interdits depuis décembre 2020. Les départements réputés les plus touchés sont notamment le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme.
Source : agrapresse.fr

PSN: la DGPE réunit les syndicats agricoles le 5 mai autour du 2d pilier de la Pac

ven, 04/30/2021 - 13:56
Dans le cadre de la consultation des parties prenantes autour de la déclinaison de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les services de la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) du ministère de l'Agriculture ont convié, le mercredi 5 mai, les représentants des principaux syndicats agricoles à une réunion portant sur les aides du second pilier. La réunion devrait se dérouler dans les mêmes conditions que celle qui avait porté, mi-mars, sur le premier pilier de la Pac, et au cours de laquelle la DGPE avait présenté plusieurs alternatives de déclinaison des futures aides (paiement redistributif, éco-régimes...). Ces scénarios avaient motivé une série de mobilisations du syndicalisme majoritaire et de la Confédération paysanne.
Source : agrapresse.fr

Pages