agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 6 min 3 sec

Pac: reprise pour un 4e jour de négociation

ven, 05/28/2021 - 09:14
Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont poursuivi leurs discussions sur la future Pac dans la nuit du 27au 28 mai pour tenter de répondre aux demandes du Parlement européen sur l’architecture verte (éco-régimes, second pilier, conditionnalité) mais aussi un certain nombre d’autres dossiers : l’alignement de la Pac sur les objectifs du Green deal, les aides couplées, la réserve de crise agricole, l’extension de l’intervention au secteur du sucre ou encore la question des clauses miroir pour les limites maximales de résidus. Les discussions en trilogue reprenaient le 28 mai à 9h00 pour une quatrième journée de négociation. Sur les éco-régimes, le Parlement a accepté la proposition du Conseil de consacrer 25% des aides directes aux éco-régimes mais refuse le plancher de 18% proposé pour la période d’apprentissage 2023-2024. Sur les aides du second pilier à consacrer à des mesures environnementale le Conseil propose une enveloppe de 35% mais le Parlement demande 37% au minimum selon les facteurs de pondération appliqués aux zones à handicap naturel et au bien-être animal. Les négociateurs étaient quand même parvenus à trouver un terrain d’entente sur quelques points notamment l’enveloppe de 15% à réserver aux mesures environnementales dans le cadre des programmes sectoriels pour les fruits et légumes.
Source : agrapresse.fr

PSN: la Conf' occupe le siège de Pôle Emploi et veut être reçue par Emmanuel Macron

jeu, 05/27/2021 - 21:07
Réunis le 27 mai devant et à l'intérieur du siège de Pôle Emploi à Paris, une centaine de militants de la Confédération paysanne demandent qu'une délégation soit reçue à l'Elysée ou à Matignon, après les arbitrages récents du ministre de l'Agriculture sur la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN). «Nous voulons être reçus au plus haut niveau de l’État pour faire part de notre déception et faire bouger l'architecture sociale», explique le porte-parole national Nicolas Girod à Agra Presse. «La porte d'entrée est avant tout sociale, car c'est en ayant des paysans nombreux que l'on pourra faire la transition agroécologique.» La Conf' demande un relèvement du paiement redistributif, l'instauration d'une aide forfaitaire pour les plus petites exploitations et d'un plafonnement des aides. «Nous avons un rendez-vous proposé par Paul Delduc, conseiller agricole de l'Elysée. Nous voulions un rendez-vous avec Emmanuel Macron bien entendu, mais on va y aller», a expliqué M. Girod, qui y voit «une marche pour aller voir M. Macron plus tard». La manifestation a duré plus de cinq heures, avant d'être totalement dispersée vers 19h par les policiers, dans une certaine confusion après plusieurs charges sur les manifestants pour évacuer certains d'entre eux, a constaté l'AFP.
Source : agrapresse.fr

Broyage des poussins: formaliser l'interdiction est «secondaire» (gouvernement)

jeu, 05/27/2021 - 21:07
«Le sujet de la formalisation de l'interdiction [de l'élimination des poussins mâles] est finalement aujourd'hui secondaire, car des méthodes opérationnelles existent», a déclaré le ministre délégué aux PME Alain Griset le 26 mai au Sénat. M. Griset remplaçait son collègue de l'Agriculture (pris par les négociations de la future Pac) lors de l'examen en séance publique de la proposition de loi écologiste pour un élevage éthique. Rejeté par le Sénat à majorité à droite, cette PPL prévoyait d'interdire en 2022 l'élimination des poussins mâles et canetons femelles pour la production d'oeufs et de foie gras. Un objectif politique fixé par l'ancien ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, sans traduction législative ni réglementaire.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 31 mai

jeu, 05/27/2021 - 20:33
Vendredi 28 mai
Lancement du Varenne agricole de l’eau et du changement climatique

Lundi 31 mai
Le Caf Auvergne-Rhône-Alpes organise un débat sur les régionales
Conférence internationale ISHS sur l’éclairage (LED) en horticulture (Suède)

Mardi 1er juin
Congrès de l'AGPB (producteurs de blé, FNSEA)
Conférence annuelle de BASF
Conférence annuelle de Tereos
Conférence de presse de l'association Pour la non-castration des porcs
Conseil spécialisé fruits et légumes de FranceAgriMer
Demain la Terre présente son bilan 2020 et perspectives

Mercredi 2 juin
Conférence de presse du Space (salon de l'élevage de Rennes)
Manifestation des agriculteurs bio contre le PSN

Jeudi 3 juin
Table ronde au Sénat sur le thème «Être agricultrice en 2021»
Conférence de l'Idele sur les marchés mondiaux du lait et de la viande
Les députés de la mission d'information sur l'outsourcing auditionnent FranceAgriMer
Source : agrapresse.fr

Oeufs: le Conseil d'Etat enjoint le gouvernement de prendre le décret sur les cages

jeu, 05/27/2021 - 18:05
Dans une décision du 27 mai, le Conseil d'Etat enjoint le Premier ministre de «prendre le décret prévu à l'article L214-11 du Code rural et de la pêche maritime dans un délai de six mois». Cet article instauré par la loi Egalim interdit «la mise en production de tout bâtiment nouveau ou réaménagé d'élevage de poules pondeuses élevées en cages»; ses modalités d'application devaient être précisées par un décret. Suivant l'avis de sa rapporteure publique, le Conseil d'Etat estime que «ces dispositions ne sont pas suffisamment précises pour permettre leur entrée en vigueur en l'absence du décret d'application dont elles prévoient d'ailleurs l'intervention». Cette procédure a été initiée par le CIWF, qui a déposé un recours pour excès de pouvoir en juillet 2020.
Source : agrapresse.fr

Formaliser l'interdiction du broyage des poussins est «secondaire» (gouvernement)

jeu, 05/27/2021 - 16:09
«Le sujet de la formalisation de l'interdiction [de l'élimination des poussins mâles] est finalement aujourd'hui secondaire, car des méthodes opérationnelles existent», a déclaré le ministre délégué aux PME Alain Griset le 26 mai au Sénat. M. Griset remplaçait son collègue de l'Agriculture (pris par les négociations de la future Pac) lors de l'examen en séance publique de la proposition de loi écologiste pour un élevage éthique. Rejeté par le Sénat à majorité à droite, cette PPL prévoyait d'interdire en 2022 l'élimination des poussins mâles et canetons femelles pour la production d'oeufs et de foie gras. Un objectif politique fixé par l'ancien ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, sans traduction législative ni réglementaire.
Source : agrapresse.fr

Officialiser l'interdiction du broyage des poussins est «secondaire» (gouvernement)

jeu, 05/27/2021 - 16:09
«Le sujet de la formalisation de l'interdiction [de l'élimination des poussins mâles] est finalement aujourd'hui secondaire, car des méthodes opérationnelles existent», a déclaré le ministre délégué aux PME Alain Griset le 26 mai au Sénat. M. Griset remplaçait son collègue de l'Agriculture (pris par les négociations de la future Pac) lors de l'examen en séance publique de la proposition de loi écologiste pour un élevage éthique. Rejeté par le Sénat à majorité à droite, cette PPL prévoyait d'interdire en 2022 l'élimination des poussins mâles et canetons femelles pour la production d'oeufs et de foie gras. Un objectif politique fixé par l'ancien ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, sans traduction législative ni réglementaire.
Source : agrapresse.fr

Pac: les négociations coinçent sur l'ambition environnementale

jeu, 05/27/2021 - 15:55
Les négociateurs des trois institutions européenne se retrouvent le 27 mai vers 16h30 pour tenter de finaliser un accord sur la future Pac. C’est, sans surprise, l’architecture verte qui constitue le point le plus dur de la négociation. Le Parlement européen, soutenu par la Commission européenne, souhaite que 38% des dépenses du second pilier soient consacrées à des mesures environnementales, et que 25% des fonds du premier pilier soit réservés dès 2023 aux éco-régimes. Pour les Etats membres, ces propositions sont inacceptables, car jugées trop rigides. Ils plaident pour 33% de mesures environnementales dans le second pilier et pour une phase d’apprentissage des éco-régimes en 2023 et 2024 avec de nombreuses flexibilités. La Présidence portugaise espérait trouver encore quelques marges de manœuvre supplémentaires à la suite de nouvelles réunions avec les États membres dans la matinée afin de satisfaire le Parlement sur ce point.
Source : agrapresse.fr

PSN: la Conf' occupe le siège de Pôle Emploi et veut être reçu à l'Elysée ou Matignon

jeu, 05/27/2021 - 13:39
Réunis le 27 mai devant et à l'intérieur du siège de Pôle Emploi à Paris, une centaine de militants de la Confédération paysanne demandent qu'une délégation soit reçue à l'Elysée ou à Matignon, après les arbitrages récents du ministre de l'Agriculture sur la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN). «Nous voulons être reçus au plus haut niveau de l’État pour faire part de notre déception et faire bouger l'architecture sociale», explique le porte-parole national Nicolas Girod à Agra Presse. «La porte d'entrée est avant tout sociale, car c'est en ayant des paysans nombreux que l'on pourra faire la transition agroécologique.» La Conf' demande un relèvement du paiement redistributif, l'instauration d'une aide forfaitaire pour les plus petites exploitations et d'un plafonnement des aides.
Source : agrapresse.fr

Porc: l'accord de zonage sur la PPA avec la Chine reporté à l'automne (Bercy)

jeu, 05/27/2021 - 13:28
Après un échange par visioconférence le 27 mai, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et le vice-Premier ministre chinois Hu Chunhua «sont convenus de conclure les négociations d’ici l’automne prochain» sur le zonage en cas de peste porcine africaine (PPA) en France. «La signature de cet accord reste une priorité pour les deux pays», peut-on lire dans un communiqué de Bercy, soulignant que les deux ministres «ont constaté les progrès effectués». En l'absence d'accord, si un cas de PPA venait à être détecté en France, tout l’Hexagone serait interdit d’exportations vers la Chine. Un accord de zonage permettrait aux territoires indemnes de continuer à exporter.
Source : agrapresse.fr

La Coopération fait des propositions communes avec régions et départements

mer, 05/26/2021 - 21:42
La Coopération agricole a présenté, le 26 mai, un manifeste sur la «souveraineté alimentaire verte», en commun avec les associations des Régions de France et des Département de France (ADF). Douze mesures ont été présentées, en tête desquelles l'établissement de «contrats régionaux de filière agroalimentaire» ou la création d'un «fonds public de transition agroécologique» abondé par des fonds du quatrième Programme d'investissement d'avenir (PIA4) et géré par les Régions; le gouvernement a prévu que 500 M€ des 20 Mrd€ du PIA 4 soient co-gérés avec les Régions, sans fléchage vers l'agriculture. «Actuellement, l'agriculture passe un peu à travers, ce n'est pas satisfaisant», estime Jean-Pierre Raynaud, vice-président à l'agriculture des Régions de France.
Source : agrapresse.fr

PPL Foncier: premier feu vert de l'Assemblée nationale

mer, 05/26/2021 - 21:14
La proposition de loi (PPL) pour la régulation de la concentration foncière agricole par voie sociétaire a été adoptée en 1ère lecture le 26 mai par les députés. Sur 137 votants, 126 se sont exprimés, dont 114 pour et 12 contre le texte. Elle a été enrichie par 29 amendements adoptés (sur 200 examinés). Si de nombreux parmi eux sont dits «rédactionnels», l’un d’eux a tranché un débat qui a nourri d’abondantes discussions : il soustrait du champ d’application du nouveau dispositif de contrôle les opérations réalisées entre membres proches d’une même famille jusqu’au 3ème degré inclus. Proposé par le député Vincent Descoeur (LR, Cantal), il a emporté le consensus.
Source : agrapresse.fr

Algues vertes: un sénateur demande une réglementation dédiée aux baies touchées

mer, 05/26/2021 - 16:29
Quelques semaines après que les conclusions préliminaires d'un rapport de la Cour de comptes sur les algues vertes ont fuité dans la presse, dénonçant un échec des politiques publiques, un sénateur cantalien du Modem, Bernard Delcros, a fait paraitre ce 26 mai, en tant que vice-président de la commission des Finances, les conclusions de son travail de contrôle «sur l’efficacité des moyens de lutte contre les marées vertes sur la côte bretonne.» Constatant comme les Sages des avancées «très largement insuffisantes», le sénateur y fait d'abord plusieurs recommandations pour améliorer la gouvernance et renforcer le budget du plan de lutte contre les algues vertes (PLAV). Mais sa proposition la plus marquante est de créer «une nouvelle réglementation adaptée aux baies d'algues vertes». L'objectif est que ces politiques ne reposent plus seulement sur un soutien à des actions volontaires.
Source : agrapresse.fr

Porc: Inaporc communiquera sa position sur l'arrêt de la castration début juillet

mer, 05/26/2021 - 15:51
Comme attendu, l'interprofession porcine Inaporc «communiquera autour de [son] assemblée générale du 6 juillet» le résultat de ses réflexions sur l'arrêt de la castration à vif des porcelets, indique son directeur Didier Delzescaux à Agra Presse le 26 mai. Cette pratique sera interdite au 1er janvier 2022, et un groupe de travail au sein d'Inaporc a étudié les pistes aujourd'hui disponibles: arrêt pur et simple de la castration (porc mâle entier), poursuite de la castration avec anesthésie (locale ou générale) ou encore immunocastration (chimique). Pour son assemblée générale, Inaporc disposera d'éléments sur «la faisabilité technique, réglementaire et le coût de l'acte, mais pas sur l'équilibre économique de la carcasse».
Source : agrapresse.fr

HVE: une note confidentielle de l'OFB critique les seuils (presse)

mer, 05/26/2021 - 15:26
Dans une note sur la HVE (3ème niveau de la certification environnementale) rédigée à l’attention de ses deux ministères de tutelles, et à laquelle le journal Le Monde a eu accès, l’Office français de la biodiversité (OFB) estime que «les seuils retenus ne permettent pas de sélectionner des exploitations particulièrement vertueuses». Comme le précise l’article publié le 26 mai sur le site du quotidien, l’établissement public se fait l’écho des critiques sur la voie B d'accès à la certification. Alors que le seuil maximal d’achat d’intrant y est fixé à 30% du chiffre d’affaires, les exploitations viticoles y consacrent en moyenne 14%, «soit la moitié du niveau requis par le cahier des charges HVE», rappelle l’OFB.
Source : agrapresse.fr

Pac: un projet de compromis sur la table après la première journée de négociation

mer, 05/26/2021 - 13:00
A l’issue de la première journée de discussions en trilogue sur la future Pac qui s’est terminée le 25 mai dans la soirée, la présidence portugaise du Conseil en collaboration avec la Commission européenne a préparé un projet de compromis qui servira de base à la poursuite des discussions qui devraient se terminer dans la nuit du 27 au 28 mai. Parmi les dossiers qui restent à régler et pour lesquels ce compromis est proposé: les produits éligibles à l’intervention (le sucre notamment), le dispositif de redistribution des paiements vers les plus petites exploitations (10% minimum avec des flexibilités), la conditionnalité (rotation des cultures, 4% de surfaces non productives) et bien sûr les éco-régimes. Sur ce dernier point la Commission européenne a proposé à titre de compromis deux options: soit consacrer 25% des fonds du premier pilier aux éco-régimes en moyenne sur l’ensemble de la période 2023-2027 soit y consacrer seulement 22% en 2023 pour atteindre 30% en 2027.
Source : agrapresse.fr

La Coopération fait des propositions nationales communes avec régions et départements

mer, 05/26/2021 - 12:05
La Coopération agricole a présenté, le 26 mai, un manifeste sur la «souveraineté alimentaire verte», en commun avec les associations des Régions de France et des Département de France (ADF). Douze mesures ont été présentées, en tête desquelles l'établissement de «contrats régionaux de filière agroalimentaire» ou la création d'un «fonds public de transition agroécologique» abondé par des fonds du quatrième Programme d'investissement d'avenir (PIA4) et géré par les Régions; le gouvernement a prévu que 500 M€ des 20 Mrd€ du PIA 4 soient co-gérés avec les Régions, sans fléchage vers l'agriculture. «Actuellement, l'agriculture passe un peu à travers, ce n'est pas satisfaisant», estime Jean-Pierre Raynaud, vice-président à l'agriculture des Régions de France.
Source : agrapresse.fr

Porc: l'accord de zonage sur la PPA avec Pékin serait imminent (Culture Viande)

mar, 05/25/2021 - 18:23
L'accord entre la France et la Chine sur le zonage en cas de peste porcine africaine (PPA) «devrait être annoncé dans les prochains jours», indique Culture Viande (abattage-découpe) dans sa lettre d'information du 21 mai. Et de préciser que «cette annonce devrait se faire dans le cadre d’une visite officielle en Chine de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie». En l'absence d'accord, si un cas de PPA venait à être détecté en France, tout l’Hexagone serait interdit d’exportations vers la Chine. Un accord de zonage permettrait aux départements indemnes de continuer à exporter. La signature imminente de cet accord, attendu depuis plusieurs années par la filière, avait déjà été annoncée début février par le ministère de l'Agriculture.
Source : agrapresse.fr

Un rapport sénatorial propose une «stratégie nationale» de «souveraineté alimentaire»

mar, 05/25/2021 - 18:21
Dans un rapport d'information adopté le 25 mai par les commissions des affaires économiques et développement durable du Sénat, des parlementaires de plusieurs partis (LR, UDI, PS, LREM) livrent leurs propositions pour une «alimentation durable et locale», en tête desquelles la création d'une «stratégique nationale pour retrouver notre souveraineté alimentaire». Elle consisterait en l'«identification des filières concernées», la commande de «plans de filières», le recours à des «campagnes d'information sur les produits agricoles français» gratuites sur les chaines publiques, et enfin l'installation d'un «observatoire de la souveraineté alimentaire», qui assurerait le suivi de ce plan.
Source : agrapresse.fr

Un rapport sénatorial plaide pour une «stratégie nationale» de «souveraineté alimentaire»

mar, 05/25/2021 - 18:21
Dans un rapport d'information adopté le 25 mai par les commissions des affaires économiques et développement durable du Sénat, des parlementaires de plusieurs partis (LR, UDI, PS, LREM) livrent leurs propositions pour une «alimentation durable et locale», en tête desquelles la création d'une «stratégique nationale pour retrouver notre souveraineté alimentaire». Elle consisterait en l'«identification des filières concernées», la commande de «plans de filières», le recours à des «campagnes d'information sur les produits agricoles français» gratuites sur les chaines publiques, et enfin l'installation d'un «observatoire de la souveraineté alimentaire», qui assurerait le suivi de ce plan.
Source : agrapresse.fr

Pages