agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 45 min 23 sec

Ours: 64 individus détectés dans les Pyrénées en 2020, contre 52 en 2019

jeu, 04/01/2021 - 17:04
D’après le dernier rapport du réseau Ours brun publié le 31 mars, près de 64 ours auraient été détectés dans les Pyrénées en 2020 par l'équipe dédiée de l’Office français de la biodiversité (OFB), contre 52 en 2019. Cette évaluation, indique l’office, sera révisée dans le courant de l’année, pour retrancher les trois ours tués par l’Homme, les quatre oursons portés disparus, et ajouter les ours qui n’ont pas été détectés en 2020, mais dont la présence avait été attestée en 2019. «La population est majoritairement composée de jeunes individus dont 81% ont moins de 10 ans», précise l'OFB.
Source : agrapresse.fr

Influenza: le ministère veut aboutir à une «feuille de route sanitaire» avant l'été

jeu, 04/01/2021 - 17:01
Dans un communiqué du 1er avril, le ministère de l'Agriculture fixe l'objectif de finaliser d'ici «fin juin» une «feuille de route sanitaire» sur l'influenza aviaire avec les professionnels des filières volailles. Le but? «Définir collectivement les actions à mener et celles à améliorer, tant du côté des professionnels que des services de l’Etat, en lien avec les collectivités, pour éviter une nouvelle crise.» Une première version sera élaborée «fin avril», présentant «notamment les grands axes de progrès», précise la Rue de Varenne. Ce chantier se basera sur les groupes de travail nationaux (ministère et professionnels) qui ont déjà débuté, sur deux groupes de travail régionaux (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie) et sur deux avis à venir de l'Anses.
Source : agrapresse.fr

Pac: la FNSEA s'inquiète d'un risque de perte de «souplesse» sur la conditionnalité

jeu, 04/01/2021 - 13:36
Dans un entretien à Agra Presse le 1er avril, le vice-président de la FNSEA Arnaud Rousseau s'inquiète de l'évolution des critères de conditionnalité des aides dans la future Pac, qui engendrerait une «souplesse bien moindre» dans le choix des cultures. Sa crainte porte sur la mesure 8 des BCAE (Bonnes conditions agricoles et environnementales). «Ce que souhaite le législateur [européen], c'est que la BCAE 8 se base sur la rotation [dans le temps] à la parcelle, et non plus sur la diversité de l'assolement au niveau de l'exploitation comme actuellement», explique M. Rousseau. Avec ce nouveau critère, un agriculteur dont toute la surface n'est pas irrigable risquerait de «devoir implanter des cultures à haute valeur ajoutée, pommes de terre ou légumes, sur des terres non irriguées», illustre-t-il.
Source : agrapresse.fr

Etiquetage: les députés n'intègrent pas le «rémunéra-score» dans le PJL Climat

mer, 03/31/2021 - 21:16
Cela sera finalement un retrait et un rejet, lors de l’examen en séance publique du projet de loi Climat le 31 mars, pour les deux amendements visant à expérimenter «un affichage permettant de mettre en valeur la juste rémunération du producteur» également appelé «rémunéra-score». «La rémunération des producteurs est un objectif de souveraineté et un objectif qui permet de garantir l’avenir de notre agriculture», a défendu Célia de Lavergne, députée LREM à l’origine d’un amendement qu’elle a finalement retiré à la demande du gouvernement. «L’idée du rémunéra-score est une idée intéressante», a ajouté Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique en annonçant le lancement, avec Julien Denormandie ministre de l’Agriculture, d’un groupe de travail sur le sujet.
Source : agrapresse.fr

Des sénateurs LR demandent une «Journée nationale de l'agriculture»

mer, 03/31/2021 - 18:29
Trois sénateurs LR, Didier Mandelli, Catherine Dumas et Sophie Primas, ont déposé le 23 mars une proposition de résolution invitant le gouvernement à créer une «Journée nationale de l'agriculture». Le texte approcherait déjà les «150 cosignataires de différentes sensibilités», indique-t-on dans leurs équipes. Les sénateurs proposent que cette journée «précède le Salon de l'agriculture», qui ouvre traditionnellement ses portes fin février. Le texte ne fait référence à aucun cadre réglementaire qui pourrait encadrer juridiquement la notion de «journée nationale». Pour ses initiateurs, cette journée permettrait de «mettre en valeur» certains aspects de l'activité agricole (territoires, filières locales, nouvelles techniques, bonnes pratiques...) et de «promouvoir» des comportements alimentaires favorables à la santé.
Source : agrapresse.fr

UE-Mercosur: un cadre juridique «adéquat» sur la déforestation, selon Bruxelles

mer, 03/31/2021 - 12:03
Suite aux conclusions et recommandations de l’étude d’impact «développement durable» de l’accord d’association UE-Mercosur, la Commission européenne estime, dans une prise de position publiée le 30 mars, que «le chapitre sur le commerce et le développement durable fournit un cadre juridique adéquat et les outils appropriés pour répondre notamment aux préoccupations relatives à la déforestation». À ce sujet, elle précise qu’elle est «prête à soutenir les efforts et les initiatives du Mercosur en matière de protection de l’environnement, notamment la lutte contre la déforestation et la perte de biodiversité. Cela pourrait se faire via un engagement politique de plus haut niveau, en particulier avec le Brésil».
Source : agrapresse.fr

Machinisme : le salon allemand Agritechnica reporté au printemps 2022

mer, 03/31/2021 - 11:39
Prévu en novembre prochain, le salon du machinisme agricole Agritechnica est reporté de quatre mois à cause de la pandémie de Covid-19, ont annoncé le 31 mars ses organisateurs allemands. Il se tiendra du 27 février au 5 mars 2022 à Hanovre. «Nous sommes convaincus que d'ici la fin de l'été, avant la date limite d’inscription pour la prochaine édition, nous serons en mesure de donner à nos exposants et visiteurs, plus de précisions et de clartés sur le salon en 2022», déclare Reinhard Grandke, PDG de la Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft (DLG), cité dans le communiqué. À partir de novembre, la plateforme numérique de la DLG donnera un programme d’informations professionnelles et techniques, indique l’organisateur.
Source : agrapresse.fr

Affichage environnemental: les députés mettent en avant la consommation d'eau

mer, 03/31/2021 - 11:19
Par un amendement déposé par la rapporteure Aurore Bergé (LREM, Yvelines), et adopté en séance le 30 mars au soir, les députés ont mis en avant l'eau parmi les ressources naturelles à prendre en compte dans l’affichage environnemental. Le texte «vise à souligner l'importance de l'enjeu que représente la consommation de cette ressource pour mesurer les impacts d'un bien sur l'environnement», explique l'exposé des motifs. Un second amendement déposé par Nathalie Sarles (LREM, Loire) et co-signé par de nombreux députés de la majorité prévoit également que le secteur de l’habillement sera prioritaire pour la mise en place de l’affichage obligatoire, «ce secteur ayant déjà engagé un travail avec l’Ademe depuis plusieurs années».
Source : agrapresse.fr

PJL Climat: la consommation d'eau mise en avant dans l’affichage environnemental

mer, 03/31/2021 - 11:19
Par un amendement déposé par la rapporteure Aurore Bergé (LREM, Yvelines), et adopté en séance le 30 mars au soir, les députés ont mis en avant l'eau parmi les ressources naturelles à prendre en compte dans l’affichage environnemental. Le texte «vise à souligner l'importance de l'enjeu que représente la consommation de cette ressource pour mesurer les impacts d'un bien sur l'environnement», explique l'exposé des motifs. Un second amendement déposé par Nathalie Sarles (LREM, Loire) et co-signé par de nombreux députés de la majorité prévoit également que le secteur de l’habillement sera prioritaire pour la mise en place de l’affichage obligatoire, «ce secteur ayant déjà engagé un travail avec l’Ademe depuis plusieurs années».
Source : agrapresse.fr

PSN: la FRSEA et les JA bretons prennent une position discordante

mar, 03/30/2021 - 21:25
Après les prises de position respectives de la FNSEA, des éleveurs des massifs et de certaines associations spécialisées, la FRSEA et les JA de Bretagne ont publié, dans une tribune parue le 30 mars, leur propre position sur la déclinaison française de la future Pac (PSN), ajoutant une nouvelle nuance dans le positionnement public du syndicalisme majoritaire. Principal marqueur des Bretons: le paiement redistributif, qu'ils souhaitent porter à 20% du premier pilier, conformément à la position nationale des JA, mais en divergence avec la FNSEA (maintien à 10%). Les fédérations bretonnes plaident également pour un maintien de l'enveloppe des aides couplées «notamment sur la partie animale», là où la FNSEA avait simplement demandé de «conserver des enveloppes significatives».
Source : agrapresse.fr

PSN: Denormandie donne des gages sur l'éco-régime et les zones intermédiaires

mar, 03/30/2021 - 21:25
Interpellé le 30 mars lors des questions au gouvernement par des députés de la droite et du centre sur les scénarios de déclinaison française de la future Pac (PSN) élaborés par la DGPE (ministère de l'Agriculture), Julien Denormandie a donné des gages sur les éco-régimes et les zones intermédiaires. «Je vois ici et là des inquiétudes, certaines inquiétudes seraient que seulement 25% des agriculteurs seraient concernés et auraient accès à cet éco-régime, c’est faux», a déclaré le ministre de l'Agriculture, qui s'est dit favorable à «un éco-régime qui inclut, et non pas qui exclut». Sur les zones intermédiaires, Julien Denormandie assure qu'il «n’oublie pas les zones intermédiaires; il y a eu des transferts massifs qui ont impacté ces zones intermédiaires, et je ne compte pas réitérer ces erreurs».
Source : agrapresse.fr

Oeufs: 3e mobilisation des producteurs de l'Ouest jeudi pour revaloriser les prix

mar, 03/30/2021 - 21:25
Face au refus de certains distributeurs de répercuter la flambée des prix de l'alimentation animale, les producteurs d'oeufs de l'Ouest se mobiliseront à nouveau jeudi 1er avril. Une action annoncée le 30 mars par l'UGPVB (groupements de producteurs) et le syndicalisme majoritaire (FRSEA de Bretagne et Pays de la Loire, aviculteurs de la CFA). Après deux actions en février, les producteurs prévoient une «nouvelle forme de mobilisation», dont les modalités seront précisées mercredi 31 mars. D'après les organisations de l'amont, «les prix proposés par les distributeurs, à l’exception de deux qui ont indexé leurs contrats, ne couvrent pas les charges des producteurs».
Source : agrapresse.fr

PSN: la FRSEA et les JA bretons prennent publiquement position

mar, 03/30/2021 - 18:11
Après les prises de position respectives de la FNSEA, des éleveurs des massifs et de certaines associations spécialisées, la FRSEA et les JA de Bretagne ont publié, dans une tribune parue le 30 mars, leur propre position sur la déclinaison française de la future Pac (PSN), ajoutant une nouvelle nuance dans le positionnement public du syndicalisme majoritaire. Principal marqueur des Bretons: le paiement redistributif, qu'ils souhaitent porter à 20% du premier pilier, conformément à la position nationale des JA, mais en divergence avec la FNSEA (maintien à 10%). Les fédérations bretonnes plaident également pour un maintien de l'enveloppe des aides couplées «notamment sur la partie animale», là où la FNSEA avait simplement demandé de «conserver des enveloppes significatives».
Source : agrapresse.fr

Barrage de Sivens : un médiateur pour faire aboutir le projet de territoire

mar, 03/30/2021 - 18:02
La secrétaire d’Etat à la biodiversité Bérengère Abba, qui a réuni le 29 mars les acteurs du projet de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) du bassin versant du Tescou, a proposé un médiateur «pour faciliter la poursuite des travaux dans une phase opérationnelle», selon un communiqué du ministère. Cette nouvelle phase s’articulera notamment autour de la protection des zones humides, pour lesquelles l’Etat mènerait «une étude complète de caractérisation». Autre axe, la structuration des acteurs afin de «présenter des projets d’approvisionnement en eau proposant des volumes au plus près des besoins, et évalué sous l’angle économique et environnemental». Un cadrage réglementaire est prévu à cet effet.
Source : agrapresse.fr

Lait : manifestation de la FNPL en Mayenne contre les prix «abusivement bas»

mar, 03/30/2021 - 17:59
Sous le mot d’ordre EGA Tolérance zéro, la FNPL (producteurs laitiers, FNSEA) annonce dans un communiqué du 30 avril qu’elle organise une mobilisation le 1er avril dans un supermarché de Mayenne. Son objectif: «vérifier que les prix pratiqués sur ces classes de produits [lait en bouteille, yaourt et emmental râpé] ne sont pas abusivement bas, au sens de la loi EGAlim». Le syndicat a en effet calculé des prix en dessous desquels ces produits laitiers ne doivent pas, selon lui, être vendus en supermarché pour respecter la loi Egalim. «Cette action sera la première d'une mobilisation nationale durant le mois d'avril», prévient la FNPL.
Source : agrapresse.fr

Négociations commerciales: 3e mobilisation des producteurs d'oeufs de l'Ouest jeudi

mar, 03/30/2021 - 17:56
Face au refus de certains distributeurs de répercuter la flambée des prix de l'alimentation animale, les producteurs d'oeufs de l'Ouest se mobiliseront à nouveau jeudi 1er avril. Une action annoncée le 30 mars par l'UGPVB (groupements de producteurs) et le syndicalisme majoritaire (FRSEA de Bretagne et Pays de la Loire, aviculteurs de la CFA). Après deux actions en février, les producteurs prévoient une «nouvelle forme de mobilisation», dont les modalités seront précisées mercredi 31 mars. D'après les organisations de l'amont, «les prix proposés par les distributeurs, à l’exception de deux qui ont indexé leurs contrats, ne couvrent pas les charges des producteurs».
Source : agrapresse.fr

PSN: Julien Denormandie donne des gages sur l'éco-régime et les zones intermédiaires

mar, 03/30/2021 - 17:03
Interpellé le 30 mars lors des questions au gouvernement par des députés de la droite et du centre sur les scénarios de déclinaison française de la future Pac (PSN) élaborés par la DGPE (ministère de l'Agriculture), Julien Denormandie a donné des gages sur les éco-régimes et les zones intermédiaires. «Je vois ici et là des inquiétudes, certaines inquiétudes seraient que seulement 25% des agriculteurs seraient concernés et auraient accès à cet éco-régime, c’est faux», a déclaré le ministre de l'Agriculture, qui s'est dit favorable à «un éco-régime qui inclut, et non pas qui exclut». Sur les zones intermédiaires, Julien Denormandie assure qu'il «n’oublie pas les zones intermédiaires; il y a eu des transferts massifs qui ont impacté ces zones intermédiaires, et je ne compte pas réitérer ces erreurs».
Source : agrapresse.fr

Oeufs: le hollandais In Ovo lance sa méthode d'ovosexage au neuvième jour

lun, 03/29/2021 - 20:18
Après dix ans de recherches, un premier lot de 150 000 poules ont été sexées depuis décembre 2020 dans un couvoir commercial avec la méthode In Ovo, annonce la start-up hollandaise dans un communiqué le 29 mars. In Ovo «a atteint le stade de commercialisation pour sa technologie», indique un de ses investisseurs, le groupe de chimie allemand Evonik, dans son propre communiqué. D'après la start-up, sa machine - baptisée Ella - peut sexer les œufs blancs ou bruns au neuvième jour d'incubation (J9), «avec une grande précision et à haut débit». Basé sur la recherche de biomarqueurs par spectrométrie de masse, cet outil peut être intégré sans modification dans les couvoirs existants, précise-t-elle. In Ovo est la troisième entreprise à parvenir au stade commercial pour une solution d'ovosexage, après les allemands de Seleggt (J9) et d'AAT (J13).
Source : agrapresse.fr

Oeufs: le hollandais In Ovo lance sa méthode d'ovosexage au 9e jour

lun, 03/29/2021 - 11:33
Après dix ans de recherches, un premier lot de 150 000 poules ont été sexées depuis décembre 2020 dans un couvoir commercial avec la méthode In Ovo, annonce la start-up hollandaise dans un communiqué le 29 mars. In Ovo «a atteint le stade de commercialisation pour sa technologie», indique un de ses investisseurs, le groupe de chimie allemand Evonik, dans son propre communiqué. D'après la start-up, sa machine - baptisée Ella - peut sexer les œufs blancs ou bruns au neuvième jour d'incubation (J9), «avec une grande précision et à haut débit». Basé sur la recherche de biomarqueurs par spectrométrie de masse, cet outil peut être intégré sans modification dans les couvoirs existants, précise-t-elle. In Ovo est la troisième entreprise à parvenir au stade commercial pour une solution d'ovosexage, après les allemands de Seleggt (J9) et d'AAT (J13).
Source : agrapresse.fr

Commerce international: Interbev et deux ONG poussent pour les mesures-miroirs

dim, 03/28/2021 - 21:00
Alors que la Commission européenne souhaite à travers sa stratégie «de la ferme à la table» promouvoir une agriculture plus durable et résiliente, la Fondation Nicolas Hulot, Interbev (interprofession bétail et viandes) et l’Institut Veblen dénoncent, dans un rapport publié le 26 mars, une dichotomie des normes entre les standards européens et les produits importés (en hausse de 28% entre 2005 et 2019). Face à ce constat, ils appellent à l’adoption d’un règlement européen sur les importations, basé sur un principe de mesures-miroirs. «Il permettrait de s’assurer que les normes sanitaires et phytosanitaires européennes s’appliquent aussi aux produits agricoles en provenance de pays tiers, et de mettre fin à une concurrence déloyale», expliquent les trois organisations.
Source : agrapresse.fr

Pages