agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 1 heure 7 min

PJL Climat: en commission, les sénateurs revoient les principales mesures agricoles

ven, 06/04/2021 - 12:36
Lors des travaux en commission qui se sont terminés le 3 juin, les sénateurs ont révisé significativement les dispositions majeures du projet de loi Climat dans le secteur agricole. Sur les engrais azotés, un amendement prévoit un plan «Eco’Azot», inspiré d’Ecophyto, et décale à un horizon de trois ans - contre deux initialement - la mise en place - toujours sous conditions - d'une taxe. Par ailleurs, l'objectif imposé de zéro artificialisation des sols a été déplacé de l’échelle régionale à celle des Scot. Les sénateurs ont aussi supprimé les produits issus de la certification environnementale (C2E) de niveau 2 de la liste des produits intégrant les objectifs de durabilité des cantines, fixés par la loi Egalim.
Source : agrapresse.fr

Installation: accompagner au-delà de 40 ans, mais pas avec la DJA (cabinet)

ven, 06/04/2021 - 09:05
Réagissant à la parution dans AgraFil des propos de la chargée de l’égalité femmes-hommes au ministère de l’Agriculture le 3 mai, le cabinet de Julien Denormandie dément que la France soit favorable à une Dotation Jeunes agriculteurs (DJA) accessible au-delà de 40 ans. «Bien entendu, nous devons accompagner toutes celles et ceux qui souhaitent s’installer en agriculture (indépendamment de l’âge) mais pas en changeant l’âge de la DJA», précise le cabinet. A l’occasion d’une table ronde le 3 juin au Sénat sur le thème «Être agricultrice en 2021», la haut-fonctionnaire Françoise Liébert, avait déclaré: «Le ministère est tout à fait favorable (…) à ce que l’âge limite d’octroi de la DJA soit reporté au-delà de 40 ans».
Source : agrapresse.fr

NBT: Pompili ne s'oppose aux NBT que s'ils sont résistants aux herbicides (presse)

jeu, 06/03/2021 - 21:03
Dans un entretien accordé à nos confrères de La France agricole paru le 3 juin, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili prend position sur plusieurs dossiers agricoles, sans contredire son homologue de l'Agriculture Julien Denormandie. Sur le thème des nouvelles biotechnologies (NBT), elle ne s'oppose pas à leur potentielle autorisation «dans le strict respect du principe de précaution»: «Contrairement aux OGM conventionnels issus de transgenèse, je ne dis donc pas qu’il faut interdire par principe des produits issus des NBT.» Mais elle fixe une ligne rouge: «Ce qui est primordial, c’est la finalité recherchée. Si c’est pour développer des semences résistantes aux herbicides, là je ne suis pas d’accord, ce n’est pas acceptable.»
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 7 juin

jeu, 06/03/2021 - 18:49
Samedi 5 juin
Sixième édition de la Semaine de la Coopération (jusqu'au 12 juin)

Lundi 7 juin
Conférence de presse annuelle de Cristal Union (betterave à sucre)

Mardi 8 juin
Examen de la PPL Chassaigne sur les petites retraites agricoles en commission des affaires sociales
Webinaire sur les obligation réelles environnementales (ORE) par l'UPGE et l'Observatoire des espaces naturels

Mercredi 9 juin
Conférence de presse du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer
Les députés de la commission d'évaluation des politiques publiques examinent le budget du ministère de l'Agriculture
Conférence de presse de Léa nature (produits bio)
Emmanuel Faber (ex. p.-d.g. de Danone) auditionné par les députés de la Coméco
Séminaire de l'interprofession de la pintade

Jeudi 10 juin
Vingtième anniversaire de la filière CRC (céréales)

Vendredi 11 juin
Assemblée générale de la FNP (éleveurs de porcs)
Assemblée générale du Cifog (interprofession du foie gras)
Les députés examinent le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2021
Source : agrapresse.fr

Lait: un prix 2021 supérieur à 2020, selon les industriels privés

jeu, 06/03/2021 - 18:48
Réunis en assemblée générale le 3 juin, les industriels privés - au travers de leur porte-parole Robert Brzusczak, président de leur fédération, la Fnil - assurent que le prix du lait payé aux producteurs en 2021 sera supérieur au prix moyen 2020. Cette hausse serait la conséquence des négociations commerciales annuelles avec la grande distribution et d’une «situation des marchés qui s’améliorent». Mais ces éléments de conjoncture mettent du temps à parvenir dans les cours de ferme. «Il y a toujours un décalage de deux ou trois mois sur le prix payé aux éleveurs», explique Robert Brzusczak. Quelques jours plus tôt, les éleveurs laitiers alertaient sur la hausse de leurs charges et demandaient une hausse rapide des prix payés.
Source : agrapresse.fr

PSN: le ministère de l’Agriculture dévoile un catalogue de 24 MAEC

jeu, 06/03/2021 - 18:42
Les services de la DGPE (ministère de l'Agriculture) ont envoyé fin mai aux parties prenantes leurs propositions concernant les mesures agro-environnementales (MAEC) de la future Pac, dans le cadre de la déclinaison française, le Plan stratégique national (PSN). Il s'agit d'un catalogue de 24 MAEC, avec pour chacune jusqu'à trois déclinaisons possibles. En accord avec la grille d’évaluation de Bruxelles, ces mesures seront réparties en quatre catégories: eau, sol, climat/bien-être animal, et biodiversité. Les MAEC localisées à la parcelle concerneraient principalement la dernière catégorie. En grandes cultures, les seuils retenus pour la MAEC Eau seraient renforcés: le niveau 2 serait obtenu en-dessous de 30% de l’IFT de référence, contre 50% précédemment.
Source : agrapresse.fr

Installation: le ministère de l’Agriculture favorable à une DJA au-delà de 40 ans

jeu, 06/03/2021 - 17:42
A l’occasion d’une table ronde le 3 juin au Sénat sur le thème «Être agricultrice en 2021», Françoise Liébert, chargée de l’égalité femmes-hommes au ministère de l’Agriculture, a annoncé que la France se positionnait en faveur d’un accès à la dotation jeunes agriculteurs (DJA) au-delà de 40 ans. «Le ministère est tout à fait favorable (…) à ce que l’âge limite d’octroi de la DJA soit reporté au-delà de 40 ans, a déclaré la haut-fonctionnaire. D’autres pays de l’UE y sont également favorables. Des discussions sont en cours auprès de l’UE. Je n’ai aucune information sur leur probabilité d’aboutissement.» Seulement 44% des femmes s’installent avant 40 ans, contre 80% chez les hommes, a rappelé Françoise Liébert.
Source : agrapresse.fr

Nitrites dans l'alimentation: l'avis de l'Anses attendu pour septembre

mer, 06/02/2021 - 18:43
L'avis de l'Anses sur les «risques associés à la consommation de nitrites et nitrates» via l'alimentation devrait sortir «à la rentrée 2021, en septembre», indique l'agence de sécurité sanitaire à Agra Presse le 2 juin. «La saisine prévoyait de sortir l'avis en juillet. Mais comme c'est un sujet très attendu, nous avons convenu de le sortir après les vacances pour une communication large», explique l'Anses. Les nitrites et nitrates sont des conservateurs présents notamment dans la charcuterie et suspectés de favoriser le cancer colorectal. L'avis de l'Anses (qui avait été saisie en juin 2020) portera sur l'ensemble de l'alimentation : charcuterie, légumes, eau, etc. Auditionné en novembre par la mission parlementaire d'information sur les sels nitrités, le ministre de l'Agriculture avait évoqué une publication en avril 2021.
Source : agrapresse.fr

PSN: réunis aux Invalides, les agriculteurs bio comptent sur l’Élysée et Pompili

mer, 06/02/2021 - 16:01
À l’appel de la Fnab (agriculteurs bio), environ 200 manifestants se sont réunis le 2 juin sur l’esplanade des Invalides sous le mot d’ordre «la bio à poil» afin de protester contre le PSN français, la déclinaison nationale de la Pac. «Nous n’avons plus grand-chose à espérer coté ministère de l’Agriculture», regrette le président de la Fnab, Philippe Camburet, alors que son organisation a rencontré la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili à l'issue de la manifestation. La Plateforme pour une autre Pac, rassemblant la Fnab, des ONG, ainsi que la Confédération paysanne indique à Agra Presse avoir pris rendez-vous avec les conseillers de l’Élysée dans les prochains jours. Les ONG auraient même débuté le travail au niveau européen pour dénoncer le PSN français.
Source : agrapresse.fr

Sucre : Tereos change de stratégie, en misant sur la marge et non plus le volume

mer, 06/02/2021 - 12:41
Tereos, dont l’exercice 2020-21 est déficitaire, abandonne sa stratégie de volume et de croissance externe, a-t-il annoncé le 2 juin. «Nous tournons la page d’une stratégie de volume», a déclaré le nouveau président du directoire Philippe de Raynal, clôturant un épisode à l’origine d’une grave crise de gouvernance. L’idée est désormais de «passer à une stratégie de marge», sur la base des trois audits industriel, commercial et financier menés cette année. Tereos veut notamment faire passer sa dette nette de plus de 2,5 Mrd sous les 2 Mrd€ d'ici à 2024. En 2020-21, le résultat net est descendu à -133 M€ (contre 24 M€), affecté par des dépréciations d’actifs (76 M€).
Source : agrapresse.fr

Petites retraites: les députés Turquois et Causse ont remis leur rapport à Castex

mer, 06/02/2021 - 10:55
Les députés Nicolas Turquois (Modem, Vienne) et Lionel Causse (LREM, Landes) ont remis leur rapport de mission parlementaire sur les petites retraites au Premier ministre Jean Castex, le 1er juin. Ce travail leur avait été confié par Matignon il y a plus d’un an. Dans ce rapport, les députés dénombrent environ 5,7 millions de retraités percevant une pension inférieure à 1000€ brut par mois, hors pensions de réversion. Une réalité qui touche avant tout les femmes (74% des bénéficiaires d’une petite pension), y compris les conjointes collaboratrices et aides familiaux. Pour corriger le tir les députés proposent - entre autres propositions - de revaloriser la pension minimale de retraite à 85% du Smic net d’ici 2025, pour tous les retraités actuels justifiant d’une carrière complète.
Source : agrapresse.fr

HVE: vers un référentiel «rénové» pour 2023

mar, 06/01/2021 - 21:06
Le ministère de l’Agriculture a indiqué lors d’une conférence de presse le 1er juin que l’étude d'évaluation de la HVE (niveau 3 de la certification environnementale des exploitations) qui sera lancée au printemps sous le pilotage du ministère de la Transition écologique «devrait aboutir en début d’année prochaine, en vue d’avoir un référentiel de certification environnementale rénové pour la mise en place des éco-régimes en 2023». «Toutes les pistes sont sur la table que ce soit la suppression de la voie B, l’interdiction des CMR, la comparaison des IFT aux références régionales…», promet la Rue de Varenne. Ces concertations pourraient également aboutir à la création de la certification environnementale intermédiaire de niveau «2+», annoncée par le ministre de l’Agriculture.
Source : agrapresse.fr

Cidre: Stéphane Travert crée un «groupe parlementaire» dédié à l’Assemblée

mar, 06/01/2021 - 18:14
L'ancien ministre de l'Agriculture, aujourd'hui redevenu député, Stéphane Travert (LREM, Manche) a annoncé le 1er juin, sur son compte LinkedIn, la création d’un «groupe parlementaire cidre» - probablement sous la forme d'un groupe d'étude - qu’il présidera à l’Assemblée nationale. Ce groupe «transpartisan» rassemble des députés «normands et bretons», détaille-t-il. «Il a vocation à accompagner la filière cidricole, à l’aider dans ses campagnes de communication et de promotion et à interpeller le gouvernement quand elle rencontre des difficultés». Le but est de poursuivre l’action entamée sous forme de «groupe de travail» pendant la crise sanitaire de la Covid-19.
Source : agrapresse.fr

HVE: un référentiel rénové pour 2023, annonce le ministère de l'Agriculture

mar, 06/01/2021 - 11:47
Le ministère de l’Agriculture a indiqué lors d’une conférence de presse le 1er juin que l’étude d'évaluation de la HVE (niveau 3 de la certification environnementale des exploitations) qui sera lancée au printemps sous le pilotage du ministère de la Transition écologique «devrait aboutir en début d’année prochaine, en vue d’avoir un référentiel de certification environnementale rénové pour la mise en place des éco-régimes en 2023». «Toutes les pistes sont sur la table que ce soit la suppression de la voie B, l’interdiction des CMR, la comparaison des IFT aux références régionales…», promet la Rue de Varenne. Ces concertations pourraient également aboutir à la création de la certification environnementale intermédiaire de niveau «2+», annoncée par le ministre de l’Agriculture.
Source : agrapresse.fr

Biodiversité: un tiers des oiseaux des zones agricoles ont disparu en trente ans

lun, 05/31/2021 - 17:51
«Dans le milieu agricole, c’est une hécatombe», résume Benoit Fontaine, ingénieur de recherche au Muséum d’histoire naturelle (MNHN) et l’un des coordinateurs du programme de suivi temporel des oiseaux communs (Stoc) lors d'une conférence de presse le 31 mai. Les données de ce programme de science participative, détaille-t-il, montrent une diminution de l’abondance relative des 24 espèces suivies en milieu agricole de près de 30% depuis 1990. Sur l’ensemble des 123 espèces suivies au total en France, près de 43 auraient vu leurs effectifs diminuer.
Source : agrapresse.fr

Déforestation: Greenpeace bloque un entrepôt de soja à Saint-Nazaire

lun, 05/31/2021 - 10:52
Dix activistes de Greenpeace ont bloqué dans la matinée du 31 mai un entrepôt stockant du soja dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), apprend-on dans un communiqué de l’association. «Nous sommes ici pour dénoncer l’inaction climaticide de la France, qui importe chaque année dans ses ports 3 millions de tonnes de soja destiné à nourrir nos animaux d’élevage, sans aucune garantie», explique Cécile Leuba, chargée de campagne Forêts à Greenpeace France. Les militants se sont enchaînés aux grilles de l’entrepôt, et ont bloqué le tapis roulant permettant d’acheminer les cargaisons.
Source : agrapresse.fr

Julien Denormandie annonce un appel à projets de 20 M€ contre les aléas climatiques

ven, 05/28/2021 - 19:16
Un appel à projets «d’au moins 20 millions d’euros» pour la protection contre les aléas climatiques sera lancé «prochainement», a annoncé le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie lors de l’installation du Varenne de l’eau ce 28 mai. Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre des financements du Programme d’investissements d’avenir (PIA) sur la stratégie innovation et équipements, a précisé M. Denormandie. Il est relié à la thématique n°2 du Varenne de l’eau, qui porte sur la résilience de l’agriculture.
Source : agrapresse.fr

Influenza aviaire: la France de retour au niveau de risque «négligeable» (JO)

ven, 05/28/2021 - 16:12
Le niveau de risque d'influenza aviaire hautement pathogène est abaissé à «négligeable» pour l'ensemble de la France métropolitaine, d'après un arrêté paru au Journal officiel le 28 mai. Une décision justifiée par «l’évolution favorable de la situation sanitaire observée dans les couloirs migratoires traversant la France». «Les mesures de sécurité sanitaire renforcées, parmi lesquelles figuraient la claustration des oiseaux d'élevage, sont levées sur l'ensemble du territoire», précise le ministère de l'Agriculture à l'AFP. Un précédent arrêté paru le 24 avril avait déjà abaissé le risque d'influenza au niveau «modéré».
Source : agrapresse.fr

Influenza: la France de retour au niveau de risque «négligeable» (JO)

ven, 05/28/2021 - 11:14
Le niveau de risque d'influenza aviaire hautement pathogène est abaissé à «négligeable» pour l'ensemble de la France métropolitaine, d'après un arrêté paru au Journal officiel le 28 mai. Une décision justifiée par «l’évolution favorable de la situation sanitaire observée dans les couloirs migratoires traversant la France». «Les mesures de sécurité sanitaire renforcées, parmi lesquelles figuraient la claustration des oiseaux d'élevage, sont levées sur l'ensemble du territoire», précise le ministère de l'Agriculture à l'AFP. Un précédent arrêté paru le 24 avril avait déjà abaissé le risque d'influenza au niveau «modéré».
Source : agrapresse.fr

Future Pac: échec de la négociation, rendez-vous en juin

ven, 05/28/2021 - 09:56
Après plus de trois jours de négociations, les institutions européennes ne sont pas parvenues à trouver un accord sur la future Pac. Le 28 mai, les négociateurs n’ont pu que constater leurs divergences et se sont donné rendez-vous pour une nouvelle session de pourparlers en juin, probablement les 28 et 29. C'est l’ambition environnementale du texte qui a bloqué les discussions, les autres sujets sur la table étant plus techniques. Les États membres ont refusé les exigences du Parlement européen et de la Commission concernant les éco-régimes et les fonds du second pilier à consacrer à des mesures environnementales.
Source : agrapresse.fr

Pages