agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 31 min 4 sec

Pac: FNSEA, Confagricoltura et DBV s'accordent sur l'architecture verte

ven, 04/30/2021 - 13:48
Les présidents des trois principales organisations agricoles française, italienne et allemande – la FNSEA, la Confagricoltura et le DBV – plaident dans un communiqué commun du 29 avril, à la veille d’une nouvelle session de négociation en trilogue entre les institutions européennes sur la future Pac, pour une mise en œuvre pragmatique de l’architecture verte et l’absence de charge administrative supplémentaire. Les trois syndicats soutiennent dans les grandes lignes la position des États membres face au Parlement européen. Ils estiment dans le cadre de la conditionnalité que la diversification des cultures doit être préférée à l’obligation de rotation et que des éléments productifs (cultures fixatrices d’azote…) doivent pouvoir être comptabilisés comme surface d’intérêt écologique.
Source : agrapresse.fr

Plan de relance: ouverture des bilans carbone pour tous les jeunes installés

ven, 04/30/2021 - 12:38
Tous les agriculteurs installés depuis moins de cinq ans peuvent désormais bénéficier des aides pour réaliser leur bilan carbone, annonce le ministère de l’Agriculture dans un communiqué du 30 avril. Les 10 millions d’euros attribués à la mesure dans le cadre du plan de relance permettront de financer les bilans à hauteur de 90%. «Les agriculteurs n’auront à s’acquitter que de 10% du coût complet (soit environ 200-250 €)», indique le ministère. Près de 218 opérateurs ont été agréés par l’Ademe, dont les chambres d’agriculture et certaines coopératives (Cooperl, Ocealia), ainsi que des organismes de conseil et de développement comme Cerfrance ou les Civam.
Source : agrapresse.fr

Gel: 84 sénateurs appellent le gouvernement à «sauver» l’arboriculture

ven, 04/30/2021 - 12:31
Dans une lettre aux pouvoirs publics diffusée le 29 avril, les sénateurs Jean-Michel Arnaud (Union centriste, Hautes-Alpes) et Laurent Duplomb (LR, Haute-Loire) dénoncent une «inadéquation» entre les mesures annoncées par le gouvernement à la suite des vagues de gel et la réalité de terrain. Un courrier cosigné par 82 pairs centristes, de droite mais aussi un élu socialiste et un communiste. Les sénateurs estiment que la hausse du taux d’indemnisation de 35 à 40% pour les arboriculteurs ayant au moins 70% de pertes de récolte (dans le cadre du régime des calamités) est insuffisante. Par ailleurs, ils regrettent que le gouvernement ait «refusé» la prise en charge à 100% du chômage partiel et dénoncent le simple report du paiement des cotisations sociales pour de nombreux arboriculteurs.
Source : agrapresse.fr

Emmanuel Macron annonce la réouverture des salles des restaurants au 9 juin (presse)

jeu, 04/29/2021 - 21:00
«Les bars et restaurants pourront rouvrir à l’intérieur le 9 juin», a annoncé le président de la République dans un entretien accordé à la presse régionale paru le 29 avril. Emmanuel Macron y confirme la réouverture - déjà annoncée - des commerces et des terrasses de cafés et restaurants le 19 mai. A partir du 9 juin seront aussi autorisés les rassemblements jusqu'à 5000 personnes (avec pass sanitaire) pour les salons et foires, ainsi que dans les lieux culturels et établissements sportifs. Par ailleurs, à partir de juin, le chef de l'Etat va «aller dans les territoires pour prendre le pouls du pays», afin d'«inventer un deuxième temps de la relance», qui passera par «une simplification drastique et une accélération des investissements».
Source : agrapresse.fr

Covid-19: les brasseurs demandent une rallonge de 15 M€ d’aides

jeu, 04/29/2021 - 18:37
Le syndicat Brasseurs de France demande une rallonge de 15 M€ d’aides pour compenser des pertes de débouchés liées à la Covid-19, a-t-il indiqué le 29 avril. «Plus de 30 millions de litres de bière, essentiellement en fûts, à l’issue des deuxième et troisième confinements, ne seront plus consommables à la réouverture des terrasses des cafés, hôtels, restaurants après le 19 mai», selon un communiqué. Un premier dispositif de 4,5 M€ d’aides est arrivé à échéance le 29 avril. Réservé aux «petites brasseries indépendantes» (moins de 200 000 hl), il devait couvrir le retrait de 10 millions de litres de bière à cause du premier confinement, d’après le syndicat. Brasseurs de France réclame sa prolongation.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 3 mai

jeu, 04/29/2021 - 18:33
Lundi 3 mai
Débat à l'Assemblée sur le bilan de la loi Egalim (relations commerciales)
Ateliers Ocapiat pour la Guyane (formation des salariés agricoles)

Mardi 4 mai
Débat sur la déclinaison française de la future Pac au Sénat
Prévisions de récolte d'abricots française et européenne (Medfel)
Grand angle ovin, organisé par l'Idele
Conférence de presse de Charal

Mercredi 5 mai
Débat sur la déclinaison française de la future Pac à l'Assemblée
Conférence de presse de Groupama (assurance)
Conférence de presse de Max Havelaar (commerce équitable)
Présentation d'un rapport sur le cannabis récréatif à l'Assemblée

Jeudi 6 mai
Les députés examinent en séance publique les PPL LFI (Fermes usines et Publicité)
Conférence de presse de Commerce équitable France
Conférence de presse de Solarenn (tomates bretonnes)
Conférence de presse d'Arvalis sur les Culturales 2021
Rencontres de l'UFS (semenciers) sur les NBT
Conférence de presse de Certis (biocontrôle)

Vendredi 30 avril
L'Académie de l'agriculture présente un ouvrage sur la transition agroécologique
Source : agrapresse.fr

NBT: la Commission européenne entrouvre la porte

jeu, 04/29/2021 - 15:53
La Commission européenne a publié le 29 avril sa très attendue étude sur les nouvelles techniques de sélection génomiques (NBT) qui confirme que l'actuelle réglementation sur les OGM n'est pas adaptée pour les plantes issues de ces techniques. Elle envisage donc, sans avoir à ce stade une idée précise de la forme juridique à adopter, de simplifier la procédure d’autorisation de certaines de ces techniques pour lesquelles les «profils de risque» sont jugés très similaires à ce qui peut être obtenu par des techniques de sélection conventionnelles. Bruxelles va maintenant mener une étude d’impact sur la base de différents scénarios, puis lancera une consultation publique avant de présenter ses propositions.
Source : agrapresse.fr

Pac: mobilisation à Strasbourg le 30 avril à l'appel de la FRSEA et des JA de l'Est

jeu, 04/29/2021 - 15:00
Mille tracteurs sont attendus demain à Strasbourg à l'appel de la FRSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA) de la région Grand Est, afin de protester contre la réforme en cours de la Pac. Cette mobilisation interviendra le jour de la reprise des discussions en trilogue sur ce sujet. Sur sa page Facebook, la FDSEA du Haut-Rhin s'élève contre la future mesure 8 des BCAE (conditionnalité), qui introduit un «principe de rotation à la parcelle», et non plus à l'échelle de l'exploitation. Une orientation qui «pénalisera autant les éleveurs que les céréaliers». Le syndicat exige aussi que les futurs éco-régimes soient «accessibles à tous les agriculteurs», et que «les agriculteurs de montagne continuent à accéder aux aides ICHN et MAE».
Source : agrapresse.fr

Plan protéines: 20 M € supplémentaires pour l’aide aux agroéquipements (ministère)

mer, 04/28/2021 - 16:57
Un deuxième guichet agroéquipement de 20 M€ sera ouvert «mi-mai» dans le cadre du plan protéines végétales qui ciblera les productions d’oléoprotéagineux, a indiqué le 28 avril le ministère de l’Agriculture. Cette nouvelle aide aux équipements pour la culture, la récolte et le séchage d’espèces riches en protéines végétales concerne «plus spécifiquement les productions d’oléagineux et de protéagineux», selon le cabinet. Il s’agit de «donner satisfaction à certains des demandeurs du premier guichet» et d’«accueillir des nouvelles demandes». «Plus tard dans l’année, on se laisse la possibilité de rattraper certains des dossiers» non retenus grâce à un appel à projets dédié, ajoute le ministère.
Source : agrapresse.fr

Gel: le préfet Michel Papaud nommé coordinateur du plan de soutien (ministère)

mer, 04/28/2021 - 14:17
Le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a confié au préfet Michel Papaud la mission de coordinateur du plan gel, annonce un communiqué le 28 avril. M. Papaud aura pour tâche de mettre en œuvre de manière «rapide et coordonnée» les mesures de soutien annoncées par le Premier ministre Jean Castex le 17 avril, pour un montant total d’1 milliard d’euros. Il aura trois mois pour mener à bien cette mission, en coordination avec les ministères (de l’Agriculture et des Comptes publics notamment, ndlr.), les préfectures et territoires, et les organisations représentatives des professionnels et entreprises agricoles et agroalimentaires affectés par le gel.
Source : agrapresse.fr

Bas-carbone: Bruxelles prépare un système de certification pour l'agriculture

mar, 04/27/2021 - 18:37
La Commission européenne a publié le 27 avril un rapport montrant que «l’agriculture carbonée» «axée sur les résultats peut potentiellement contribuer de manière significative à l’atténuation du changement climatique dans l’UE» tout en apportant une source de revenus supplémentaires aux agriculteurs. Bruxelles prévoit de lancer un plan d’action européen sur «l’agriculture carbonée» d’ici la fin de l’année. Il pourrait prévoir des dispositifs de certification des émissions évitées par exemple par le secteur de l’élevage mais aussi pour la restauration et la ré-humidification des tourbières ainsi que l’agroforesterie. Un cadre réglementaire pour la certification des absorptions de carbone dans le sol est également à l’étude.
Source : agrapresse.fr

Charcuterie: l'italien Rovagnati veut progresser en France grâce au sans nitrites

mar, 04/27/2021 - 12:34
En élargissant sa gamme de charcuteries sans nitrites, l'italien Rovagnati espère passer «très vite» de 5 à 10 millions d'euros (M€) de ventes en France, indique son responsable pour l'Hexagone, Alexandre Hurtaud, dans un entretien à Agra Presse le 23 avril. «Il n’y a aucune offre de charcuterie sans nitrite au rayon traditionnel à la coupe en GMS et à destination des professionnels de la restauration», précise dans un communiqué Rovagnati (270 M€ de CA en 2020), qui compte prendre de vitesse ses concurrents sur ces segments. Les charcuteries Naturals (30% des ventes en France) sont fabriquées sans nitrites, mais aussi sans antibiotique, gluten, lactose, colorant ou polyphosphate ajouté.
Source : agrapresse.fr

PSN: Trame, Cuma et Civam demandent un bonus au collectif dans les éco-régimes

mar, 04/27/2021 - 12:06
Dans le cadre de la concertation sur la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), trois organisations agricoles de collectifs d'investissement et de conseil (Trame, Cuma et Civam) demandent, dans un communiqué paru le 27 avril, une «bonification» des paiements liés à l'éco-régime pour les agriculteurs «membres d'un collectif agricole ou d'un GIEE». Pour ces trois structures, «l'agriculture de groupe constitue une garantie pour un véritable changement d'échelle agro-écologique». Cette demande s'inscrit dans une position commune plus large, en faveur de bonus à «l'agriculture de groupe» pour les MAEC et les aides à l'investissement du 2d pilier.
Source : agrapresse.fr

Pac: les Vingt-sept prêts à consacrer jusqu'à 25% du premier pilier aux éco-régimes

lun, 04/26/2021 - 17:35
Les ministres de l’Agriculture de l’UE, réunis le 26 avril en visio-conférence, ont globalement donné leur feu vert à la proposition de la présidence portugaise du Conseil de porter la part des paiements directs à consacrer aux éco-régimes dans le cadre de la future Pac à 25% d’ici 2025. Cette proposition doit permettre de faire avancer les discussions avec le Parlement européen, qui doivent se tenir sur ce dossier le 30 avril. Mais les Vingt-sept insistent sur la nécessité de disposer d’un maximum de flexibilité dans la mise en œuvre de ces éco-régimes. Il sont par contre plus divisés sur les autres concessions à faire pour se rapprocher des exigences des eurodéputés sur la conditionnalité, la définition de l’agriculteur actif ou encore les dispositifs de ciblage des aides vers les plus petites exploitations.
Source : agrapresse.fr

Eau et climat: Denormandie annonce un «Varenne agricole» avant l’été

lun, 04/26/2021 - 10:20
Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a annoncé, le 25 avril dans une tribune publiée par le JDD, qu’un «Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique» sera organisé avant l’été à la demande du président Macron. «L’eau est une ressource rare; elle doit être préservée et protégée. Les règles en la matière n’ont cessé d’augmenter ces dernières années», pointe le ministre. Et de souligner qu’en parallèle «l’aménagement hydraulique est trop souvent freiné». Si des conflits d’usage existent, «il faut évidemment les résoudre dans la concertation, sans que celle-ci ne dure dix ans comme cela reste trop souvent le cas».
Source : agrapresse.fr

Foie gras: hausse des coûts tous azimuts, le Cifog veut une répercussion «urgente»

dim, 04/25/2021 - 21:31
Alertant dans un communiqué du 23 avril sur «l'explosion généralisée» des coûts de production, l'interprofession des palmipèdes à foie gras (Cifog) appelle «de toute urgence» à une «revalorisation des prix». La filière met l'accent sur trois points, à commencer par l'alimentation animale en «hausse moyenne spectaculaire de 22,3% sur les trois premiers mois [de] 2021 par rapport à l’année 2020» (indice Itavi), et l'«augmentation généralisée du prix des emballages entre +10 à +20%». Pour couronner le tout, l'influenza aviaire va entraîner «de nombreux surcoûts et pertes financières à tous les niveaux de la filière». L'épizootie aura de «lourdes conséquences en termes de disponibilité», avec une production estimée à -22% en 2021.
Source : agrapresse.fr

Foie gras: hausse des coûts tous azimuts, le Cifog demande une répercussion «urgente»

ven, 04/23/2021 - 13:04
Alertant dans un communiqué du 23 avril sur «l'explosion généralisée» des coûts de production, l'interprofession des palmipèdes à foie gras (Cifog) appelle «de toute urgence» à une «revalorisation des prix». La filière met l'accent sur trois points, à commencer par l'alimentation animale en «hausse moyenne spectaculaire de 22,3% sur les trois premiers mois [de] 2021 par rapport à l’année 2020» (indice Itavi), et l'«augmentation généralisée du prix des emballages entre +10 à +20%». Pour couronner le tout, l'influenza aviaire va entraîner «de nombreux surcoûts et pertes financières à tous les niveaux de la filière». L'épizootie aura de «lourdes conséquences en termes de disponibilité», avec une production estimée à -22% en 2021.
Source : agrapresse.fr

Retraites agricoles: la revalorisation en vigueur dès novembre (gouvernement)

jeu, 04/22/2021 - 21:12
Jean Castex, en déplacement le 23 avril dans le Puy-de-Dôme sur le thème de la revalorisation des retraites agricoles, doit annoncer l’entrée en vigueur de la mesure le 1er novembre, a-t-on appris la veille de source gouvernementale. Sa mise en œuvre est «anticipée de deux mois» par rapport au délai prévu dans la loi du 3 juillet 2020, souligne son entourage. Le texte garantit un niveau minimum de pension à 85% du Smic (contre 75% actuellement). Deux conditions sont fixées: une carrière complète et 17 ans et demi comme chef d’exploitation. 225 000 retraités toucheront un supplément d’«une centaine d’euros». Cela représente un coût pour l’Etat de 280 M€ par an financés par la solidarité nationale, précise la source.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 26 avril

jeu, 04/22/2021 - 18:22
Lundi 26 avril
Conseil européen des ministres de l'Agriculture (réforme de la Pac, marchés agricoles, commerce international et bien-être animal)

Mardi 27 avril
Conférence de presse de l'UGCB (grands crus de Bordeaux) sur les primeurs 2020

Jeudi 29 avril
Visio-conférence de la filière fruits et légumes sur la fin des emballages plastiques
Point presse d'Inter Rhône (interprofession des vins du Rhône)

Vendredi 30 avril
Conférence de presse de Gènes Diffusion (sélection animale) sur la prim'holstein
Source : agrapresse.fr

Frédéric Descrozaille livre ses propositions pour réformer la gestion des risques

jeu, 04/22/2021 - 17:05
Dans son rapport sur la réforme du système de gestion des risques, remis au ministre le 21 avril, le député Frédéric Descrozaille (LREM, Val-de-Marne) propose de développer l'assurance récolte (multirisques climatique, ou MRC), sans la rendre obligatoire. Dans ce but, le député suggère notamment «d’appliquer en totalité ce que permet le règlement Omnibus» (porter la subvention sur les cotisations de 65 à 70%; abaisser le seuil de franchise à 20% contre 30% aujourd'hui). Deuxième pilier de la réforme: l'ancien directeur de Jeunes Agriculteurs et d'Interfel propose de réserver l'intervention de l'Etat, via le régime des calamités, aux risques «forts» non assurables. Le FNGRA «aurait vocation à ne plus intervenir, à terme, en-deçà d’une perte d’au moins 50%», contre 30% actuellement. M. Descrozaille propose d'intégrer les grandes cultures et la viticulture à ce FNGRA rénové.
Source : agrapresse.fr

Pages