agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 56 min 16 sec

Agenda de la semaine agricole du 08/04/2019

ven, 04/05/2019 - 16:10
Lundi 8 avril
Restitution du Grand débat national

Mardi 9 avril
Déclaration du Gouvernement relative au Grand débat national suivie d’un débat
Congrès anniversaire du Modef (60 ans) dans le Lot-et-Garonne
Présentation des Culturales 2019 par Arvalis
Audition de la Cour des comptes et Engie par la Commission d'enquête sur l'impact des énergies renouvelables (Assemblée nationale)
Nouvelle lecture du projet de loi Pacte au Sénat

Mercredi 10 avril
Conférence de presse du conseil spécialisé céréales de FranceAgrimer
Conférence de presse d'Agrial (coopérative)
Présentation de l’ouvrage Actif’Agri du CEP (ministère de l'Agriculture)
Table ronde sur la loi Egalim organisée par Felcoop (coopératives F&L)
Table ronde de la mission d'évaluation sur l'accès aux services publics dans les territoires ruraux (Assemblée nationale)
Examen au Sénat du projet de loi portant création de l'Office français de la biodiversité

Jeudi 11 avril
Assemblée générale de l'Anvol (volaille de chair)
Rencontres de droit rural
Colloque d'Arvalis sur les orges brassicoles
Audition de Brune Poirson et de l'Anses par la mission d'information glyphosate (Assemblée nationale)
Lecture définitive du projet de loi Pacte à l'Assemblée nationale
Audition du CGAAER par le Sénat sur le thème «changement climatique, eau et agriculture»
Source : agrapresse.fr

Évènements: en 2020, le Sima aura lieu en novembre

jeu, 04/04/2019 - 21:18
La prochaine édition du Sima (machinisme agricole) aura lieu du 8 au 12 novembre 2020, ont annoncé l'Axema, l'union des industriels de l'agroéquipement et le groupe Comexposium, organisateurs de l'évènement lors de la 4eme biennale Axema organisé le 4 avril. «Nous avons décidé de bouger les lignes», a indiqué Frédéric Martin, président d'Axema, expliquant ce changement par la volonté de repositionner le salon par rapport au cycle des affaires des exposants et des utilisateurs agricoles, tout en tenant compte des autres salon existants. Outre le changement de date, «une nouvelle identité et un manifeste sur ce que sera le contenu du salon» seront publiés le 15 mai prochain, a indiqué Isabelle Alfano, directrice du Sima. Les organisateurs ayant insisté sur la volonté d'avoir «un nouveau positionnement en terme d'image».
Source : agrapresse.fr

Agroéquipement : le marché français devrait progresser de 4,5% en 2019

jeu, 04/04/2019 - 18:47
Le marché français de l'agroéquipement neuf devrait progresser de 4,5% en 2019 pour atteindre 5,61 Mrds €, prévoit l'Axema, l'union des industriels de l'agroéquipement, dans son rapport économique annuel présenté le 4 avril. En 2018, ce même marché a progressé de 6,5% à 5,37 Mrds € «venant ainsi confirmer les tendances des trois derniers mois de l'année 2017», a rappelé David Targy, responsable du pôle économique de l'Axema lors de la présentation. Si la prévision pour 2019 venait à se confirmer, le secteur ne ferait «que retrouver son niveau de moyenne période (2012-2018)», notamment après la crise qu'il avait connu entre 2014 et 2017, rappelle l'Axema dans son rapport.
Source : agrapresse.fr

Négociations commerciales: une «légère tendance déflationniste» selon Bercy

jeu, 04/04/2019 - 18:41
Lors de son audition au Sénat le 4 avril, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie, a annoncé que la DGCCRF avait constaté «une tendance légèrement déflationniste de -0,27 %» lors des négociations commerciales 2019. Des chiffres «un peu différents» de ceux annoncés par l’Ania (industries agroalimentaires) mais qui ne changent pas fondamentalement le message, développe la secrétaire d’État. Elle a également insisté sur l’hétérogénéité des situations selon les entreprises et les secteurs. «Tout ce qui est proche des agriculteurs a plutôt été mieux traité que ce qui était porté par des grands groupes», affirme-t-elle.
Source : agrapresse.fr

En AG, le champagne appelle à lutter contre la dérégulation des plantations

jeu, 04/04/2019 - 16:52
À l’assemblée générale du syndicat général des vignerons de Champagne (SGV), qui s’est tenue le 4 avril, son président, Maxime Toubart, a appelé les autres régions viticoles à se mobiliser à l’occasion des élections européennes pour empêcher la dérégulation des plantations de vignes en 2030. C’est en effet cette année-là que le régime actuel de plantations soumises à autorisations devrait cesser, laissant place à une liberté de planter sans garde-fous. Le secteur ne veut pas connaître les aléas que subissent les secteurs du lait et du sucre, récemment dérégulés. Le SGV a donc décidé de faire de la prolongation de la régulation «une de ses priorités».
Source : agrapresse.fr

Céréales à paille : la CVO passe de 0,70 €/t à 0,90 €/t

jeu, 04/04/2019 - 16:31
Le Gnis (interprofession des semences) a présenté le 4 avril son dernier «accord interprofessionnel relatif à la recherche et à l’innovation variétale dans le domaine des céréales à paille», avec une CVO qui passe de 0,70 €/t à 0,90 €/t. Il s’agit de «permettre un financement de la recherche plus équilibré entre les semences certifiées et les semences de ferme», a expliqué en marge d’un colloque Thierry Momont, président de la section céréales à paille et protéagineux, saluant le vote à l’unanimité du conseil d’administration de l’AGPB (producteurs de blé). Cet accord sur les campagnes 2019-20 à 2021-22 augmente la cotisation à la charge des agriculteurs à 0,90 €/t (contre 0,70 €/t). En même temps que le remboursement sur achat de semences certifiées passe de 2,8 €/q à 5 €/q.
Source : agrapresse.fr

En Bavière, un projet de loi reprendra la pétition «historique» en faveur des abeilles

jeu, 04/04/2019 - 16:28
En Allemagne, le ministre-président de Bavière, Markus Söder, a annoncé le 3 avril, que le texte de la pétition «sauver les abeilles», qui avait réunit un nombre record de 1,75 millions de signatures dans la région en février, serait retranscrit tel quel dans un projet de loi, indique le quotidien allemand «Die Zeit». Ce texte, lancé par le petit parti écologiste ÖDP, demandait une «diminution de l'usage des pesticides et engrais chimiques», en faisant «passer de 10 à 30% la surface agricole en bio». Il appelle également à «transformer 10% des espaces naturels de l’État en prairies fleuries».
Source : agrapresse.fr

Une demande de moratoire sur la construction de serres chauffées en bio

jeu, 04/04/2019 - 15:07
La Fnab (agriculteurs bio) et Synabio (industriels bio) exigent, dans un communiqué du 4 avril, l'instauration d'un «moratoire» sur les nouveaux projets de construction de serres chauffées bio jusqu'au vote du comité national d'agriculture biologique (Cnab) sur leur interdiction dans le cadre de la bio. Le comité, qui devait se prononcer le 3 avril, a reporté sa décision pour juillet. Selon la Fnab et Synabio, le chauffage des serres pour la production de fruits et légumes «hors saison» est «incompatible» avec le cahier des charges bio qui implique «une utilisation responsable de l'énergie» et «impose le respect des cycles naturels». «Plus la décision d'interdiction est reportée, plus de nouveaux projets sortent de terre» regrette Jean-Marc Lévêque, président du Synabio.
Source : agrapresse.fr

Européennes: vers une troisième place pour Eric Andrieu sur la liste PS-Place publique

jeu, 04/04/2019 - 14:13
Les militants du Parti socialiste (PS) auraient largement validé, lors d'une consultation interne le 2 avril, la liste de candidats aux élections européennes, proposée par leur bureau national, selon les informations d'une journaliste du Monde, confirmées en interne. Cette liste devrait être dévoilée officiellement lors du prochain congrès du parti qui se tiendra les 7 et 8 avril à Aubervilliers. L'actuel eurodéputé et co-rapporteur de la réforme de la Pac pour le Parlement européen, Eric Andrieu figure en première place parmi les candidats masculins proposés par le Parti socialiste, ce qui devrait le conduire à apparaître à la troisième place de la liste d'union du PS avec le mouvement Place publique, Nouvelle Donne, l’UDE et Cap21.
Source : agrapresse.fr

Leclerc et Intermarché pourront siéger au sein des interprofessions

mer, 04/03/2019 - 18:29
Le groupement les Mousquetaires et le mouvement Leclerc ont annoncé, dans un communiqué de presse du 3 avril, créer au sein de la FCA (commerce coopératif), un collège alimentaire. «Cela permet à ces deux enseignes de pouvoir siéger au sein des interprofessions agricoles», explique Alexandra Bouthelier, déléguée générale de la FCA à Agra Presse. Jusque-là seule la FCD, qui regroupe toutes les autres enseignes de la grande distribution, avait intégré les interprofessions agricoles disposant d’un collègue aval. Les premières interprofessions démarchées sont le Cniel (lait) dont le collège distribution est en cours de création, Interbev (viande rouge) et Inaporc.
Source : agrapresse.fr

L'Italie renonce à l'abattage des loups dans un plan pour la protection de l'espèce

mer, 04/03/2019 - 18:18
Le gouvernement italien a présenté le 2 avril un «plan de conservation et de gestion du loup», qui détaille 22 mesures visant à protéger les populations de prédateurs en Italie, et les faire «coexister» avec les activités pastorales. Élaborée à partir d'une «rigoureuse analyse scientifique et technique», la feuille de route renonce notamment aux mesures prévoyant des abattages de loups, pourtant intégrées dans le plan rédigé par le précédent gouvernement en 2017. A l'époque, ces annonces avaient suscité «une série de protestations de la part d'associations de protection de l'environnement», rappelle le quotidien italien «La Stampa». Coldiretti, le principal syndicat agricole du pays a déploré cette décision, et a appelé l’État à ne «pas laisser mourir les brebis et les vaches».
Source : agrapresse.fr

Loi Egalim: la mise en conformité des contrats laitiers toujours en cours

mer, 04/03/2019 - 16:46
«Les OP (organisations de producteurs) ont envoyé les propositions de contrats aux industriels, mais à ce jour, les négociations ne sont pas finalisées», observe Thierry Roquefeuil, président de l’interprofession laitière, interrogé par Agra Presse le 3 avril. La loi Egalim prévoit la date butoir du 1er avril pour mettre en conformité les contrats entre les producteurs laitiers et leur laiterie avec les nouvelles dispositions législatives et notamment la prise en compte des indicateurs de coût de production dans le calcul du prix du lait payé aux éleveurs. Un retard qui devrait bénéficier de l’indulgence des pouvoirs publics en termes de sanction, s’il reste «dans des délais raisonnables».
Source : agrapresse.fr

Négociations commerciales: l’Ania estime à 0,5% la déflation pour 2019

mer, 04/03/2019 - 16:39
Lors d’une conférence de presse le 3 avril, Richard Girardot, président de l’Ania (industries agroalimentaires) a estimé, après une synthèse de 650 retours d’entreprises adhérentes, à 0,5 % le taux global de déflation pour les négociations commerciales de 2019, en triple net (prix réel payé par le distributeur après remise rabais et coopérative commerciale). Pour l’année 2018, la déflation avait été de 0,3%, soit la 6e année consécutive de déflation pour le secteur alimentaire, déplore l’Ania. «De toutes les industries, l’agroalimentaire est celle qui paye le plus lourd tribut», regrette Stéphane Dahmani, directeur Économie de l'Ania.
Source : agrapresse.fr

Pomme de terre: une surface inédite depuis plus de 10 ans en Europe de l’Ouest

mar, 04/02/2019 - 20:40
Les surfaces de pommes de terre de consommation (pour le marché du frais et pour l’industrie alimentaire, donc en excluant la fécule et les plants) pourraient augmenter de 1 à 2 % en 2019, pour atteindre presque 604 000 ha sur le périmètre des cinq principaux pays producteurs d’Europe de l’Ouest (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni), selon le Groupement des producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen (NEPG), dans son estimation publiée le 2 avril. «On attendrait ainsi une surface jamais observée depuis plus de 10 ans», note-t-il. Cette hausse des surfaces est «en ligne avec la demande», celle de l’industrie de la frite notamment.
Source : agrapresse.fr

Saint Louis Sucre: le projet de fermeture d'usines présenté aux partenaires sociaux

mar, 04/02/2019 - 15:14
Le projet de fermeture de deux des quatre sucreries de Saint Louis Sucre a été présenté le 2 avril aux représentants des salariés, a indiqué la filiale de l’allemand Südzucker. Il s’agit de «permettre au plus grand nombre de planteurs de poursuivre» leur activité : les betteraves actuellement traitées à Eppeville (Somme) le seraient à Roye (même département), avec «un ajustement de volume», et concernant Cagny (Calvados), «une partie d’entre elles, principalement cultivées dans l’Eure», iraient à Etrépagny (Eure), selon un communiqué. Saint Louis Sucre entend «demeurer un acteur industriel majeur». Et d’appeler pour cela les représentants politiques à «ne pas fragiliser la situation» de l’entreprise, les parlementaires européens à «défendre la filière sucre».
Source : agrapresse.fr

#Pac: les eurodéputés adoptent leur projet de rapport sur les plans stratégiques

mar, 04/02/2019 - 11:58
Après l’OCM unique la veille, la commission de l’agriculture du Parlement européen a adopté, le 2 avril, son projet de rapport sur les plans stratégiques de la future Pac. Un vote qui s’est déroulé sans heurts et beaucoup plus rapidement que prévu, y compris sur les points les plus controversés comme la répartition des enveloppes financières, le plafonnement des aides directes, la convergence ou l’architecture verte. Reste désormais à se prononcer, le 8 avril, sur le règlement horizontal (financement et gestion). « J’aimerais que le prochain Parlement européen puisse adopter le plus rapidement possible ces documents », a souligné la rapporteure du texte, l’Espagnole Esther Herranz Garcia. En effet, rien ne garantit à ce stade que la prochaine Assemblée qui prendra ses fonctions à l’issue des élections européennes du mois de mai adoptera en l’état la position de la commission de l’agriculture.
Source : agrapresse.fr

Plus de quarante ours vivent désormais dans les Pyrénées (ministère)

mar, 04/02/2019 - 11:26
Quarante ours brun ont été recensés en 2018 dans le Massif des Pyrénées, affirme dans un communiqué du 1er avril le ministère de la Transition écologique. Ces chiffres prennent en compte «les deux ours femelles relâchées dans le Béarn» en octobre dernier, ainsi que trois individus n'ayant «pas été repérés en 2017». L'espace sur lequel vivent ces animaux est en constante augmentation : l'air de répartition de l'espèce dans les Pyrénées est de 7400 km2, «soit 1400 km2 de plus qu'en 2017», ajoute le ministère, qui «réaffirme» toutefois «sa volonté de construire» une nouvelle feuille de route «en lien étroit avec les professionnels de l'élevage» pour concilier «les activités de pastoralisme avec la présence de l'ours».
Source : agrapresse.fr

Pomme de terre: une surface jamais observée depuis plus de 10 ans en Europe de l’Ouest

mar, 04/02/2019 - 11:24
Les surfaces de pommes de terre de consommation (pour le marché du frais et pour l’industrie alimentaire, donc en excluant la fécule et les plants) pourraient augmenter de 1 à 2 % en 2019, pour atteindre presque 604 000 ha sur le périmètre des cinq principaux pays producteurs d’Europe de l’Ouest (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni), selon le Groupement des producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen (NEPG), dans son estimation publiée le 2 avril. «On attendrait ainsi une surface jamais observée depuis plus de 10 ans», note-t-il. Cette hausse des surfaces est «en ligne avec la demande», celle de l’industrie de la frite notamment.
Source : agrapresse.fr

#Pac : les eurodéputés adoptent leur projet de position sur l’OCM unique

lun, 04/01/2019 - 18:53
Les députés de la commission de l’agriculture du Parlement européen ont adopté le 1er avril à Bruxelles, sur la base du rapport d’Éric Andrieu, leur projet de position sur le volet OCM unique des propositions de la Commission européenne pour la future Pac. Les parlementaires y ont ajouté des mesures pour renforcer les outils de gestion de crise, avec un système d’alerte précoce en cas de perturbation des marchés et un programme de réduction volontaire de la production. La commission de l’agriculture va désormais voter le 2 avril sur le plus gros morceau de cette future Pac, les plans stratégiques, puis le 8 avril sur le règlement horizontal (financement et gestion).
Source : agrapresse.fr

Pomme de terre: l’industrie belge atteint une croissance record et continue à investir

lun, 04/01/2019 - 17:06
L’industrie belge de la pomme de terre a franchi le cap des 5 millions de tonnes de pommes de terre transformées en 2018, soit 10 fois plus qu’en 1990, a indiqué Belgapom, la fédération des transformateurs et des négociants belges de pommes de terre sur son site le 29 mars. La consommation de pomme de terre en tant que matière première a augmenté de 11,6% en 2018. C’est «la plus forte augmentation annuelle depuis les années 1990», précise-t-elle. L’industrie investit de plus belle : alors que de 1995 à 2015 elle investissait 50 à 100 M€ par an, ses investissements ont dépassé 300 000 € en 2016, 2017 et 2018 pour faire face à une demande mondiale en hausse de frites surgelées.
Source : agrapresse.fr

Pages