agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 2 heures 55 min

Face à la filière oléoprotéagineuse, Guillaume défend «une agriculture productive»

jeu, 11/29/2018 - 18:19
Le ministre de l'Agriculture a soutenu «une agriculture productive», le 29 novembre aux Rencontres Oléopro. «Je veux défendre une agriculture productive», a souligné Didier Guillaume. «La France a besoin d'une agriculture qui exporte», également «relocalisée», selon lui. Lors de cette première édition des Rencontres Oléopro, la filière s'est présentée comme «accélérateur de solutions». Occasion pour Arnaud Rousseau, président de la Fop (producteurs), d'affirmer face au ministre que «seuls, nous n'y arriverons pas». Et de s'interroger: «La France veut-elle encore d'une agriculture de production, comme solution à la souveraineté alimentaire et énergétique?»
Source : agrapresse.fr

Guillaume cible «l’agribashing» à l’issue de la session des chambres d’agriculture

jeu, 11/29/2018 - 18:06
Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a exprimé le 29 novembre, lors d'une conférence de presse à l’issue de son intervention à la session des chambres d’agriculture, sa volonté «d’être un bouclier face à l’agribashing». Ce dernier thème semblait être l’un des principaux motifs d’inquiétude des présidents de chambres. Il est revenu sur la carte des fermes-usines publiée par l’association Greenpeace le 26 novembre. «Je ne veux pas qu’on montre du doigt des agriculteurs simplement par ce qu’ils sont associés», a-t-il indiqué, jugeant que «ce qui est montré, ce ne sont pas des fermes usines». Quant à la plateforme gouvernementale de sortie du glyphosate, «son objectif est de positiver sur les bonnes pratiques, ce n’est pas de l’agribashing, au contraire», a-t-il indiqué face aux critiques dont elle fait l’objet.
Source : agrapresse.fr

Lancement d'un «accélérateur» public de PME agroalimentaires

jeu, 11/29/2018 - 15:27
Dans le cadre du volet agricole du grand plan d’investissement, le ministre de l’Agriculture et BpiFrance lancent «l’accélérateur Agroalimentaire», indique un communiqué de presse du 29 novembre. Le programme « sélectif, ciblé et personnalisé », qui débutera en avril, concernera 30 PME de la première ou seconde transformation alimentaire dont le chiffre est compris entre 10 et 50 millions d’euros, précise le communiqué. Les chefs d’entreprise sectionnés suivront, pendant deux ans, un programme intensif pour accélérer leur croissance et «relever les défis qui les attendent» comme la montée en gamme, la diversification des débouchés ou l’internationalisation.
Source : agrapresse.fr

TODE : les députés adoptent une exonération à 1,20 Smic (syndicats)

mer, 11/28/2018 - 19:21
Lors de la nouvelle lecture du PLFSS (sécurité sociale) le 27 novembre, les députés ont adopté plusieurs amendements relevant à 1,20 Smic en 2019 le plafond de l'application de l’exonération complète de charge prévue par le dispositif devant remplacer le TODE (travailleurs occasionnels), relèvent les syndicats agricoles. En première lecture, les députés avait adopté un niveau de 1,15 Smic, et les sénateurs 1,25 Smic. La FNSEA et les Jeunes agriculteurs ont salué dans un communiqué le 28 novembre « une avancée parlementaire majeure », le syndicat appelant cependant le gouvernement à « consolider le dispositif » notamment en « compensant intégralement la perte du CICE ». Dans un communiqué, la Coordination Rurale estime que la compensation votée par les sénateurs « demeure toujours insuffisante».
Source : agrapresse.fr

Veolia, l'Inra et l'Irstea signent un accord de collaboration sur l'agriculture

mer, 11/28/2018 - 19:21
Veolia, l'Inra et l'Irstea ont signé, le 28 novembre, à l'issue du colloque célébrant les 20 ans du programme de recherche QualiAgro (Inra/Veolia), une «convention cadre» d'une durée de cinq ans pour «poursuivre et développer leur collaboration au service d'une agriculture durable». Cet accord doit permettre aux trois organismes «d'expérimenter à grande échelle» des solutions visant à utiliser des déchets urbains organiques (bio-déchets, déchets verts et boues d'épuration) comme fertilisant pour des exploitations agricoles. Les signataires veulent «combiner, d’une part, recherche fondamentale et recherche appliquée et, d’autre part, recherche publique et recherche privée» pour atteindre cet objectif.
Source : agrapresse.fr

Les parfums de Grasse classés au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité

mer, 11/28/2018 - 19:21
Les «savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse» ont été inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, à l'occasion de la réunion annuelle du comité de l'Unesco en charge de ce classement, le 28 novembre. Ces savoir-faire comprennent «la culture de la plante à parfum, la connaissance des matières premières naturelles et leur transformation, l'art de composer le parfum». Les parfum de Grasse figurent sur cette liste aux côtés du «repas gastronomique français», inscrit en 2010.
Source : agrapresse.fr

Rebond des défaillances dans le secteur alimentaire au 3e trimestre (Coface)

mer, 11/28/2018 - 16:54
Dans une étude publiée le 28 novembre, la Coface (assurance-crédit) fait état d’un rebond des défaillances de 5,7% des défaillances d’entreprises dans le secteur agroalimentaire au troisième trimestre 2018. Les principales branches touchées sont «l’agriculture (tirée par la culture de céréales), la viande (boucherie) et l’industrie agroalimentaire (boulangerie et pâtisserie, commerce de détail alimentaire)». Parmi toutes les défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité) intervenues en 2018, «deux des cinq défaillances les plus importantes ont concerné le secteur de la viande: la société Doux (316,1 millions d’euros de chiffre d’affaires) et la coopérative [de volaille finistérienne, ndlr] UKL-Arrée (216,5 millions d'euros de CA)».
Source : agrapresse.fr

Les régions viticoles plaident pour la viticulture «en forte pente» à Bruxelles

mer, 11/28/2018 - 16:05
L’Assemblée des régions européennes viticoles (Arev) a effectué en cette dernière semaine de novembre des démarches auprès des parlementaires européens à Bruxelles, en vue de déposer des amendements aux propositions pour la prochaine Pac en faveur de la viticulture «en forte pente». «Les enjeux de territoire et d’environnement sont affichés comme une ambition de la future Pac. Cependant la viticulture en forte pente et en coteaux, particulièrement emblématique à cet égard, n’est jamais mentionnée», déplore-t-elle. L’Arev propose aux eurodéputés d’introduire dans les textes de la nouvelle Pac des amendements comme par exemple une aide au titre de l’ICHN (Indemnité compensatoire d’handicaps naturels) et des soutiens à l’investissement.
Source : agrapresse.fr

Les parfums du pays de Grasse classés au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité

mer, 11/28/2018 - 15:57
Les «savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse» ont été inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, à l'occasion de la réunion annuelle du comité de l'Unesco en charge de ce classement, le 28 novembre. Ces savoir-faire comprennent «la culture de la plante à parfum, la connaissance des matières premières naturelles et leur transformation, l'art de composer le parfum». Les parfum de Grasse figurent sur cette liste aux côtés du «repas gastronomique français», inscrit en 2010.
Source : agrapresse.fr

Ré-homologation du cuivre : une «victoire» pour la Fnab

mer, 11/28/2018 - 12:06
La Fnab (agriculteurs bio) a salué, le 28 novembre, la ré-homologation du cuivre pour sept ans, décidée par l'Union Européenne la veille. L'organisation se félicite d'une «victoire pour les paysans bio et pour l'environnement». Elle se réjouit également de la baisse de la limite maximum autorisée, de 6 à 4 kilos par hectare par an, qui est, selon l'organisation, une réponse «à la fois aux attentes des producteurs et aux recommandations de l'agence de santé européenne». Le lissage des doses permettra par ailleurs, selon la Fnab, «d'éviter de freiner les conversion bio». L'organisation demande toutefois «un véritable accompagnement public», sous la forme d'un «plan cuivre transversal» pour «relever le défi».
Source : agrapresse.fr

Cuivre: réhomologation pour sept ans, diminution de la quantité maximum autorisée

mar, 11/27/2018 - 19:52
L'Union européenne a décidé, le 27 novembre, de réhomologuer le cuivre pour sept ans, a annoncé le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, en déplacement aux Assises de la Bio, à Paris. La quantité maximum autorisée par hectare a toutefois été abaissée de 6 à 4 kg par an, avec la possibilité pour les producteurs de dépasser cette limite certaines années, à condition de compenser l'année suivante. «Je me félicite de cette décision, qui est conforme aux demandes de la France», a salué Didier Guillaume, rappelant que plusieurs «États membres souhaitaient interdire purement et simplement cette substance». Le ministre souhaite par ailleurs élaborer «avec l'ensemble des acteurs concernés, une feuille de route ambitieuse sur la diminution de l'utilisation du cuivre».
Source : agrapresse.fr

Energie: la PPE mise sur «les biocarburants les plus respectueux de l’environnement»

mar, 11/27/2018 - 19:52
La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), présentée par le ministre François de Rugy le 27 novembre, contient un volet sur les biocarburants. « Il faut développer les biocarburants les plus respectueux de l’environnement », indique-t-elle. Elle précise: «La croissance de la part biosourcée dans les carburants se fait de façon exclusive par le développement des biocarburants avancés, c’est-à-dire élaborés à partir de déchets, de résidus ou de matières premières non alimentaires». François de Rugy avait indiqué le 20 novembre à l’Assemblée que les sucres non extractibles («mélasses») et l’amidon résiduel entrent dans cette catégorie, précision que demandent les éthanoliers depuis près d’un an.
Source : agrapresse.fr

La méthode de Greenpeace sous les feux croisés de la FNSEA et de la Conf'

mar, 11/27/2018 - 19:51
La publication par Greenpeace d'une carte précise des exploitations (environ 4000) dont l'élevage est soumis à autorisation au titre des installation classées pour l'environnement (ICPE) relève de la «délation publique», estime la FNSEA dans un communiqué paru le 26 novembre, jour du lancement de la campagne de l'ONG qui vise à dénoncer les «fermes-usines» et leurs effets supposés sur les milieux naturels. «Dénoncer et jeter à la vindicte populaire des noms d'agriculteurs, des noms de ferme, des adresses, des lieux de vie, est violent». Extrêmement violent», regrette le syndicat, qui appelle le gouvernement à «condamner avec fermeté cette forme de délation et à apporter une réponse juridique face à ces méthodes».
Source : agrapresse.fr

La Conf' conteste la définition des «fermes-usines» de Greenpeace

mar, 11/27/2018 - 18:51
Après la critique de la FNSEA, la campagne de communication de Greenpeace contre les «fermes-usines» lancée le 26 novembre, vient de subir une autre attaque, plus inattendue, en provenance de la Confédération paysanne (Conf'), qui conteste, par voie de communiqué, la définition proposée par l'ONG. «L’industrialisation des fermes ne peut se résumer au seul critère environnemental ICPE retenu par Greenpeace,» estime la Conf'. Pour le syndicat, «une ferme importante en nombre d’animaux est classée ICPE mais n’est pas pour autant une ferme-usine.» La Conf' utilise également le concept de «fermes-usines», depuis le début de la lutte contre le projet de «ferme des 1000 vaches» au début des années 2010, et dans le cadre de son combat contre «l'industrialisation de l'agriculture».
Source : agrapresse.fr

Erratum: le Salon de l'agriculture appartient au Ceneca

mar, 11/27/2018 - 16:46
Contrairement à ce que nous indiquions, hier, la marque Salon international de l’agriculture n'appartient pas à la société d'évènementiel Comexposium, mais au Ceneca, société d’économie mixte regroupant les principales organisations professionnelles agricoles. Comexposium est mandatée par le Ceneca pour organiser le salon, précise-t-on chez Comexposium.
Source : agrapresse.fr

Un retour d’El Niño de plus en plus probable cet hiver (OMM)

mar, 11/27/2018 - 15:50
L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé le 27 novembre un risque croissant d’apparition du phénomène météorologique El Niño lors des trois prochains mois. «La probabilité qu’un épisode El Niño se développe d’ici à février 2019 est de 75 à 80%», d’après un bulletin. C’est 5 à 10 points de plus par rapport à ce qui avait été anticipé en septembre par l'agence des Nations unies spécialisée sur la météo. Mais le nouvel événement serait d’une «faible intensité».
Source : agrapresse.fr

L’ordonnance relative au SRP et aux promotions sera publiée le 5 décembre

mar, 11/27/2018 - 15:04
Interrogé sur Public Sénat, le ministre de l’Agriculture a annoncé que l’ordonnance prévoyant le relèvement du seuil de revente à perte (SRP) et l’encadrement des promotions va être prise «la semaine prochaine». Dans le détail, l’ordonnance sera publiée le 5 décembre. Comme indiqué dans le numéro d'Agra Presse Hebdo paru le 26 novembre, le ministère confirme que le relèvement de 10% du SRP et l’encadrement des promotions en valeur (limitées à 34 % du prix de vente consommateur) seront applicables au 1er janvier. L’encadrement des promotions en volume, n’entrera en vigueur qu’à la fin des négociations commerciales, au 1er mars.
Source : agrapresse.fr

Cuivre: réhomologation pour sept ans, diminution de la quantité maximum autorisée (Guillaume)

mar, 11/27/2018 - 14:35
L'Union européenne a décidé, le 27 novembre, de réhomologuer le cuivre pour sept ans, a annoncé le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, en déplacement aux Assises de la Bio, à Paris. La quantité maximum autorisée par hectare a toutefois été abaissée de 6 à 4 kg par an, avec la possibilité pour les producteurs de dépasser cette limite certaines années, à condition de compenser l'année suivante. «Je me félicite de cette décision, qui est conforme aux demandes de la France», a salué Didier Guillaume, rappelant que plusieurs «États membres souhaitaient interdire purement et simplement cette substance». Le ministre souhaite par ailleurs élaborer «avec l'ensemble des acteurs concernés, une feuille de route ambitieuse sur la diminution de l'utilisation du cuivre».
Source : agrapresse.fr

La carte des «fermes-usines» de Greenpeace relève de la «délation publique» (FNSEA)

mar, 11/27/2018 - 10:25
La publication par Greenpeace d'une carte précise des exploitations (environ 4000) dont l'élevage est soumis à autorisation au titre des installation classées pour l'environnement (ICPE) relève de la «délation publique», estime la FNSEA dans un communiqué paru le 26 novembre, jour du lancement de la campagne de l'ONG qui vise à dénoncer les «fermes-usines» et leurs effets supposés sur les milieux naturels. «Dénoncer et jeter à la vindicte populaire des noms d'agriculteurs, des noms de ferme, des adresses, des lieux de vie, est violent». Extrêmement violent», regrette le syndicat, qui appelle le gouvernement à «condamner avec fermeté cette forme de délation et à apporter une réponse juridique face à ces méthodes».
Source : agrapresse.fr

Le Crédit agricole Assurances en passe d'acquérir des parts de Comexposium

lun, 11/26/2018 - 19:30
Le Crédit agricole Assurances, a annoncé le 26 novembre «être entré en discussion exclusive» pour l’acquisition des parts de Charterhouse Capital Partners dans Comexposium, «un des leaders mondiaux de l’organisation de foires et de salons commerciaux» (Salon de l'agriculture, Sima, Sial...), a indiqué la filière du Crédit agricole dans un communiqué de presse le 26 novembre. Si l’opération va à son terme, le groupe deviendrait «le partenaire de long terme de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Paris-Île-de-France, actionnaire historique du groupe Comexposium», précise le communiqué.
Source : agrapresse.fr

Pages