agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 1 heure 9 min

Vins et spiritueux: les exportations plongent de 14% en 2020, retour au niveau de 2016

jeu, 02/11/2021 - 12:59
Les exportations de vins et spiritueux français ont plongé de 13,9% en 2020, à 12,1 Mrd€, retrouvant leur niveau de 2016, a dévoilé la FEVS (Fédération des exportateurs) lors de sa conférence de presse annuelle le 11 février. Cette baisse «résulte d’abord des taxes américaines sur les vins». Les États-Unis «représentent à eux seuls plus d’un tiers de la baisse du chiffre d’affaires enregistrée par les vins et spiritueux français» à l’export. L’effet Covid s’est fait sentir sur l’ensemble Chine (-15%), Singapour (-31%), Hong-Kong (-6%). Dans ce contexte malmené, des marchés sont en progression: ceux de l’Europe du Nord (Suède, Danemark, Pays-Bas) et celui de l’Australie.
Source : agrapresse.fr

Exportations de vins et spiritueux: -14%, retour au niveau de 2016

jeu, 02/11/2021 - 12:59
Les exportations de vins et spiritueux français ont plongé de 13,9% en 2020, à 12,1 Mrd€, retrouvant leur niveau de 2016, a dévoilé la FEVS (Fédération des exportateurs) lors de sa conférence de presse annuelle le 11 février. Cette baisse «résulte d’abord des taxes américaines sur les vins». Les États-Unis «représentent à eux seuls plus d’un tiers de la baisse du chiffre d’affaires enregistrée par les vins et spiritueux français» à l’export. L’effet Covid s’est fait sentir sur l’ensemble Chine (-15%), Singapour (-31%), Hong-Kong (-6%). Dans ce contexte malmené, des marchés sont en progression: ceux de l’Europe du Nord (Suède, Danemark, Pays-Bas) et celui de l’Australie.
Source : agrapresse.fr

Gaspillage alimentaire: la PPL socialiste adoptée en commission à l’Assemblée

mer, 02/10/2021 - 17:01
La proposition de loi (PPL) «pour une nouvelle étape contre le gaspillage alimentaire», portée par le député Guillaume Garot (PS, Mayenne), a été adoptée le 10 février par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. Elle pourra donc être discutée dans l’hémicycle. Son objet est de renforcer les dispositifs de lutte contre ce phénomène, qui prélève « un tiers de la production agricole mondiale », selon Guillaume Garot, dont 10 millions de tonnes en France, a ajouté le député Julien Dive (LR, Aisne). Les points principaux de la PPL ont été adoptés, notamment son article 1, qui demande que la lutte contre le gaspillage alimentaire soit désignée grande cause nationale pour l’année 2021, et son article 5, qui vise à sécuriser juridiquement la convention de glanage.
Source : agrapresse.fr

Gaspillage alimentaire: la PPL de Guillaume Garot adoptée en commission à l’Assemblée

mer, 02/10/2021 - 17:01
La proposition de loi (PPL) «pour une nouvelle étape contre le gaspillage alimentaire», portée par le député Guillaume Garot (PS, Mayenne), a été adoptée le 10 février par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. Elle pourra donc être discutée dans l’hémicycle. Son objet est de renforcer les dispositifs de lutte contre ce phénomène, qui prélève « un tiers de la production agricole mondiale », selon Guillaume Garot, dont 10 millions de tonnes en France, a ajouté le député Julien Dive (LR, Aisne). Les points principaux de la PPL ont été adoptés, notamment son article 1, qui demande que la lutte contre le gaspillage alimentaire soit désignée grande cause nationale pour l’année 2021, et son article 5, qui vise à sécuriser juridiquement la convention de glanage.
Source : agrapresse.fr

Loi climat: «Moins de viande mais de la viande locale» (B. Pompili)

mer, 02/10/2021 - 16:57
À l’issue du conseil des ministres le 10 février, Barbara Pompili a présenté à la presse le projet de loi Climat, en se félicitant de «ce texte qui fera demain de l’écologie un réflexe». En matière d’agriculture, a souligné la ministre de la Transition écologique, le projet de loi conduira «chacun d’entre nous […] à manger peut-être un peu moins de viande mais de la viande locale, élevée dans de bonnes conditions». Le projet comprend dans ce sens une expérimentation d’un menu végétarien quotidien dans les cantines scolaires volontaires, prenant le relai et renforçant l'expérimentation de deux ans à un rythme hebdomadaire instituée par la loi Egalim fin 2019.
Source : agrapresse.fr

Climat: le scénario «volontariste» du BCG pour l’agriculture française

mer, 02/10/2021 - 12:53
Dans une synthèse commandée par ministère de la Transition écologique et publiée le 10 février, un prestigieux cabinet de conseil, le Boston Consulting Group (BCG), estime que l'atteinte des objectifs d'émissions fixés par la loi future loi climat et la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) imposera d'ici 2030 au secteur agricole un scénario qu'il qualifie de «volontariste», comprenant une diminution de «l’apport d’azote aux sols de 13%, de 160 kg /ha à 139 kg /ha», mais également une accélération du rythme de réduction du cheptel bovin, pour atteindre -1,2% /an. L'alternative, en élevage, consisterait à accélérer la baisse de consommation de viande rouge, à -18% entre 2018 et 2030.
Source : agrapresse.fr

Grains : la Sibérie, possible grenier du monde à l’horizon 2080 (rapport)

mer, 02/10/2021 - 12:08
Le Demeter 2021, qui paraît le 11 février dans sa 27e édition, présente la Sibérie comme possible grenier du monde, à la faveur du réchauffement climatique. 1 Mrd de tonnes de grain y serait produit à l’horizon 2080, selon l’ouvrage, un chiffre à comparer aux 2,7 Mrdt dans le monde cette année. «La superficie agricole cultivée de la Russie pourrait doubler, dans un délai historique, passant de 220 Mha à plus de 400 Mha», a indiqué en conférence de presse le coauteur Jean-Jacques Hervé, qui table en parallèle sur une hausse des rendements et une diversification des cultures. Avec l’augmentation des températures, certaines parties de la Sibérie auraient «jusqu’à deux récoltes par an de céréales». Mais la «variabilité interannuelle restera très forte», d’après lui.
Source : agrapresse.fr

Accord UE/Mercosur: changer de statut serait «inopportun» (cabinet de Franck Riester)

mar, 02/09/2021 - 12:17
Une modification du statut de l'accord UE/Mercosur à l'initiative de la Commission européenne serait «particulièrement inopportune politiquement», indique le cabinet de Franck Riester, le ministre délégué au Commerce extérieur, à Agra Presse le 9 février. Les négociations de cet accord ayant démarré en 2000, il fait partie des accords dits «d'ancienne génération», qui sont censés être ratifiés par les Parlements nationaux des Etats membres. Bruxelles tenterait d'en faire un accord de «nouvelle génération» – non soumis aux Parlements – en séparant les questions commerciales et d'investissements. C'est cette scission, crainte par les professionnels, que Paris refuse. «Le ministre Riester a eu l’occasion d’en faire part au commissaire au Commerce lors de leur dernier entretien», ajoute son cabinet.
Source : agrapresse.fr

Semis : les surfaces de colza au plus bas depuis 1997 (ministère)

mar, 02/09/2021 - 12:14
Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a revu à la baisse, le 9 février, ses estimations de semis de colza qui tombent au «plus bas depuis 1997». «La sole de colza d’hiver baisserait de 9,8 % sur un an et de 26% par rapport à la moyenne 2016-20 pour s'établir à 1 million d'hectares, niveau le plus bas depuis 1997», selon une note. Ce recul concerne principalement deux régions de l’Est : la Lorraine passerait de 95 000 à 43 0000 ha (-55 %) entre 2020 et 2021, la Champagne-Ardenne de 128 000 à 81 000 ha (-39 %). Principale région productrice, le Centre-Val de Loire verrait à l’inverse ses surfaces augmenter de 11 000 ha.
Source : agrapresse.fr

Vin: accord provisoire sur la prolongation des autorisations de plantation jusqu’en 2045

mar, 02/09/2021 - 11:56
Les experts agricoles de États membres ont donné leur feu vert, le 8 février, au compromis trouvé la semaine précédente entre le Parlement européen et la présidence portugaise du Conseil sur la prolongation jusque 2045 du dispositif d’autorisation de plantation de vignes limitant à 1% l’augmentation autorisée des surfaces plantées dans le cadre de la future Pac. Le Parlement européen avait proposé la date de 2050 et le Conseil de 2040. Les experts nationaux soutiennent également le terrain d’entente trouvé sur les vins désalcoolisés: les vins partiellement désalcoolisés pourraient être autorisés à la fois en AOP et en IGP alors que ceux totalement désalcoolisés ne serait possibles qu’en IGP.
Source : agrapresse.fr

Phytos: seul 1% de l'aide publique à l'agriculture réduirait les épandages, selon FNH

mar, 02/09/2021 - 11:54
Dans un rapport publié à la demande de la Fondation Nicolas Hulot le 9 février, le cabinet d'études Basic estime que chaque année seulement 220 millions d’euros, soit 1 % des 23,2 milliards d'euros d’aides publiques (politiques fiscales comprises) dépensées à destination de l'agriculture possèdent «un effet positif sur la réduction de l’utilisation des pesticides». S'appuyant sur un rapport France Stratégies (institution liée à Matignon), le cabinet d'études retient uniquement les soutiens à l’agriculture biologique et les Maec «rotation, limon profond, et grandes cultures en zones intermédiaires» comme aides aux effets «avérés». Les soutiens publics liées à la conditionnalité de la Pac ou à la redevance pour pollution diffuse n'ont pas été retenues.
Source : agrapresse.fr

Aide au développement: la France soutient peu «l'agroécologie», regrettent trois ONG

mar, 02/09/2021 - 11:35
Dans un rapport commandé par trois ONG françaises de développement (CCFD Terre solidaire, Action contre la faim, et Oxfam France) et publié ce 9 février, le cabinet d'étude Basic pointe du doigt le manque de priorité donnée à «l'agroécologie» dans les soutiens publics français aux pays éligibles à l'aide au développement. Selon ce rapport, 13,3% des aides «ont réellement bénéficié à la transformation agroécologique» et 23,6% «se sont faits au détriment d'une transition agroécologique». La part dédiée à «l'agro-industrie» serait en «forte progression». Ce rapport est publié en plein examen du projet de loi de Programmation relatif au développement solidaire. Les trois ONG demandent notamment une réorientation «massive» de ces fonds en fonction des «demandes de développement des pays».
Source : agrapresse.fr

Négociations commerciales: la CFA pointe «l'indifférence» de Carrefour, Casino et Aldi

lun, 02/08/2021 - 16:55
Alors que l'amont demande depuis plusieurs semaines aux distributeurs de répercuter la hausse des prix de l'alimentation animale, «Casino, Carrefour et Aldi semblent avoir décidé d’ignorer les demandes des éleveurs», dénonce la CFA (aviculteurs, FNSEA) dans un communiqué le 8 février. «La CFA se doit d’en informer les consommateurs pour qu’ils en tirent leurs propres conclusions», lance-t-elle. Conséquence de ce refus des distributeurs: «Des opérateurs de l’abattage des volailles et du conditionnement des oeufs ont fait savoir qu’ils ne sont plus en mesure de respecter leurs engagements financiers envers les éleveurs et demandent à ce que les contrats soient revus à la baisse». «Bon nombre d’enseignes ont entendu les messages ou sont en passe de les entendre», note toutefois la CFA.
Source : agrapresse.fr

Peste porcine africaine: accord en vue avec Pékin sur le zonage (ministère)

lun, 02/08/2021 - 15:14
Les discussions entre les gouvernements français et chinois sur le zonage en lien avec la Peste porcine africaine (PPA) «pourraient (…) trouver une issue favorable», annonce le ministère français de l'Agriculture dans un communiqué le 5 février. Les ministres de l'Agriculture des deux pays se sont entretenus «ces derniers jours», précise la Rue de Varenne, «dans la perspective d’avancer avant le Nouvel an Chinois» (vendredi 12 février, NDLR). Actuellement, si un cas de PPA venait à être détecté en France, tout l'Hexagone serait interdit d'exportations vers la Chine. Un accord de zonage permettrait aux régions indemnes de continuer à exporter. «Le texte a été finalisé la semaine dernière», explique une source proche du dossier. «Tout est calé. Maintenant, il faut une signature politique.»
Source : agrapresse.fr

Foie gras et chocolats festifs sortent de l’encadrement des promotions en volume

lun, 02/08/2021 - 11:41
Jusqu'au 1er mars 2023, les produits issus des palmipèdes à foie gras sont exclus de l’encadrement des promotions en volume prévu par la loi Egalim, informe un arrêté du 29 janvier paru au journal officiel du 7 février. Il en est de même pour les «produits qui du fait de leurs caractéristiques, y compris leur conditionnement ou leur emballage, peuvent se rattacher à la catégorie des confiseries de chocolat saisonnières et correspondent aux périodes de commercialisation de Noël et de Pâques». Rendues possibles par la loi Asap, ces dérogations concernent les produits saisonniers dont «plus de la moitié des ventes de l'année civile aux consommateurs (…) est, de façon habituelle, concentrée sur une durée n'excédant pas douze semaines au total».
Source : agrapresse.fr

Loi Asap: foie gras et chocolats festifs sortent de l’encadrement des promotions en volume

lun, 02/08/2021 - 11:41
Jusqu'au 1er mars 2023, les produits issus des palmipèdes à foie gras sont exclus de l’encadrement des promotions en volume prévu par la loi Egalim, informe un arrêté du 29 janvier paru au journal officiel du 7 février. Il en est de même pour les «produits qui du fait de leurs caractéristiques, y compris leur conditionnement ou leur emballage, peuvent se rattacher à la catégorie des confiseries de chocolat saisonnières et correspondent aux périodes de commercialisation de Noël et de Pâques». Rendues possibles par la loi Asap, ces dérogations concernent les produits saisonniers dont «plus de la moitié des ventes de l'année civile aux consommateurs (…) est, de façon habituelle, concentrée sur une durée n'excédant pas douze semaines au total».
Source : agrapresse.fr

Commerce extérieur: léger recul des soldes commerciaux agricole et agroalimentaire

dim, 02/07/2021 - 21:35
L’excédent agricole «diminue légèrement (de 0,4 milliard) et s’établit à 1,4 milliard en 2020, loin du record de 2011 (4,8milliards)», résument les Douanes dans leur analyse annuelle 2020 des chiffres du commerce extérieur publiée le 5 février. Dans le détail, les exportations ont légèrement décroché de 0,6% à 15,4 milliards d’euros. En parallèle, les importations ont poursuivi leur hausse atteignant 14 milliards d’euros (+2,5%), rapportent les Douanes. Du côté des produits agroalimentaires, le solde commercial s’établit à 4,9 milliards d’euros en recul d’un milliard d’euros, la baisse des importations ne compensant pas celle des exportations pénalisées notamment par les boissons (-12,2%).
Source : agrapresse.fr

Néonicotinoïdes: publication de l'arrêté demain, prévisions de plantation rassurantes

ven, 02/05/2021 - 20:07
L’arrêté d’application de la loi autorisant les semences enrobées aux néonicotinoïdes sera publié le 6 février «pour la seule campagne 2021, pour une durée de 120 jours et pour la seule culture des betteraves sucrières» a annoncé le cabinet du ministre de l’Agriculture Julien Denormandie le 5 février lors d’un briefing à la presse à l’issue d’une réunion avec la filière betterave-sucre. Cet arrêté détaillera également les mesures relatives à la succession culturale avec des cultures de maïs et de colza. Par ailleurs, les projections de plantations de betteraves pour la campagne 2021 sont de -5% ce qui permet de «préserver la filière betteravière et la souveraineté alimentaire», rassure le cabinet alors que les premières prévisions tablaient sur un risque de baisse des surfaces de l’ordre de 20 à 25%. Enfin, le ministère annonce que les indemnisations promises seront mises en œuvre à partir de mars 2021 «pour les agriculteurs ayant subi des pertes importantes». Une différenciation sera faite selon que les producteurs étaient assurés ou non car une «double indemnisation ne saurait exister».
Source : agrapresse.fr

Commerce extérieur: légère baisse des soldes commerciaux agricole et agroalimentaire

ven, 02/05/2021 - 18:48
L’excédent agricole «diminue légèrement (de 0,4 milliard) et s’établit à 1,4 milliard en 2020, loin du record de 2011 (4,8milliards)», résument les Douanes dans leur analyse annuelle 2020 des chiffres du commerce extérieur publiée le 5 février. Dans le détail, les exportations ont légèrement décroché de 0,6% à 15,4 milliards d’euros. En parallèle, les importations ont poursuivi leur hausse atteignant 14 milliards d’euros (+2,5%), rapportent les Douanes. Du côté des produits agroalimentaires, le solde commercial s’établit à 4,9 milliards d’euros en recul d’un milliard d’euros, la baisse des importations ne compensant pas celle des exportations pénalisées notamment par les boissons (-12,2%).
Source : agrapresse.fr

Ours: les effarouchements renforcés sont illégaux, selon le Conseil d'Etat

ven, 02/05/2021 - 18:07
Dans une décision du 4 février, le Conseil d'Etat a annulé les dispositions relatives à l'effarouchement renforcé des ours, incluses dans un arrêté du 27 juin 2019. Réalisées à l'aide d'armes à feu, ces opérations d'effarouchement risquent de nuire «au maintien des populations concernées dans leur aire de répartition naturelle». En l'absence d'encadrement suffisant, le cadre réglementaire ne garantit pas que ces actes «ne compromettent pas l'amélioration de l'état de l'espèce», estiment les Sages du Palais royal. Le 29 août 2019, plusieurs associations de protection de la nature (Ferus, Aspas, Pays de l'Ours-Adet, FNE, etc.) avaient saisi le Conseil d'Etat pour lui demander d'annuler l'intégralité de l'arrêté du 27 juin 2019.
Source : agrapresse.fr

Pages