agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 18 min 17 sec

Julien Denormandie dit «non» à la viande in vitro

il y a 7 heures 6 min
«Est-ce vraiment cela, la société que nous voulons pour nos enfants? Moi, non.» C'est par ces mots que le ministre de l'Agriculture a réagi, sur Twitter le 2 décembre, à l'annonce de la première autorisation de viande in vitro à Singapour. Le même jour, la start-up Eat Just indiquait avoir obtenu l'autorisation des autorités singapouriennes pour sa viande in vitro de poulet, qui sera bientôt proposée dans un restaurant. «Je le dis clairement: la viande vient du vivant, pas des laboratoires. Comptez sur moi pour qu’en France, la viande reste naturelle et jamais artificielle!», conclut le locataire de la Rue de Varenne.
Source : agrapresse.fr

Influenza dans trois animaleries: le ministère confirme une source commune

mer, 12/02/2020 - 20:10
Les trois cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) récemment détectés dans des animaleries (Haute-Corse, Yvelines et Corse-du-Sud) présentent «une source commune de contamination», indique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué le 2 décembre. Cette source serait «un particulier du département du Nord ayant vendu des oies au négociant qui a approvisionné début novembre les animaleries». «Toutes les mesures sanitaires ont été prises chez ce particulier comme chez le négociant pour éliminer tout risque de diffusion du virus», précise le ministère. Les prélèvements réalisés dans les élevages d'un rayon de 10 km autour du particulier, ainsi que dans d'autres animaleries clientes du négociant, se sont tous révélés négatifs.
Source : agrapresse.fr

xxx

mer, 12/02/2020 - 11:39
xxx
Source : agrapresse.fr

PLF 2021: le Sénat rejette les budgets proposés pour l’agriculture et le Casdar

mer, 12/02/2020 - 11:39
Le Sénat a finalement rejeté la proposition de budget agricole pour 2021, à l’issue des discussions en séance plénière du projet de loi de finances (PLF), le 1er décembre. En effet, les sénateurs n’ont pas adopté les crédits budgétaires affectés à la mission Agriculture, ni ceux affectés au Casdar (compte d'affectation spécial pour le développement agricole et rural). Pourtant, quelques heures plus tôt, la Chambre haute avait adopté plusieurs amendements visant à augmenter le budget de la recherche appliquée et à soutenir la filière des palmipèdes gras. «Le projet de budget pour 2021 dédié à l’agriculture (…) de même que le Casdar n’ouvrent pas de perspectives significatives, quand ils n’en ferment pas», a déclaré le rapporteur spécial de la commission des Finances Patrice Joly (socialiste, Nièvre).
Source : agrapresse.fr

Julien Denormandie détaille sa stratégie nationale sur les protéines végétales

mar, 12/01/2020 - 20:32
Julien Denormandie a présenté le 1er décembre un plan protéines végétales doté de 100 M€ du plan de relance sur deux ans, auxquels s’ajoutent les investissements du Programme d’investissement d’avenir et de BPI-France. 50 M€ sont destinés à la structuration des filières légumineuses. L’objectif est de doubler en 10 ans les surfaces de plantes riches en protéines (soja, pois, légumes secs, luzerne, etc.). 20 M€ sont prévus pour améliorer l’autonomie alimentaire des élevages. 20 M€ visent la R&D et l’innovation. 7 M€ sont par ailleurs dédiés à l’innovation en matière d’obtention variétale et de développement de nouvelles formes de protéines. Enfin 3 M€ doivent assurer la promotion de la consommation de légumes secs.
Source : agrapresse.fr

Tomate: Syngenta lancera une variété résistante au ToBRFV début 2021

mar, 12/01/2020 - 20:32
Le semencier Syngenta commercialisera une variété de tomate résistante au virus ToBRFV (ndlr. virus du fruit rugueux brun de la tomate) «au début de l’année 2021», annonce un communiqué le 30 novembre. «La nouvelle variété sera disponible dans les régions où les producteurs font face à une forte pression due au virus et permettra d’éviter les pertes de cultures», indique le communiqué (en anglais). «Après ce lancement, nous aurons pour objectif d’introduire des variétés résistantes au ToBRFV dans nos divers programmes de production de semences et partout dans le monde», poursuit le communiqué.
Source : agrapresse.fr

Négociations commerciales: pas d'inflation pour les «PME partenaires» d'Intermarché

mar, 12/01/2020 - 20:32
Le distributeur Intermarché annonce, dans un communiqué de presse le 1er décembre, que lors des négociations annuelles en cours avec ses fournisseurs, il ne demandera pas de baisse de tarifs aux «PME françaises partenaires de l’enseigne». Avec malgré tout une exception pour «les matières premières sujettes à fortes variations». «La solidarité avec l’ensemble des acteurs du secteur est plus que jamais d’actualité. Intermarché ne demandera pas de baisse des prix d’achat à ses 5 000 PME françaises partenaires», s'enorgueillit ainsi le tout nouveau président d’Intermarché et Netto, Vincent Bronsard. Le distributeur assure également qu’il «accordera une véritable souplesse logistique pour les livraisons».
Source : agrapresse.fr

Suicide: M. Damaisin remet son rapport et propose d'intégrer les Safer à la prévention

mar, 12/01/2020 - 18:02
Le député Olivier Damaisin a remis son rapport sur le mal-être et le suicide des agriculteurs au Premier ministre Jean Castex, le 1er décembre. Parmi sept recommandations principales, déclinées en 29 propositions d’action, Olivier Damaisin estime qu’il faut commencer par sensibiliser davantage les agriculteurs à la notion de mal-être de façon «non stigmatisante». Pour mieux accompagner les exploitants identifiés comme étant en difficulté, il propose de créer un «conseil de confiance» global et gratuit, de «développer les dispositifs de mentorat entrepreneurial» et «d’intégrer la Safer dans les réseaux des acteurs de la prévention». Il préconise aussi d'améliorer la formation des sentinelles et la coordination entre les différents acteurs, et de créer un observatoire national des exploitations en difficulté.
Source : agrapresse.fr

Négociations commerciales: pas de déflation pour les «PME partenaires» d’Intermarché

mar, 12/01/2020 - 16:27
Le distributeur Intermarché annonce, dans un communiqué de presse le 1er décembre, que lors des négociations annuelles en cours avec ses fournisseurs, il ne demandera pas de baisse de tarifs aux «PME françaises partenaires de l’enseigne». Avec malgré tout une exception pour «les matières premières sujettes à fortes variations». «La solidarité avec l’ensemble des acteurs du secteur est plus que jamais d’actualité. Intermarché ne demandera pas de baisse des prix d’achat à ses 5 000 PME françaises partenaires», s'enorgueillit ainsi le tout nouveau président d’Intermarché et Netto, Vincent Bronsard. Le distributeur assure également qu’il «accordera une véritable souplesse logistique pour les livraisons».
Source : agrapresse.fr

Isabelle Chmitelin nommée directrice de l'APCA (chambres d'agriculture)

mar, 12/01/2020 - 16:05
L'ancienne directrice de cabinet de Didier Guillaume, Isabelle Chmitelin, assurera la direction générale de l'APCA (assemblée permanente des chambres d'agriculture) à partir du 4 janvier 2021, annonce un communiqué le 1er décembre. Inspectrice générale de la santé publique vétérinaire, Isabelle Chmitelin occupe actuellement le poste de directrice de l'enseignement et de la recherche (DGER) au ministère de l'Agriculture, après avoir été à la tête du cabinet de Dider Guillaume de mai 2019 à mars 2020. Elle succède à Régis Dubourg, directeur général de l'APCA depuis 2012.
Source : agrapresse.fr

La stratégie nationale sur les protéines végétales est dévoilée

mar, 12/01/2020 - 16:04
Julien Denormandie a présenté le 1er décembre un plan protéines végétales doté de 100 M€ du plan de relance sur deux ans, auxquels s’ajoutent les investissements du Programme d’investissement d’avenir et de BPI-France. 50 M€ sont destinés à la structuration des filières légumineuses. L’objectif est de doubler en 10 ans les surfaces de plantes riches en protéines (soja, pois, légumes secs, luzerne, etc.). 20 M€ sont prévus pour améliorer l’autonomie alimentaire des élevages. 20 M€ visent la R&D et l’innovation. 7 M€ sont par ailleurs dédiés à l’innovation en matière d’obtention variétale et de développement de nouvelles formes de protéines. Enfin 3 M€ doivent assurer la promotion de la consommation de légumes secs.
Source : agrapresse.fr

En Espagne, un chasseur tue l'une des ours relâchés côté français (autorités)

lun, 11/30/2020 - 21:32
Les agents de protection de la nature de la province d’Aragon ont certifié la mort de l’ourse Sarousse dans la vallée de Bardaji (province de Huesca), annonce la Communauté autonome de l’Aragon dans un communiqué du 29 novembre. «La mort est le résultat du tir d’un chasseur, qui assure avoir agi au nom de sa défense personnelle», expliquent les autorités espagnoles. Cet ours, rappellent les associations, avait été relâché le 22 août 2006 dans la commune d'Arbas, en Haute-Garonne (France).
Source : agrapresse.fr

OGM: léger recul des surfaces mondiales en 2019

lun, 11/30/2020 - 17:52
Les surfaces plantées en OGM dans le monde ont légèrement reculé en 2019, selon le rapport annuel de l’ISAAA (Service international pour l’acquisition d’applications agro-biotechnologiques) publié le 30 novembre. Avec 190,4 millions d'hectares (Mha) de cultures biotechnologiques cultivées, contre 191,7 Mha en 2018, c’est une baisse de 0,7% qui est enregistrée, confirmant le tassement des surfaces depuis déjà quelques années. Les États-Unis restent le pays avec le plus de surfaces OGM (71,5 Mha), suivis du Brésil (52,8 Mha), de l'Argentine (24 Mha), du Canada (12,5 Mha) et de l'Inde (11,9 Mha) pour un total, à eux cinq, de 172,7 Mha, soit 91% de la superficie mondiale.
Source : agrapresse.fr

Niel, Pigasse et Zouari visent un «acteur dominant» de la «consommation durable»

lun, 11/30/2020 - 13:56
Le patron du groupe Iliad, Xavier Niel, le financier Matthieu Pigasse et le commerçant Moez-Alexandre Zouari, annoncent, le 29 novembre, la création du fonds d’investissement intitulé 2MX Organic (ou «la Société») dédié à l'acquisition de sociétés «dans la production et la distribution de biens de consommation durables». La société visée doit être «un acteur dominant et établi et jouissant d’une notoriété de premier ordre», précise un communiqué. Le périmètre du futur groupe inclut l'alimentaire, mais aussi l'hygiène ou à la santé, rapporte l'AFP. Pour réaliser ces opérations, 2MX Organic va tenter de lever entre «250 à 300 millions d’euros» via une introduction en bourse (Euronext Paris). Le groupe aurait ainsi la capacité d'investir «1,5 à 2 milliards d'euros», selon l'AFP.
Source : agrapresse.fr

Sénat: quatre amendements visant plus de crédits pour l’enseignement agricole

lun, 11/30/2020 - 11:46
Le Sénat a adopté le samedi 28 novembre quatre amendements visant des crédits accrus pour l’enseignement agricole. L’amendement II-661 propose d’amener les rémunérations des assistants d’éducation de l’enseignement agricole public au même niveau que celles de l’Éducation nationale. Le II-875 vise à permettre le rétablissement des emplois supprimés dans l’enseignement agricole, public comme privé. Le II-570 rectifié bis demande d’augmenter de 6 M€ les crédits dédiés à l’enseignement technique agricole, afin notamment de soutenir les maisons familiales rurales. Le II-660 demande des crédits pour l’ouverture d’Unités localisées d’inclusion scolaire (Ulis) dans l’enseignement agricole, pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap.
Source : agrapresse.fr

Un chasseur espagnol tue l'une des ours relâchés côté français (autorités)

lun, 11/30/2020 - 10:50
Les agents de protection de la nature de la province d’Aragon ont certifié la mort de l’ourse Sarousse dans la vallée de Bardaji (province de Huesca), annonce la Communauté autonome de l’Aragon dans un communiqué du 29 novembre. «La mort est le résultat du tir d’un chasseur, qui assure avoir agi au nom de sa défense personnelle», expliquent les autorités espagnoles. Cet ours, rappellent les associations, avait été relâché le 22 août 2006 dans la commune d'Arbas, en Haute-Garonne (France).
Source : agrapresse.fr

Label Bas-carbone: feu vert pour les méthodes «haie» et «vergers»

dim, 11/29/2020 - 21:31
Par deux décisions publiées au bulletin officiel le 26 novembre, le ministère de la Transition écologique a officiellement approuvé deux nouvelles méthodes pour le label bas-carbone: la méthode «haies» et la méthode «vergers». La première était portée par les chambres d’agriculture des Pays-de-Loire et de Bretagne, sur la base du projet Carbocage. La méthode bas-carbone pour les vergers avait été déposée par la compagnie des amandes d’Arnaud Montebourg, aux côtés d’Agrosolutions, et ne s'adresse qu'aux nouvelles plantations.
Source : agrapresse.fr

Label bas carbone: validation des méthodes «haie» et «vergers» (BO)

ven, 11/27/2020 - 13:49
Par deux décisions publiées au bulletin officiel le 26 novembre, le ministère de la Transition écologique a officiellement approuvé deux nouvelles méthodes pour le label bas-carbone: la méthode «haies» et la méthode «vergers». La première était portée par les chambres d’agriculture des Pays-de-Loire et de Bretagne, sur la base du projet Carbocage. La méthode bas-carbone pour les vergers avait été déposée par la compagnie des amandes d’Arnaud Montebourg, aux côtés d’Agrosolutions, et ne s'adresse qu'aux nouvelles plantations.
Source : agrapresse.fr

Porc: les FRSEA de l'Ouest promettent d'être «intransigeantes» sur l'origine France

ven, 11/27/2020 - 13:43
Dans un communiqué du 26 novembre, les FRSEA et les JA de l'Ouest (Bretagne, Normandie et Pays de la Loire) estiment que «manger français au juste prix» sera le «seul moyen de passer la crise pour la filière porcine». Alors que le marché européen du porc est engorgé à cause de la crise sanitaire et de la PPA en Allemagne, les syndicats seront «intransigeants et feront en sorte qu’aucun opérateur n’aille s’approvisionner hors de nos frontières à moindre prix». Le 26 novembre, après plusieurs semaines de baisse, le marché du porc breton (MPB) a clôturé à 1,218 €/kg, alors que le coût de revient des éleveurs «se situe autour de 1,38 €/kg», déplorent les professionnels. Ils accusent l'aval de manquer de «dynamisme à l’export» et de «courage à passer des hausses sur le marché intérieur».
Source : agrapresse.fr

Chanvre: pour la Cour de Justice de l’UE, le cannabidiol n’est pas un stupéfiant

jeu, 11/26/2020 - 20:57
Le cannabidiol (CBD) extrait du chanvre ne doit pas être considéré comme un stupéfiant et un État membre ne peut pas en interdire la commercialisation lorsqu’il est produit légalement dans un autre État membre, estime la Cour de Justice de l’UE dans un arrêt rendu le 19 novembre. Une décision qui devrait rassurer les producteurs européens de chanvre pour qui la commercialisation de ce CBD – un des composants relaxant du cannabis – permet de rendre cette production rentable en valorisant l’ensemble de la plante. La Commission européenne envisageait de classer les extraits des variétés de chanvre industriel Cannabis sativa L., et donc le CBD, en tant que « stupéfiants » dans le cadre de la législation de l’UE.
Source : agrapresse.fr

Pages