agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 2 heures 45 min

TODE: Bruno le Maire prêt à examiner «des dispositifs alternatifs»

jeu, 09/20/2018 - 18:22
«Je reste convaincu que nous devons apporter une solution concrète à la question des travailleurs occasionnels», a précisé Bruno Le Maire le 20 septembre lors d'une conférence de presse commune au ministère de l'Agriculture avec Stéphane Travert, à l’issue d’une réunion de restitution de la réforme de la fiscalité agricole aux parlementaires et organisations agricoles. «Si ce n’est pas le TODE, il faudra que cela soit autre chose», a ajouté l’ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy, alors qu’Édouard Philippe a confirmé la veille la suppression de ce dispositif. «Je suis prêt à regarder cela avec beaucoup d’attention avec le Ministre des Finances, le Premier ministre a indiqué hier que l’on pouvait examiner des dispositifs alternatifs», a-t-il précisé.
Source : agrapresse.fr

InVivo vise 150 magasins alimentaires d’ici à 2025

jeu, 09/20/2018 - 14:15
Le groupe coopératif InVivo souhaite atteindre 150 magasins alimentaires à l’horizon 2025, a-t-il déclaré le 20 septembre, annonçant l’entrée en négociation exclusive pour le rachat de Bio&Co. Objectif du tout nouveau DG de la branche Retail Guillaume Darrasse: «devenir un acteur de référence dans la distribution alimentaire», considérée comme un «accélérateur de croissance» avec l’enseigne Frais d’Ici lancée en 2014. Bio&Co, implantée en Provence-Alpes-Côte d’Azur, totalise 6 points de vente bio pour un chiffre d’affaires de 22 M€. Frais d’Ici compte également 6 unités, dont 4 jouxtant une jardinerie du groupe. «Nous avons trouvé un modèle», a expliqué Frédéric Guyot, DG délégué de Gamm vert. L’idée est de déployer les deux enseignes en magasins adossés à des jardineries.
Source : agrapresse.fr

Chambres d’agriculture : un contrat d’objectifs avec l’Etat « d’ici l’été prochain »

jeu, 09/20/2018 - 14:14
L’État souhaite « formaliser d’ici l’été prochain » les missions des chambres d’agriculture «dans le cadre d’un contrat d’objectifs», ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, a indiqué le Premier ministre dans son discours à l’issue de la Convention 2018 des chambres d’agricultures, le 19 septembre à Paris. «Nous souhaitons revoir le maillage et les missions des chambres d’agricultures», a ainsi déclaré le chef du Gouvernement en précisant que le futur contrat devra clarifier les «activités d’expérimentation, de conseil, de diffusion» des chambres et «leur articulation avec celle des autres organisations professionnelles». Les discussions sur les modalités du contrat auront lieu «au tout début du prochain mandat», précise Claude Cochonneau, le président de l’APCA, alors que les élections des chambres auront lieu en janvier prochain.
Source : agrapresse.fr

«La viande bio est perçue comme ayant tout bon» (Interbev/Ifop)

jeu, 09/20/2018 - 14:11
«La viande bio poursuit son envol. Les consommateurs en redemandent mais ils veulent en trouver plus facilement», a résumé Denis Lerouge (Interbev) lors de la présentation, le 20 septembre à Paris, d’une enquête Ifop. Pourquoi ce succès ? «Parce que la viande bio est perçue comme ayant tout bon» : «image positive», «bénéfices santé», «bien-être animal», «respect de l’environnement». Un seul bémol, son prix (+ 10 à + 35 % selon les espèces), qui «constitue un obstacle pour une partie de la population». En 2017, les achats bio ont atteint 317 M€ en viande bovine (+13%), 132 M€ en charcuterie (+22%), 85 M€ en porc (+11%) et 55 M€ en mouton (+12%),
Source : agrapresse.fr

Peste porcine africaine: GDS France demande davantage de sangliers abattus

jeu, 09/20/2018 - 14:09
Après les cas de peste porcine africaine (PPA) détectés en Belgique le 13 septembre, Michel Combes, le président de la fédération des groupements de défense sanitaire (GDS France), tire la sonnette d'alarme. Il demande aux pouvoirs publics ainsi qu'à la Fédération nationale des chasseurs (FNC) de permettre et d'inciter une chasse aux sangliers beaucoup plus importante sur tout le territoire français (hors zone d'observation renforcée). «Nous n'avons à ce jour pas de PPA en France mais si par malheur cela nous arrivait il est important d'anticiper, explique-t-il le 20 septembre. Je ne demande pas un abattage massif mais propose de faire baisser fortement la population de sangliers qui a été multipliée par 3 sur ses 10 dernières années en France.»
Source : agrapresse.fr

Etiquetage: Foodwatch dénonce une désinformation sur les additifs d'origine animale

jeu, 09/20/2018 - 11:35
Foodwatch dénonce dans un communiqué du 20 septembre l’absence d’un étiquetage indiquant la présence d'ingrédients d'origine animale. Elle cible notamment la gélatine de bœuf, qui serait utilisée par Yoplait dans des yaourts Paniers 0%. L’organisation assure qu’il apparaît seulement la mention «gélatine». Selon Foodwatch, il s’agit d’une nouvelle «arnaque sur l’étiquette». Excédée, l'organisation lance une pétition sommant Yoplait de «renseigner la vérité en toutes lettres» sur les emballages. «Les industriels de l’agroalimentaire savent pertinemment quand ils recourent à des ingrédients, additifs ou auxiliaires technologiques dérivés d’animaux», déclare Foodwatch, qui estime que le consommateur à «le droit de savoir»
Source : agrapresse.fr

Réforme de la fiscalité agricole : l'Etat veut faciliter le recours à l'épargne de précaution

mer, 09/19/2018 - 20:59
La prochaine réforme de la fiscalité agricole cherchera à "lever les freins" qui limitent l'utilisation de la dotation pour aléas (DPA) a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe dans un discours donné à l'issue de la Convention 2018 des chambres d'agriculture le 19 septembre à Paris. La durée d’utilisation de ce dispositif "passera de 7 à 10 ans" et la liste limitative d'aléas qui conditionnaient jusqu'alors l'utilisation de cette épargne de précaution sera supprimée. Le projet de réforme autorisera ainsi "sa passation et sa reprise sans condition, tout en maintenant un plafond de 150 000 euros et la possibilité d’intégrer les stocks des viticulteurs ou des éleveurs", a précisé le premier ministre qui a également confirmé la prochaine suppression de la dotation pour investissement (DPI). "Mieux vaut constituer une véritable épargne de précaution les bonnes années plutôt que d’utiliser les liquidités pour réaliser des investissements en vue de plus-values de court terme", a-t-il précisé. L'abattement sur le bénéfice des jeunes agriculteurs sera également revu "afin de le recentrer sur les bénéfices les moins élevés", a annoncé le chef du Gouvernement.
Source : agrapresse.fr

Fiscalité agricole: réforme sur trois ans de la TICPE en agriculture

mer, 09/19/2018 - 20:59
Lors de son discours à la convention nationale des chambres d'agriculture le 19 septembre, le Premier ministre Édouard Philippe a fait une annonce importante concernant la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole non routier, pour laquelle les agriculteurs bénéficient aujourd'hui d'un remboursement partiel décalé dans le temps. Le gouvernement veut que les agriculteurs paient directement un taux réduit, plutôt que d'être remboursés à posteriori : le taux de taxation à l'achat va être réduit progressivement sur 3 ans «pour que les agriculteurs n'aient plus à attendre le remboursement aujourd'hui accordé en année n+1». Et cette transition «contribuera à améliorer la trésorerie des exploitation sur cette période, pour un montant de près de 500 millions d'euros», annonce le ministre.
Source : agrapresse.fr

PJL Egalim : le texte pourrait ne plus subir de nouvelles modifications

mer, 09/19/2018 - 20:59
Plusieurs sénateurs LR et UDI, contactés par Agra Presse, ont annoncé qu’ils voteront, lors de la séance publique du 25 septembre, la question préalable visant à rejeter le projet de loi Egalim issu de la seconde lecture de l’Assemblée nationale. Si la question préalable est votée par les sénateurs, les députés comme le gouvernement ne pourront plus amender le texte. L’adoption définitive se fera dans les mêmes termes que la semaine dernière. «Lors de la séance publique, il n’y aura pas de discussions sur les amendements », prévoit Michel Raison, rapporteur LR. Même avis pour Laurent Duplomb, président LR du groupe d’études Agriculture et Alimentation, qui assure que «les sénateurs de tous bords peuvent voter la question préalable». Le rapporteur UDI pour avis, Pierre Médevielle indique qu’il recommandera à son groupe de voter en ce sens.
Source : agrapresse.fr

Sécurité sociale: allègements généraux début 2019, réforme du congé maternité

mer, 09/19/2018 - 20:59
Lors de son discours à la convention nationale des chambres d'agriculture le 19 septembre, Edouard Philippe a par ailleurs fait des annonces qui concernent le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019. Il a annoncé que les allègements généraux prévus en compensation de la fin du CICE et du TODE s'appliqueront dès le 1er janvier pour l'ensemble de la production agricole (1er octobre pour les autres secteurs). Les allègements renforcés du Smic se feront «dès les premiers jours de 2019», a-t-il annoncé. Concernant les exploitations de maraîchage, viticulture ou arboriculture qui subiraient des pertes, «nous allons continuer à travailler avec les organisations professionnelles». Enfin, Edouard Philippe a annoncé une révision des règles relatives au congé maternité des agricultrices. Le droit au remplacement sera rendu «plus attractif», et les agricultrices qui ne parviendraient toujours pas à se faire remplacer devront pouvoir bénéficier d'un revenu de remplacement».
Source : agrapresse.fr

Stockage de l'eau: E. Philippe promeut une nouvelle «méthode»

mer, 09/19/2018 - 20:59
Lors de son discours à la convention nationale des chambres d'agriculture le 19 septembre, Edouard Philippe a promu une nouvelle approche dans le dossier du stockage de l'eau. Après avoir annoncé la remises des résultats des travaux de la mission d'expertise lancée sous l'autorité du préfet Bisch, il a annoncé son souhait d'«encourager» la méthode préconisée par cette mission. Cette méthode «privilégie une gestion concertée de la ressource, tenant compte des éléments scientifiques et des besoin des usagers, y compris du secteur agricole», a-t-il expliqué. Et de poursuivre : «une méthode qui ne peut exonérer le monde agricole de la nécessaire adaptation des productions et des pratiques agricoles au changements climatique, mais doit au contraire l'accompagner». Les projets répondant à cette approche pourront être «accélérés» par les services de l’État, et financés par les agences de l'eau.
Source : agrapresse.fr

Fiscalité agricole : l'Etat veut faciliter la diffusion de l'impôt sur les sociétés

mer, 09/19/2018 - 20:59
La prochaine réforme de la fiscalité agricole visera à "adapter le cadre comptable de l’impôt sur les sociétés aux spécificités agricoles et faciliter ainsi sa diffusion" dans les exploitations agricoles a indiqué Edouard Philippe dans un discours donné à l'issue de la convention 2018 des chambres d'agriculture le 19 septembre à Paris. Outre des régles comptables plus adaptées au monde agricole, la réforme devrait contenir " une réversibilité" permettant aux exploitations ayant sauté le pas de revenir au régime de l'impôt sur le revenu pendant une période de 5 ans, ce qui n'était pas le cas jusqu'à maintenant, précise-t-on à Bercy.
Source : agrapresse.fr

Fiscalité agricole: le plafond d'exonération de transmission des baux ruraux sera triplé

mer, 09/19/2018 - 20:59
La prochaine réforme de la fiscalité agricole devrait chercher à "faciliter la transmission des exploitations" en proposant "de tripler le plafond d'exonération des transmissions des baux ruraux à long terme", mais aussi d'élargir le crédit-vendeur «qui permet d'étaler l'imposition des plus-values lors des cessions», a également annoncé le Premier ministre Edouard Philippe dans son discours donné à l'issue de la Convention 2018 des chambres d'agriculture le 19 septembre à Paris.
Source : agrapresse.fr

Vinexpo-Bordeaux: moyens renforcés par un accord avec les partenaires locaux

mer, 09/19/2018 - 20:59
Le salon professionnel Vinexpo-Bordeaux, qui se tiendra du 13 au 16 mai prochain, verra ses moyens renforcés par un accord signé avec la Nouvelle Aquitaine, Bordeaux Métropole, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux et le réseau de transport de la ville, a annoncé le 18 septembre Patrick Seguin, président du directoire de Vinexpo et de la CCI Bordeaux-Gironde. La rénovation du parc des expositions sera accélérée, et les participants pourront utiliser gracieusement les bus et tramway. Un premier symposium sera organisé avec des experts de renommée mondiale, sur l’impact du changement climatique sur la filière du vin, a ajouté Christophe Navarre, président du conseil de surveillance.
Source : agrapresse.fr

Lait : Synutra plombe le bilan des Maîtres Laitiers du Cotentin

mer, 09/19/2018 - 16:34
Dans un contexte difficile quelques semaines après la rupture de son contrat avec Synutra, la coopérative normande des Maîtres Laitiers du Cotentin a publié ses comptes. Au 31 mars dernier, le chiffre d'affaire a atteint 1,98 milliard d'euros, en hausse de 91,6 millions d'euros sur un an. Néanmoins, Guillaume Fortin, directeur général de la coopérative a annoncé, en conférence de presse le 19 septembre, qu'"une provision de 9,59 millions d'euros a été opérée, par mesure de prudence". Cette somme correspond à la facture émise par le groupe envers Synutra pour "non atteinte des objectifs de vente fixés par le contrat sur la première année d'activité". Le résultat net s'est dégradé, à 1,3 millions d'euros.
Source : agrapresse.fr

PJL Egalim: la commission des affaires économiques du Sénat refuse d’adopter le texte

mer, 09/19/2018 - 15:57
La commission des affaires économiques du Sénat, en nouvelle lecture, a refusé d’adopter le projet de loi Agriculture et Alimentation, indique le Sénat dans un communiqué de presse du 19 septembre. Les sénateurs n’ont pas procédé à l’examen des 62 amendements déposés. « Nous avons été marqués par cette commission mixte paritaire que le rapporteur de l’Assemblée [Jean Baptiste Moreau, N.D.L.R] a fait échouer sur un accord », déplore Michel Raison, rapporteur du projet de loi pour le Sénat. La commission dénonce « le mépris du travail sénatorial » et invite les sénateurs à voter une question préalable pour rejeter le projet de loi en séance publique. Du fait du mécanisme de la navette parlementaire, l’Assemblée aura le dernier mot sur le texte.
Source : agrapresse.fr

Aliments trop salés : Travert ne soumettra pas les industriels à la contrainte

mer, 09/19/2018 - 15:34
Stéphane Travert a martelé le 18 septembre devant la commission d’enquête sur l’alimentation industrielle, sa position relative aux engagements volontaires des industriels pour réduire la teneur en sel, en sucre, et en acides gras saturés des aliments. Le ministre veut «impulser l’évolution des pratiques», et «fixer des objectifs ambitieux, mesurables et transparent à l’égard des consommateurs». Mais il reste ferme quant à la méthode : il s’oppose à la contrainte, et privilégie le dialogue. «L’efficacité de ce type d’approche concertée est factuellement insuffisante parfois nulle», dénonce pourtant le président de la commission. Si le ministre admet que les accords en cours «sont décevants», il souligne que «pour autant les seuils intermédiaires n’ont pas été atteints», et appelle à la patience.
Source : agrapresse.fr

Vin: les moyens de Vinexpo-Bordeaux renforcés par un accord avec les partenaires locaux

mar, 09/18/2018 - 22:00
Le salon professionnel Vinexpo-Bordeaux, qui se tiendra du 13 au 16 mai prochain, verra ses moyens renforcés par un accord signé avec la Nouvelle Aquitaine, Bordeaux Métropole, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux et le réseau de transport de la ville, a annoncé le 18 septembre Patrick Seguin, président du directoire de Vinexpo et de la CCI Bordeaux-Gironde. La rénovation du parc des expositions sera accélérée, et les participants pourront utiliser gracieusement les bus et tramway. Un premier symposium sera organisé avec des experts de renommée mondiale, sur l’impact du changement climatique sur la filière du vin, a ajouté Christophe Navarre, président du conseil de surveillance.
Source : agrapresse.fr

Elections chambres: FNSEA et JA proposent d’«avancer les pieds sur terre»

mar, 09/18/2018 - 19:40
La FNSEA et les JA ont réuni 356 de leurs représentants, le 18 septembre à Paris pour lancer la campagne des élections aux chambres d’agriculture de janvier 2019. Leur slogan: «Avançons ensemble les pieds sur terre». «Nous espérons gagner dans les départements où nous sommes majoritaires et en regagner d’autres, par exemple le Calvados, la Charente, le Puy-de-Dôme, la Réunion ou Mayotte», a déclaré Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. La plateforme électorale des deux syndicats se décline selon cinq axes : une agriculture «attractive», «de progrès», «reconnue», «au cœur du projet européen» et «de projets».
Source : agrapresse.fr

Lactalis de nouveau autorisé à commercialiser des poudres de lait infantile de Craon

mar, 09/18/2018 - 19:40
Dans un communiqué de presse du 18 septembre, le ministère de l’Agriculture annonce la reprise de la commercialisation des poudres de lait infantile fabriquées par Lactalis sur son site de Craon, à l’origine du scandale du lait contaminé à la salmonelle. « Les conditions sont aujourd’hui réunies pour autoriser la mise sur le marché des poudres de lait infantile », affirme le ministère. Cette reprise reste toutefois conditionnée à la transmission régulière de tous les résultats du plan d’autocontrôle au service du préfet et à l’obligation d’information immédiate de toute détection de salmonelle, que ce soit sur les produits ou sur l’environnement.
Source : agrapresse.fr

Pages