agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 14 min 44 sec

Horticulture: «compenser les pertes avec de l'argent frais est indispensable» (FNSEA)

il y a 2 heures 6 min
En visite le 22 mai dans deux exploitations horticoles du Maine-et-Loire, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a insisté sur «l'indispensable» compensation des pertes dues au Covid-19, au-delà du plan envisagé par le gouvernement. Une réunion avec les ministres Bruno Le Maire (Economie) et Didier Guillaume (Agriculture) doit se tenir «d'ici une dizaine de jours», indique-t-elle à Agra Presse. La FNSEA demande des aides «en argent frais», «a minima à hauteur de 70%» des pertes enregistrées durant le confinement, soit un niveau équivalent aux aides débloquées aux Pays-Bas. «Le gouvernement néerlandais a débloqué 600 millions d'euros pour aider ses horticulteurs», remarque Christiane Lambert. «Les producteurs français sont inquiets, car ils voient les Hollandais toquer à la porte des jardineries».
Source : agrapresse.fr

Exploitations en difficulté: nouveau rallongement des procédures pénales (JO)

ven, 05/22/2020 - 12:21
Dans le cadre de la réponse à l'épidémie de Covid-19, le gouvernement rallonge une nouvelle fois les procédures pénales des exploitations agricoles en difficulté, via une ordonnance du ministère de la Justice parue le 21 mai au JO. La durée maximale d'exécution des plans de sauvegarde et de redressement est ainsi portée à deux ans, soit un an de plus que prévu par une précédente ordonnance parue au JO le 28 mars. «La gravité de la crise sanitaire et la durée de l’état d’urgence sanitaire rendent nécessaire d’aller plus loin», explique le rapport au président de la République adossé à l'ordonnance du 21 mai.
Source : agrapresse.fr

Covid-19: M. Guillaume n'exclut pas que tous les salariés d'abattoirs soient testés

mer, 05/20/2020 - 18:21
Interrogé sur FranceInfo le 20 mai, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume n'a pas exclu de dépister l'ensemble des salariés de tous les abattoirs français, alors plus de 100 cas ont été détectés dans deux usines. «Ça peut être une possibilité», a-t-il affirmé. «Nous sommes en discussion avec Olivier Véran, le ministre de la Santé. Une décision sera prise dans les heures qui viennent.» Néanmoins, d'après M. Guillaume, cette décision appartient aux autorités sanitaires, et non au gouvernement. Plus largement, Didier Guillaume estime qu'il «faudra aller plus loin encore dans les mesures de précaution sanitaire». Le locataire de la Rue de Varenne va donc «prendre des mesures pour aller plus loin en termes de prévention, en termes de sécurité sanitaire, en termes d'organisation du travail peut-être».
Source : agrapresse.fr

Covid-19: D. Guillaume n'exclut pas que tous les salariés d'abattoirs soient testés

mer, 05/20/2020 - 18:21
Interrogé sur FranceInfo le 20 mai, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume n'a pas exclu de dépister l'ensemble des salariés de tous les abattoirs français, alors plus de 100 cas ont été détectés dans deux usines. «Ça peut être une possibilité», a-t-il affirmé. «Nous sommes en discussion avec Olivier Véran, le ministre de la Santé. Une décision sera prise dans les heures qui viennent.» Néanmoins, d'après M. Guillaume, cette décision appartient aux autorités sanitaires, et non au gouvernement. Plus largement, Didier Guillaume estime qu'il «faudra aller plus loin encore dans les mesures de précaution sanitaire». Le locataire de la Rue de Varenne va donc «prendre des mesures pour aller plus loin en termes de prévention, en termes de sécurité sanitaire, en termes d'organisation du travail peut-être».
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 25/05/2020

mer, 05/20/2020 - 18:02
Mardi 26 mai
Les sénateurs examinent le projet de loi Covid-19 (saisonniers extra-européens)

Mercredi 27 mai
Débat au Sénat sur la relocalisation des «productions stratégiques»
Les députés de la Coméco examinent une proposition de loi France insoumise sur l'agriculture et l'alimentation
Les députés examinent la proposition de loi Transparence de l’information sur les produits agricoles
Webinaires Idele sur les marchés laitiers et de la viande bovine

Jeudi 28 mai
Les sénateurs examinent une proposition de résolution sur l’assurance récolte
Webinaires Idele sur les marchés de la viande bovine
Webinaire d'ApiAgro sur le «consentement éclairé des producteurs agricoles»

Vendredi 29 mai
Webinaire de l’Inrae sur la qualité des aliments d’origine animale
Source : agrapresse.fr

Confirmant une hausse de la consommation, l’Agence bio annonce une étude pour fin mai

mer, 05/20/2020 - 15:51
L’Agence bio publiera fin mai les résultats d’une étude de la consommation dans le secteur bio pendant la période de confinement, a-t-on appris de la part de son président Phillipe Henry. La précédente enquête, publiée par Nielsen début avril, avait montré une hausse de 63% de la consommation de produits bio en grandes surfaces. Les chiffres de l’Agence bio se pencheront, eux, sur l’ensemble des circuits de commercialisation et sur toute la durée de la période de confinement. «Les premiers éléments confirment la hausse générale de consommation», précise Philippe Henry.
Source : agrapresse.fr

Stratégie «de la ferme à la table»: Bruxelles fixe un cap très ambitieux pour 2030

mer, 05/20/2020 - 15:47
Baisse d'ici 2030 de 50% des risques et de l’utilisation des pesticides, de 20% de l'utilisation des engrais, de 50% du recours aux antibiotiques en élevage mais aussi un objectif de 25% de surfaces en agriculture biologique. La Commission européenne a officiellement lancé le 20 mai ses stratégies «de la ferme à la table» et «biodiversité à l'horizon 2030» qui fixent un cap ambitieux pour le verdissement des systèmes alimentaires européens dans les 10 prochaines années. La stratégie «de la ferme à la table» prévoit 27 initiatives qui seront précisées dans les prochains mois et années : un plan d'action pour l'agriculture biologique en 2020, des recommandations à chaque État membre concernant les plans stratégiques de la Pac fin 2020, une révision de la directive pesticides en 2022 ou encore une révision de la directive bien-être animal en 2023.
Source : agrapresse.fr

La tomate petits fruits déclarée en crise conjoncturelle par FranceAgriMer

mer, 05/20/2020 - 10:53
La tomate petits fruits (cerise, allongée, cocktail) a été déclarée le 20 mai en crise conjoncturelle par le Réseau des nouvelles des marchés (RNM, FranceAgriMer). Cette décision intervient alors que le prix au producteur est inférieur de 30% à la référence hebdomadaire. «Ça fait déjà plus de 15 jours qu’on alerte de manière générale la filière et nos clients qu’on allait monter en forte production», a réagi le président de l’AOPn Tomates de France Laurent Berger, regrettant que, malgré cela, certains distributeurs «jouent la carte de l’import à fond». «On est en train de mettre en place des mises en avant avec toutes les enseignes qui le souhaitent (…) et qui s’engagent à réduire la part de l’import là où c’est possible», a-t-il ajouté.
Source : agrapresse.fr

Cabinet de Didier Guillaume: un nouveau conseiller à l'enseignement et la recherche

mer, 05/20/2020 - 09:28
Dans un arrêté paru au Journal officiel le 20 mai, Olivier Ginez est officiellement nommé au cabinet du ministre de l'Agriculture en tant que «conseiller chargé de l'enseignement, de l'innovation, de la recherche, du renouvellement des générations en agriculture, de la réforme de l’État et du numérique». L'arrêté prend effet à compter du 5 mai. Olivier Ginez est ingénieur en robotique et informatique industrielle, docteur en sciences physiques appliquées, et aussi diplômé de Sciences-Po Aix en intelligence économique. Olivier Ginez officiait auparavant dans le cabinet de Frédérique Vidal, ministre de la Recherche, en tant que «conseiller recherche, innovation, loi de programmation, suivi et exécution de la réforme de l’État.»
Source : agrapresse.fr

Stratégie Farm to fork: rumeur d'arrêt de la promotion des viandes (Anne Sander)

mar, 05/19/2020 - 20:50
Selon l'eurodéputée Anne Sander (PPE), «il se murmure depuis hier la fin de la promotion des viandes», dans le cadre de la stratégie Farm to fork (de la ferme à la fourchette), qui va être présentée par la Commission européenne ce mercredi 20 mai, a-t-elle expliqué lors d'une visioconférence avec les journalistes de l'Afja le 19 mai. Ainsi, Bruxelles pourrait arrêter de financer les campagnes de communication pour consommer de la viande. «Ce serait très grave, cela voudrait dire que la production de viande est forcément négative pour l'environnement, et la consommation de viande forcément négative pour la santé. Or on sait que l'élevage a des effets positifs sur les territoires et la biodiversité», a-t-elle commenté.
Source : agrapresse.fr

Parlement: le nouveau groupe EDS veut changer de «modèle agricole» et relocaliser

mar, 05/19/2020 - 20:50
Le nouveau groupe politique Écologie, Démocratie et Solidarité (EDS), créé aujourd’hui à l’Assemblée nationale, vient d’annoncer ses 15 priorités, dont les deux premières sont la transition écologique et la réindustrialisation du pays. Pour la transition écologique, EDS entend «soutenir massivement» (à hauteur de 5 Mrd € sur trois ans) les investissements des collectivités locales, entre autres dans «le changement du modèle agricole et la sortie des pesticides ainsi que pour la protection de la biodiversité, des ressources et des sols». Il promet de «préparer un plan de réindustrialisation pour une souveraineté et une autonomie retrouvées, nationales et européennes, centré sur nos territoires».
Source : agrapresse.fr

Parlement: le nouveau groupe EDS priorise transition écologique et réindustrialisation

mar, 05/19/2020 - 13:25
Le nouveau groupe politique Écologie, Démocratie et Solidarité (EDS), créé aujourd’hui à l’Assemblée nationale, vient d’annoncer ses 15 priorités, dont les deux premières sont la transition écologique et la réindustrialisation du pays. Pour la transition écologique, EDS entend «soutenir massivement» (à hauteur de 5 Mrd € sur trois ans) les investissements des collectivités locales, entre autres dans «le changement du modèle agricole et la sortie des pesticides ainsi que pour la protection de la biodiversité, des ressources et des sols». Il promet de «préparer un plan de réindustrialisation pour une souveraineté et une autonomie retrouvées, nationales et européennes, centré sur nos territoires».
Source : agrapresse.fr

Les députés adoptent en commission la PPL Informations sur les produits agricoles

mar, 05/19/2020 - 13:19
De retour à l’Assemblée après un vote, «il y a une éternité», quasi conforme par les sénateurs, la proposition de loi (PPL) relative à la transparence de l'information sur les produits agricoles et alimentaires a été adoptée sans aucune modification par les députés de la Commission des affaires économiques le 19 mai. Il ne leur restait qu’à adopter l’article relatif aux bières où le Sénat avait supprimé l’alinéa interdisant que les mentions présentes sur l’étiquetage fassent apparaître un nom de lieu différent du lieu de production réel de la bière, y compris lorsque cette indication constitue le nom commercial du produit. L’exigence était susceptible de poser des difficultés opérationnelles importantes.
Source : agrapresse.fr

Les producteurs de muguet ont très peu récolté, mais tout écoulé

lun, 05/18/2020 - 20:44
Sur le bassin nantais, principal fournisseur de muguet pour le 1er mai, les producteurs ont récolté en moyenne 30 % de leur surface du fait du confinement restreignant les points de vente. Et la récolte habituellement programmée sur 4 à 6 jours n’en a duré que 3 cette année. Mais malgré les inquiétudes qui persistaient sur l’écoulement des volumes, tout ce qui a été cueilli a finalement été vendu, indique-t-on au Comité départemental de développement maraîcher (CDDM) de Loire-Atlantique. La demande plus importante qu’attendu a même généré des manques de marchandise sur la fin de période de commercialisation.
Source : agrapresse.fr

Covid-19: Paris et Berlin proposent à Bruxelles d'emprunter 500 Mrd€ pour abonder son budget

lun, 05/18/2020 - 19:25
Emmanuel Macron et Angela Merkel ont proposé le 18 mai à la Commission européenne d'emprunter 500 milliards (Mrd) d'euros sur les marchés «au nom de l'Union européenne» pour abonder exceptionnellement son budget afin de répondre aux conséquences économiques du Covid-19. Ces emprunts constitueraient un «Fonds de relance» à destination «des secteurs et régions les plus touchés, sur la base des programmes budgétaires de l’UE et dans le respect des priorités européennes», détaille une déclaration commune. Paris et Berlin ajoutent que ce fonds s'inscrit «dans le cadre du prochain cadre financier pluriannuel (CFP)» et soutiennent «une augmentation du CFP concentrée sur ses premières années». Il «sera lié à un plan de remboursement contraignant au-delà du prochain CFP sur le budget de l’UE».
Source : agrapresse.fr

Les producteurs de muguet ont très peu récolté mais tout écoulé

lun, 05/18/2020 - 10:25
Sur le bassin nantais, principal fournisseur de muguet pour le 1er mai, les producteurs ont récolté en moyenne 30 % de leur surface du fait du confinement restreignant les points de vente. Et la récolte habituellement programmée sur 4 à 6 jours n’en a duré que 3 cette année. Mais malgré les inquiétudes qui persistaient sur l’écoulement des volumes, tout ce qui a été cueilli a finalement été vendu, indique-t-on au Comité départemental de développement maraîcher (CDDM) de Loire-Atlantique. La demande plus importante qu’attendu a même généré des manques de marchandise sur la fin de période de commercialisation.
Source : agrapresse.fr

La vente de substances toxiques pour les milieux aquatiques grimpe depuis 2009

dim, 05/17/2020 - 21:56
Les ventes de substances toxiques pour les milieux aquatiques (soumises à une redevance pour pollution diffuse de 3% ou 0,9%) ont augmenté de 3,1% par an en moyenne entre 2009 et 2018, détaille le CGEDD (Conseil général de l'environnement et du développement durable) dans une synthèse publiée le 15 mai, en analysant la base BNV-D. Cette progression aurait atteint 10% par an dans le Finistère, 11% dans le Gars et 12% dans le Tarn-et-Garonne. Les ventes de substances dangereuses pour la santé humaine (redevance pour pollution diffuse à 9% et 5,1%) ont en revanche diminué en moyenne de 1,2% par an sur la période.
Source : agrapresse.fr

ZNT: le Conseil d’État rejette les référés de Générations futures et des maires

ven, 05/15/2020 - 16:44
Le Conseil d’État a rejeté le 15 mai le référé contre les dérogations accordées sur les chartes ZNT durant le confinement déposé par Générations Futures, ainsi qu’une nouvelle requête des maires anti-pesticides contre les textes officiels instaurant les ZNT. Dans son ordonnance, le Conseil d’État estime «qu’il n’y a plus lieu de statuer» sur les dérogations accordées pour les chartes, puisqu'elles ont pris fin avec le confinement. Concernant la requête des maires, le juge considère que les nouvelles études produites concernant le lien entre qualité de l'air et coronavirus «ne portent pas sur la question spécifique des effets à court et moyen termes de l’épandage de pesticides».
Source : agrapresse.fr

Vin: la baisse de consommation des Français s'est accérée pendant le confinement

ven, 05/15/2020 - 15:29
La baisse de consommation de vin, régulière depuis des années, s’est accélérée avec le confinement, a indiqué l’association Vin & Société le 15 mai dans un communiqué, citant une étude de Santé publique France. Dans cette étude diffusée le 13 mai, l’agence nationale de santé publique fait apparaître que, pour 65% des personnes interrogées la consommation d’alcool a été stable, pour 24% en baisse et pour 11% en hausse. Pendant les six premières semaines du confinement, la consommation de vins tranquilles a fléchi de 6% et celle de vins effervescents de 45%, selon l’IRI Wordlpanel, cité par Vin & Société. «Ce constat ébranle le stéréotype du Français buveur de vin», commente Joël Forgeau, président de l’association.
Source : agrapresse.fr

Hausse des ventes de substances toxiques pour l’environnement de 3% par an depuis 2009

ven, 05/15/2020 - 14:11
Les ventes de substances toxiques pour les milieux aquatiques (soumises à une redevance pour pollution diffuse de 3% ou 0,9%) ont augmenté de 3,1% par an en moyenne entre 2009 et 2018, détaille le CGEDD (Conseil général de l'environnement et du développement durable) dans une synthèse publiée le 15 mai, en analysant la base BNV-D. Cette progression aurait atteint 10% par an dans le Finistère, 11% dans le Gars et 12% dans le Tarn-et-Garonne. Les ventes de substances dangereuses pour la santé humaine (redevance pour pollution diffuse à 9% et 5,1%) ont en revanche diminué en moyenne de 1,2% par an sur la période.
Source : agrapresse.fr

Pages