agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 2 min 57 sec

Confinement: les chambres d'agriculture restent ouvertes et «mobilisées» (APCA)

mar, 11/03/2020 - 19:03
Contrairement au premier confinement du printemps, les chambres d'agriculture restent ouvertes, indique un communiqué de l'APCA (tête de réseau) le 3 novembre. «Leurs sites restent ouverts au public, pour assurer les activités opérationnelles qui ne peuvent pas être dématérialisées ou reportées», précise le document. «La continuité de service est assurée, tant pour les missions de service public que pour les accompagnements techniques et économiques», affirme l'APCA. Son président Sébastien Windsor souligne que les salariés des chambres «sont au travail et à l’écoute des agriculteurs pour les aider à réorganiser leurs débouchés», rappelant que «l’arrêt de la restauration aura des conséquences sur de nombreuses filières».
Source : agrapresse.fr

Numérique: la Caisse des dépôts entre au capital d'Agdatahub

mar, 11/03/2020 - 18:15
A l'occasion de son assemblée générale le 3 novembre, deux décisions ont été prises concernant la société API-Agro, créée en 2016 par l'Acta (instituts techniques) et l'APCA (chambres d'agriculture) pour développer une plateforme de données agricoles. Cette activité sera désormais «opérée et commercialisée» par sa filiale Agdatahub, indique son directeur général Sébastien Picardat. API-Agro conservera des fonctions de holding, de promotion et de stratégie sur les données agricoles. Agdatahub avait été créée en novembre 2019 pour porter une candidature à un appel à projets de la BPI, dont le résultat est attendu à la fin du mois. La seconde décision est l'entrée de la Caisse des dépôts au capital d'Agdatahub à hauteur de 700 000 euros, à l'occasion d'un tour de table complété en fonds propres par API-Agro, pour atteindre 2,5 millions d'euros (M€).
Source : agrapresse.fr

Reconfinement: les chambres d'agriculture restent ouvertes et «mobilisées» (APCA)

mar, 11/03/2020 - 17:46
Contrairement au premier confinement du printemps, les chambres d'agriculture restent ouvertes, indique un communiqué de l'APCA (tête de réseau) le 3 novembre. «Leurs sites restent ouverts au public, pour assurer les activités opérationnelles qui ne peuvent pas être dématérialisées ou reportées», précise le document. «La continuité de service est assurée, tant pour les missions de service public que pour les accompagnements techniques et économiques», affirme l'APCA. Son président Sébastien Windsor souligne que les salariés des chambres «sont au travail et à l’écoute des agriculteurs pour les aider à réorganiser leurs débouchés», rappelant que «l’arrêt de la restauration aura des conséquences sur de nombreuses filières».
Source : agrapresse.fr

Influenza aviaire: deux foyers découverts en Angleterre le 2 novembre

mar, 11/03/2020 - 11:58
Deux foyers indépendants d'influenza aviaire ont été découverts dans des fermes anglaises le 2 novembre, a annoncé le gouvernement britannique le même jour. L'un d'eux a été observé dans un élevage de 13 000 poules productrices d'oeufs à couver à Frodhsam (Cheshire), près de Liverpool. «La souche H5N8 de l'influenza aviaire a été confirmée», indiquent les pouvoirs publics dans un communiqué. Des analyses plus poussées sont en cours afin de «déterminer s'il s'agit d'une souche hautement pathogène». «Ce cas n'est pas lié avec la souche H5N2 qui a été confirmée dans un petit élevage commercial à Deal (Kent), plus tôt aujourd'hui», affirme le gouvernement. Dans les deux cas, tous les oiseaux vont être abattus et des zones de contrôle ont été mises en place autour des foyers.
Source : agrapresse.fr

Le distributeur spécialisé Bio C’ Bon et son millier de salariés repris par Carrefour

lun, 11/02/2020 - 18:33
Le groupe Carrefour a été choisi par le tribunal de Commerce de Paris pour reprendre le distributeur spécialisé Bio C’ Bon, a annoncé son PDG Alexandre Bompard lundi sur Twitter. L’enseigne de grande distribution était notamment en concurence avec le spécialiste du secteur Biocoop et le groupe familial Zouari (actionnaire des surgelés Picard), qui proposaient également la reprise d’une large part des salariés. «Vous rejoignez un magnifique projet, auquel j’attache une importance toute particulière: celui de rendre la bio accessible à tous», a déclaré le PDG de Carrefour Alexandre Bompard (cité par l'AFP) dans une lettre ouverte aux salariés de Bio C’ Bon.
Source : agrapresse.fr

Aide alimentaire: hausse de 48% des fonds européens aux associations pour 2021-2027

lun, 11/02/2020 - 17:08
Les financements européens destinés à la France pour l’aide alimentaire s’élèveront à 870 millions d’euros (M€) pour la période 2021-2027, soit une hausse de 48% par rapport à la période précédente (2014-2020), a indiqué le cabinet du ministre de la Santé Olivier Véran le 2 novembre lors d’un briefing à la presse. Ce montant inclut une enveloppe de 647 M€ issue du budget pluriannuel européen (2021-2027), en augmentation de 11% par rapport à l’exercice précédent. Il comporte aussi 90 M€ de reliquats de la période passée, et 132 M€ issus du plan de relance européen, a précisé le cabinet du secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes Clément Beaune, présent au point presse.
Source : agrapresse.fr

Pomme de terre: 4 M€ d’aides débloquées face à la crise Covid (ministère)

lun, 11/02/2020 - 15:44
Au sein d’une «enveloppe prévisionnelle» de 10 millions d'euros (M€) d’aides Covid annoncée en juin pour le secteur de la pomme de terre, 4 M€ viennent d’être débloqués, qui seront ensuite complétés, a indiqué le 2 novembre le ministère de l’Agriculture à Agra Presse. Cet accompagnement des planteurs hors contrat concerne le retrait de volumes de production non transformés au printemps à cause de la crise sanitaire, précise l’UNPT (producteurs), déçue du «non-respect» de la promesse financière de l’Etat. D’autres crédits s’ajouteront aux 4 M€, via le plan de relance ou un autre dispositif, souligne le ministère, évoquant des aides structurelles pour notamment l’investissement dans le stockage.
Source : agrapresse.fr

Prédateurs: les États-Unis retirent le loup de la liste des espèces protégées

dim, 11/01/2020 - 20:04
Par une décision du 29 octobre, le Fish and Wildlife Service américain a retiré le loup commun (Canis Lupus) de la liste des espèces protégées au titre de la loi sur les espèces en danger datant de 1973. «Les données scientifiques et commerciales les plus récentes établissent que les loups des 48 états du continent américain (hors Alaska et Hawaï ndlr) ne remplissent plus les critères d’espèce en danger», explique l’administration. Cette nouvelle disposition abandonne désormais la protection à chaque état américain, à qui il reviendra d’autoriser ou non la chasse. Selon le département de l'Intérieur, cité par l’AFP, la population de loups aux Etats-Unis est remontée à 6000, contre moins de 1000 en 1967.
Source : agrapresse.fr

Covid-19: «les élevages seront livrés correctement» en aliments, assure le Snia

dim, 11/01/2020 - 20:04
Malgré le reconfinement mis en place le 30 octobre, le Snia (fabricants d'alimentation animale) assure que «les élevages seront livrés correctement», d'après un communiqué. «Les enseignements de la période précédente et les mesures prises par les entreprises pour assurer la continuité de l’activité permettent aujourd’hui d’appréhender les prochaines semaines avec confiance», rassure le président du Snia Francois Cholat, cité dans le document. «Les usines fonctionnent et sont actuellement approvisionnées correctement en matières premières», affirme le syndicat. Lors du premier confinement au printemps, les fabricants avaient fait face à une hausse soudaine de la demande des élevages.
Source : agrapresse.fr

Photovoltaïque : le gouvernement repropose de renégocier des contrats pionniers

ven, 10/30/2020 - 16:37
Le gouvernement remet sur la table le dossier de la renégociation des contrats photovoltaïques. Lors d’une annonce confiée le 29 octobre à quelques journalistes, des représentants de Bercy et du ministère de la Transition écologique ont indiqué qu’il reproposera, via un amendement, une baisse des tarifs des contrats pionniers photovoltaïques, conclus avant 2011. Courant octobre, cette révision devait être introduite dans le projet de loi de finance (PLF) initial, puis avait été retirée par le gouvernement pour laisser place à la concertation avec la filière, opposée à cette remise en cause. Environ 800 projets sont dans ce cas, dont une petite dizaine concernent des projets agricoles, ont précisé les deux ministères.
Source : agrapresse.fr

Betterave : accord entre députés et sénateurs sur le retour des néonicotinoïdes

ven, 10/30/2020 - 13:05
Un accord entre députés et sénateurs a été trouvé, en commission mixte paritaire, sur le projet de loi permettant la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes pour soutenir la filière betteravière, selon un rapport enregistré le 29 octobre. Il supprime un article additionnel, voté au Sénat, qui tendait à acter le principe «pas d’interdiction sans alternative», rendant obligatoire l’étude par l’Anses des bénéfices et risques en amont de l’interdiction de phytos. «Cela pose des difficultés opérationnelles», a admis la sénatrice LR Sophie Primas, rapporteure. Le projet de loi doit être examiné le 30 octobre à l’Assemblée nationale, le 4 novembre au Sénat.
Source : agrapresse.fr

Alimentation animale: «les élevages seront livrés correctement», assure le Snia

ven, 10/30/2020 - 11:43
Malgré le reconfinement mis en place le 30 octobre, le Snia (fabricants d'alimentation animale) assure que «les élevages seront livrés correctement», d'après un communiqué. «Les enseignements de la période précédente et les mesures prises par les entreprises pour assurer la continuité de l’activité permettent aujourd’hui d’appréhender les prochaines semaines avec confiance», rassure le président du Snia Francois Cholat, cité dans le document. «Les usines fonctionnent et sont actuellement approvisionnées correctement en matières premières», affirme le syndicat. Lors du premier confinement au printemps, les fabricants avaient fait face à une hausse soudaine de la demande des élevages.
Source : agrapresse.fr

Les États-Unis retirent le loup de la liste des espèces protégées

ven, 10/30/2020 - 11:42
Par une décision du 29 octobre, le Fish and Wildlife Service américain a retiré le loup commun (Canis Lupus) de la liste des espèces protégées au titre de la loi sur les espèces en danger datant de 1973. «Les données scientifiques et commerciales les plus récentes établissent que les loups des 48 états du continent américain (hors Alaska et Hawaï ndlr) ne remplissent plus les critères d’espèce en danger», explique l’administration. Cette nouvelle disposition abandonne désormais la protection à chaque état américain, à qui il reviendra d’autoriser ou non la chasse. Selon le département de l'Intérieur, cité par l’AFP, la population de loups aux Etats-Unis est remontée à 6000, contre moins de 1000 en 1967.
Source : agrapresse.fr

L’UE renforce son arsenal en matière de respect des règles du commerce international

ven, 10/30/2020 - 11:40
En réponse au blocage du fonctionnement de l’Organe d’appel de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) par les États-Unis, la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus le 28 octobre, à un accord politique concernant le renforcement du règlement de l’UE sur le respect des règles du commerce international. Dans le cadre de cet accord, Bruxelles s’est notamment engagée à développer rapidement le mécanisme de lutte contre la coercition. Le règlement révisé permettra à l’UE de réagir même si l’OMC n’a pas statué définitivement, dans le cas où l’autre membre de l’OMC partie au différend bloque le processus de règlement par un appel devant un Organe d’appel (qui n’est pas opérationnel), et où il refuse un arbitrage alternatif au titre du mémorandum d’accord sur le règlement des différends de l’OMC.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 2 novembre

jeu, 10/29/2020 - 16:34
Lundi 2 novembre
Suite de l'examen du PLF 2021 (2nde partie) à l'Assemblée nationale (séance publique)

Mardi 3 novembre
Journée de la FRB (biodiversité) sur les aires protégées (visio)
Conférence de presse de l'Adepale (conserves) (présentiel)
Conférence de presse d'Aprifel (fruits et légumes) (visio)

Mercredi 4 novembre
Commission mixte paritaire sur le projet de loi Néonicotinoïdes
Audition de M. Denormandie et Mme Pompili par la mission Glyphosate
Audition du Conseil national de l’air par la commission d’enquête Santé environnementale
Conférence de presse de la Coopération agricole Nutrition animale (visio)

Jeudi 5 novembre
Assemblée générale de l'UFS (visio + plateau télévisé)
Assises juridiques de la consommation, de la distribution et de la «compliance»
Audition du Criigen par la commission d’enquête sur la santé environnementale
Source : agrapresse.fr

Reconfinement: appel «solennel» de la FNSEA à consommer «français et de proximité»

jeu, 10/29/2020 - 16:06
Au lendemain de l'annonce du reconfinement, la FNSEA lance un «appel solennel à privilégier une "alimentation d’origine France et de proximité"», indique un communiqué le 29 octobre. Un message qui s'adresse aux consommateurs - invités à faire un «acte d’achat citoyen et responsable» -, mais aussi aux collectivités locales et aux distributeurs. Le syndicat majoritaire demande aux enseignes qu'elles «contractualisent, à des prix rémunérateurs, au plus vite» avec l'amont. La FNSEA souhaite aussi que le gouvernement confirme «dès à présent» que l'agriculture bénéficiera des «mesures prises dans les secteurs ne pouvant poursuivre leur activité» (compensation de perte de chiffres d’affaires, chômage partiel, etc.).
Source : agrapresse.fr

Hautes-Pyrénées: le préfet abroge les arrêtés d’effarouchement pour l’ours Goiat

jeu, 10/29/2020 - 14:20
«Le préfet des Hautes-Pyrénées a décidé d’abroger les arrêtés autorisant les effarouchements renforcés de l’ours Goiat», indique l’association Ferus dans un communiqué du 29 octobre. Cette décision intervient à la suite du recours gracieux déposé par l’association elle-même, aux côtés d’autres organisations. Ce recours informait notamment le préfet de l’intention de l’association «de saisir le tribunal administratif s’il ne revenait pas sur cette décision», souligne Ferus. «Nous espérons que cette sagesse se prolongera et inspirera d’autres préfets», écrit l’association. Ferus rappelle avoir déposé durant cette saison 18 autres recours contre les arrêtés d’effarouchement dans l’ensemble de chaîne pyrénéenne, dont 15 dans le seul département de l’Ariège.
Source : agrapresse.fr

Covid-19: marchés de plein vent maintenus, fleuristes ouverts jusqu'à dimanche (M. Attal)

jeu, 10/29/2020 - 08:17
Malgré les mesures de reconfinement d'au moins un mois annoncées le 28 octobre par le président de la République, les marchés «couverts ou de plein vent» resteront ouverts sur cette période, et «il pourra y avoir, comme dans le cadre du premier confinement, une décision préfectorale dans le cas où cela ne se passerait pas bien», a annonce le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, au micro de la radio RTL le 29 octobre. D'autre part, à l'occasion de la Toussaint, «les fleuristes ne fermeront pas comme les autres commerces ce soir, mais resteront ouverts jusqu'à dimanche soir et les Français pourront fleurir les tombes de leurs proches».
Source : agrapresse.fr

Covid-19 : la Conf’ demande le maintien des marchés en cas de nouveau confinement

mer, 10/28/2020 - 17:07
«Reconfinement: cette fois ne faites pas l’erreur de fermer les marchés de plein vent», lance en direction du gouvernement la Confédération paysanne dans un communiqué du 28 octobre. Quelques heures avant l’allocution du président de la République et l'annonce attendue d'un durcissement des mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19, le syndicat exhorte le gouvernement à maintenir ouverts les marchés de plein vent assurant «l'application des règles sanitaires les plus strictes» par les paysans et commerçants. «Évitons de reproduire les scènes où les gens se ruent dans les supermarchés parce qu'il n'y a plus de marchés ouverts», illustre la Conf’ qui demande que ce circuit de distribution alimentaire soit «logé à la même enseigne» que la grande distribution.
Source : agrapresse.fr

Covid-19: l'horticulture veut poursuivre l'activité économique en cas de reconfinement

mer, 10/28/2020 - 14:30
«La vie économique ne peut de nouveau être mise à l’arrêt», plaide l’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage (Val’hor) qui appelle au «maintien d’une activité commerçante et [à] la poursuite des chantiers pour les entreprises du végétal», dans un communiqué le 28 octobre. A quelques heures des annonces du président de la République, les professionnels redoutent un nouveau confinement. «Cette période de fin d’année qui démarre avec la Toussaint et ses chrysanthèmes pour s’achever avec les fêtes de fin d’année, représente pour la filière française du végétal la seconde période d’activité la plus forte en termes de chiffres d’affaires dans l’année: quelques 530 millions d’euros».
Source : agrapresse.fr

Pages