agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 31 min 17 sec

Syndicalisme: un nouveau porte-parole national à la Conf' le 16 mai

mer, 01/09/2019 - 11:55
A l'occasion des voeux à la presse de la Confédération paysanne le 9 janvier, son actuel porte-parole national, Laurent Pinatel, a annoncé qu'il ne pourra se représenter à un nouveau mandat à l'occasion du prochain congrès du syndicat à Tours les 17 et 18 avril. Laurent Pinatel a atteint la limite de 8 années passées au comité national. Un nouveau porte-parole devrait donc être désigné le 16 mai. L'actuel secrétaire national en charge de l'élevage Nicolas Girod a annoncé qu'il se sera candidat à cette fonction. L'actuelle secrétaire générale, Temanuata Girard, a annoncé, après 4 ans au comité national, qu'elle ne se représentera pas à un mandat national, mais qu'elle continuera à participer à la vie du syndicat à l'echelon départemental.
Source : agrapresse.fr

Cese : l’innovation en agriculture doit être davantage partagée par la société

mar, 01/08/2019 - 18:53
Le Cese a adopté un avis sur l’innovation en agriculture le 8 janvier, dont le message est que l’innovation en agriculture doit être davantage partagée par la société. «Pour beaucoup de nos concitoyens, la ferme, c’est un mouton, trois cochons, deux vaches et cinq poules», a expliqué une des deux rapporteuses, Anne-Clair Vial, présidente de la chambre d’agriculture de la Drôme et de l’institut technique Arvalis. Tout comme les constructeurs automobiles consultent des usagers pour la conception de leurs futurs modèles, les milieux agricoles doivent concevoir l’innovation avec les citoyens et non pour des intérêts privés contraires à l’intérêt général, estime-t-elle.
Source : agrapresse.fr

Protéines végétales : les pistes d’Agridées pour améliorer l'indépendance de l'UE

mar, 01/08/2019 - 16:50
Le think tank Agridées a présenté le 8 janvier une note pour améliorer l'indépendance de l'UE en protéines végétales, reprochant au dernier rapport de la Commission européenne de faire l’«impasse» sur l’herbe. Une piste est d’«inciter à produire plus d’herbe», la première source de protéines pour l’élevage, a expliqué Marie-Cécile Damave, responsable Innovations et Marchés. Et de proposer dans la Pac «un recouplage des aides pour les hectares en herbe, et tout particulièrement en zones de plaine et défavorisées simples». Agridées prône par ailleurs une augmentation de la part des légumineuses dans l’alimentation humaine et animale. Cela passe par de nouvelles variétés répondant aux besoins de l’éleveur pour ses animaux, du cultivateur en termes de rendement.
Source : agrapresse.fr

Cornichons: doublement de la production française de Reitzel en 2018

mar, 01/08/2019 - 16:46
Les récoltes de cornichons produits en France en 2018 de la marque le Jardin d’Orante (une marque du groupe suisse Reitzel) permettront «de commercialiser précisément 621854 bocaux» en 2018, «soit deux fois plus que l’an dernier», indique l’entreprise dans un communiqué de presse le 8 janvier. La marque a relancé en 2016 une production en France à destination de la grande distribution de ce fruit très majoritairement produit en Inde, notamment en faisant bénéficier les agriculteurs partenaires d’une assurance récolte. Les 11 agriculteurs inscrits dans la démarche et répartis dans la Sarthe, le Loir-et-Cher, l’Indre-et-Loire et le Maine-et-Loire ont cultivé cette année 17 ha et récolté 216 tonnes de cornichons. En 2017, la marque comptait 5 agriculteurs cultivant 10 ha et ayant produit 137 tonnes.
Source : agrapresse.fr

Antibiotiques: forte baisse des ventes en élevage aux Etats-Unis

mar, 01/08/2019 - 12:22
Dans un rapport paru en décembre, les services sanitaires étasuniens (FDA) constatent que les ventes d'antibiotiques en élevage, exprimées en kg de matière active, sont en forte baisse (-22%) aux États-Unis sur l'année 2017. Un recul qui s'explique principalement par un moindre usage des antibiotiques «importants pour la médecine humaine» ; après avoir atteint un pic en 2015, leur consommation baisse de 33% par rapport à 2016, et atteint un niveau inférieur de 29% à celui de 2009, première année de suivi. Cette chute intervient après la mise en œuvre dans le pays, depuis janvier 2017, d'une réglementation restreignant l'usage des antibiotiques «importants pour la médecine humaine», rappelle la FDA.
Source : agrapresse.fr

La Coordination rurale prépare une notation de la RSE dans l'agroalimentaire

mar, 01/08/2019 - 11:57
La CR veut lancer une notation de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de l'agroalimentaire, a-t-elle annoncé le 8 janvier. Il s'agit d'apprécier «la manière dont elles se comportent avec leurs fournisseurs», à savoir les agriculteurs, et «notamment à travers les prix», a expliqué la secrétaire générale Véronique Le Floc'h. «L'objectif est d'améliorer les relations commerciales» avec l'aval, selon elle, pour sortir d'«une logique d'exploitation minière de commodités». Cette notation portera sur les domaines économique, social, environnemental, en visant «essentiellement les coopératives, pour démarrer». Le think tank Agriculture Stratégies est chargé de l'appui méthodologique.
Source : agrapresse.fr

Les organisations agricoles majoritaires demandent la réouverture du plan loup

lun, 01/07/2019 - 18:51
La FNSEA, la FNO, la FNB, les JA et les chambres d'agriculture ont demandé au gouvernement, dans un communiqué du 7 janvier, la «réouverture du plan loup 2018-2023», au regard de «l'explosion des attaques» et de «l'atteinte de l'objectif écologique des 500 loups fixés par le gouvernement». Cet appel fait suite à leur rencontre avec le nouveau préfet coordonnateur du plan loup, Pascal Mailhos, le jour même. Les organisations agricoles déplorent en effet que «plus de 12000 bêtes» aient été tués en 2018 par des loups, dont la population est en forte hausse, avec «85 zones de présences permanentes en octobre 2018 contre 72 en juin». Elles appellent à «la primauté de l'avenir du pastoralisme sur l'ensauvagement irréversible et catastrophique pour les territoires».
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 07/01/2019

lun, 01/07/2019 - 18:05
Mardi 8 janvier
Voeux de la Coordination rurale
Conférence de presse d'Agridées sur les enjeux de la protéine
Conférence de l'Ifocap sur les enjeux interprofessionnels des données
Présentation d'un projet d'avis sur l'innovation en agriculture (Cese)

Mercredi 9 janvier
Conseil spécialisé céréales à FranceAgrimer

Jeudi 10 janvier
Congrès de l'OPG (Coordination rurale - grains)
Conférence de presse annuelle du Gnis (semences)
Point de presse d'Axereal (coopérative)
Conférence sur les nouvelles routes de la soie (Iris)
Commission nationale des AOP viticoles à l'INAO

Vendredi 11 janvier
Point presse de Sénalia (port de Rouen)
Source : agrapresse.fr

Le gouvernement argentin n’est pas prêt à autoriser la culture de blé OGM

lun, 01/07/2019 - 17:16
Dans un entretien accordé au quotidien argentin La Nación, le 26 décembre, Santiago del Solar, chef de cabinet au ministère de l’agriculture argentin, a expliqué son refus d’autoriser, pour l’heure, la mise sur le marché de semences de blé transgénique: «Les pays importateurs de blé ont une tolérance zéro vis-à-vis du blé OGM. Or l’Argentine exporte les deux tiers de sa récolte de 20 millions de tonnes. Un seul grain non admis détecté peut compromettre la vente d’une cargaison entière». Une demande d'autorisation concernant des variétés de blé OGM dotées d'une meilleure résistance aux stress hydriques a récemment été présentée auprès du gouvernement argentin par la joint-venture Trigall Genetics, créée en 2013 par le laboratoire Bioceres et le semencier français Florimond Desprez.
Source : agrapresse.fr

Miel : l'interprofession va définir les contours de sa CVO d'ici fin mars

lun, 01/07/2019 - 15:50
Le conseil d'administration d'Interapi doit décider «fin mars» du mode de prélèvement de la futur contribution volontaire obligatoire (CVO), destinée à financer les projets de la jeune interprofession apicole française, a indiqué le président de l'organisation Eric Lelong à Agra presse le 7 janvier. Les discussions au sein de la commission chargée de ce projet sont «fructueuses» a-t-il par ailleurs indiqué. Une partie du prélèvement devrait être effectué sur le chiffre d'affaires des producteurs disposant de plus de 50 ruches, avec une «part fixe et une part variable», et une autre au niveau de la distribution. La répartition pourrait dépendre, chaque année, des résultats économiques des ruches.
Source : agrapresse.fr

Un proche de Stéphane Travert nommé inspecteur général de l'agriculture

lun, 01/07/2019 - 15:10
Conseiller du précédent ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, Bruno Godet a été nommé inspecteur général de l'agriculture (IGA) par un décret paru au Journal officiel le 5 janvier. Ce corps de hauts fonctionnaires du ministère de l'Agriculture est notamment chargé du «contrôle et de l'évaluation de l'activité des services centraux et déconcentrés du ministère de l'agriculture, ainsi que des établissements publics et organismes relevant de sa tutelle». Bruno Godet était conseiller aux Affaires réservées au cabinet de Stéphane Travert de juin 2017 à juin 2018, après avoir été son attaché parlementaire lorsque Stéphane Travert était député de la Manche.
Source : agrapresse.fr

Lundi vert: Interbev répond aux critiques

lun, 01/07/2019 - 14:28
«Aujourd’hui, les chiffres de consommation équivalent à près de 4 jours par semaine sans viande rouge», répond l’interprofession du bétail et des viandes (Interbev) dans un communiqué de presse du 7 janvier, après l’appel pour un «lundi vert» lancé il y a quelques jours par 500 personnalités qui préconisent de remplacer la viande et le poisson chaque lundi. L’interprofession souhaite remettre en avant le rôle nutritionnel de la viande et rappelle également ses engagements environnementaux grâce au «Pacte pour un engagement sociétal» signé depuis 2017 et labellisé par l’Afnor. «En choisissant des viandes portant la signature 'Viandes de France', les consommateurs ont la garantie de viandes issues de nos territoires et de modes de production plus durables», clament les professionnels de la viande.
Source : agrapresse.fr

Lundi vert: les "mensonges" doivent s’arrêter, plaide la Conf’

ven, 01/04/2019 - 17:01
«Nos animaux, notre planète et les citoyen-ne-s méritent mieux que ces mensonges honteux», déplore la Confédération paysanne, suite à l’appel pour un lundi vert, dans un communiqué de presse du 4 janvier. Le syndicat juge cette tribune appelant «à ne plus manger ni viande, ni poisson une fois par semaine ou à aller plus loin en ce sens» et signée par «500 personnalités du showbusiness, du milieu politique, de la recherche et du journalisme», «truffée d’erreurs et de chiffres hasardeux». En réponse à cette «insupportable stigmatisation», la Conf’ publiera prochainement un plaidoyer en faveur de l’élevage paysan. Il se présentera sous la forme d’un recueil de paroles d’éleveurs «qui, par leur métier et leurs pratiques, font et vivent la nature au quotidien».
Source : agrapresse.fr

Télépac: la télédéclaration est ouverte pour les aides animales

ven, 01/04/2019 - 11:57
Depuis le 1er janvier, les éleveurs peuvent déposer leurs demandes pour les aides animales sur le site Télépac, explique le ministère de l’Agriculture dans un communiqué de presse du 4 janvier. Ils ont jusqu’au 31 janvier pour effectuer leurs demandes d’aides ovines et caprines. Pour les aides aux bovins allaitants, aux bovins laitiers (en zone de montagne et hors zone de montagne) et les aides aux veaux sous la mère et aux veaux issus de l’agriculture biologique, la télédéclaration restera ouverte jusqu’au 15 mai. Concernant l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant en outre-mer, dont la télédéclaration devient cette année obligatoire, la procédure ouvrira le 1er mars et le délai courra jusqu’au 17 juin.
Source : agrapresse.fr

Syndicalisme: l’OPG rebaptisée France grandes cultures

ven, 01/04/2019 - 11:55
L’Organisation des producteurs de grains de la CR (Coordination rurale) annoncera le 10 janvier, lors de son congrès au Futuroscope de Poitiers, sa transformation «courant 2019» en France grandes cultures, indique-t-elle à Agra Presse. «On va se transformer en intégrant les betteraves dans notre syndicat», explique le président Nicolas Jaquet. L’idée s’inspire du prochain regroupement au sein de FranceAgriMer des conseils spécialisés pour les filières céréales, sucre, oléoprotéagineux, d’après lui. Il s’agit aussi de «booster le nombre d’adhésions». L’OPG revendique quelque 3 000 membres, un chiffre «en croissance de 10% par an depuis quelques années».
Source : agrapresse.fr

ICHN: quatre maires démissionnent pour protester contre le nouveau zonage

jeu, 01/03/2019 - 19:01
Face à la situation «aberrante» de la sortie de huit communes des zones défavorisées simples (ZDS), éligibles à l’indemnité de compensation de handicaps naturels (ICHN), quatre maires de la communauté de communes du Clunisois (Saône-et-Loire) ont annoncé leur prochaine démission, a indiqué à Agra Presse, Jean-Luc Delpeuch, président de la communauté de communes le 3 décembre. Selon lui, les communes sortantes, répondent à l’ensemble des critères tant biophysiques qu’économiques pour prétendre au classement en ZDS. «Mais elles sont rattachées à la petite région agricole du Mâconnais, à dominante viticole, bénéficiant de revenus plus élevés et n’entrant pas dans les critères des ZDS», dénoncent les élus qui demandent une redéfinition de ces PRA afin que les communes puissent réintégrer les ZDS.
Source : agrapresse.fr

Consommer moins de viande: une «nécessité» pour la santé et l'environnement (étude)

jeu, 01/03/2019 - 19:01
Il sera «impossible» pour une population mondiale «de dix milliards d'habitants en 2050» d'adopter une consommation de viande similaire à celle des pays occidentaux, car cela demandera «trop de terres, d'eau» et émettra «trop de gaz à effets de serre», selon une étude réalisée par l'Université britannique d'Oxford, publiée le 3 janvier. Selon ces travaux, remplacer la consommation de bœuf par d'autres sources de protéines pourrait en outre éviter «2,4% de morts causées par l'alimentation dans le monde», une proportion qui atteint «5% dans les pays développés». L'étude a été commandée par le Forum économique mondial, un organisme à but non lucratif qui réunit chaque année en janvier à Davos (Suisse) des responsables politiques et dirigeants d'entreprises du monde entier.
Source : agrapresse.fr

Consommer moins de viande : une «nécessité» pour la santé et l'environnement (étude)

jeu, 01/03/2019 - 18:03
Il sera «impossible» pour une population mondiale «de dix milliards d'habitants en 2050» d'adopter une consommation de viande similaire à celle des pays occidentaux, car cela demandera «trop de terres, d'eau» et émettra «trop de gaz à effets de serre», selon une étude réalisée par l'Université britannique d'Oxford, publiée le 3 janvier. Selon ces travaux, remplacer la consommation de bœuf par d'autres sources de protéines pourrait en outre éviter «2,4% de morts causées par l'alimentation dans le monde», une proportion qui atteint «5% dans les pays développés». L'étude a été commandée par le Forum économique mondial, un organisme à but non lucratif qui réunit chaque année en janvier à Davos (Suisse) des responsables politiques et dirigeants d'entreprises du monde entier.
Source : agrapresse.fr

500 personnalités appellent à ne plus manger de viande le lundi

jeu, 01/03/2019 - 12:33
Une tribune signée par 500 personnalités et publiée, le 3 janvier dans le quotidien Le monde, appelle «à remplacer la viande et le poisson chaque lundi». Parmi les signataires figure notamment Cédric Villani, député LREM, l’ancien ministre Luc Ferry, l'animateur Stéphane Bern ainsi que de nombreux chercheurs ou membres d’ONG environnementales. Les trois raisons avancées pour justifier ce «lundi vert» sont: l’environnement, la santé et «le respect de la vie animale». Les signataires affirment que «si l’humanité optait pour une alimentation entièrement à base de végétaux, le taux de mortalité humaine chuterait entre 6% et 10%». Ils considèrent également que «l’image commerciale d’animaux heureux en élevage est presque toujours fausse».
Source : agrapresse.fr

Accord entre Leclerc et Danone pour intégrer «l’évolution des coûts de production»

mer, 01/02/2019 - 18:45
Sur son blog, Michel-Édouard Leclerc annonce dans une note parue le 2 janvier que, dans le cadre des négociations commerciales en cours, « E.Leclerc et Danone Produits Frais ont trouvé un accord tarifaire […] intégrant l’évolution des coûts de production des élevages laitiers dans le prix du lait ». Selon le distributeur, ce nouvel accord est «pleinement cohérent avec les contrats pluriannuels mis en place entre Danone et les organisations de producteurs». Le chiffre d’affaires réalisé par Danone «rien que dans les centres E.Leclerc» en France, est estimé à 200 millions d’euros.
Source : agrapresse.fr

Pages