agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 25 min 42 sec

Télépac: la télédéclaration est ouverte pour les aides animales

ven, 01/04/2019 - 11:57
Depuis le 1er janvier, les éleveurs peuvent déposer leurs demandes pour les aides animales sur le site Télépac, explique le ministère de l’Agriculture dans un communiqué de presse du 4 janvier. Ils ont jusqu’au 31 janvier pour effectuer leurs demandes d’aides ovines et caprines. Pour les aides aux bovins allaitants, aux bovins laitiers (en zone de montagne et hors zone de montagne) et les aides aux veaux sous la mère et aux veaux issus de l’agriculture biologique, la télédéclaration restera ouverte jusqu’au 15 mai. Concernant l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant en outre-mer, dont la télédéclaration devient cette année obligatoire, la procédure ouvrira le 1er mars et le délai courra jusqu’au 17 juin.
Source : agrapresse.fr

Syndicalisme: l’OPG rebaptisée France grandes cultures

ven, 01/04/2019 - 11:55
L’Organisation des producteurs de grains de la CR (Coordination rurale) annoncera le 10 janvier, lors de son congrès au Futuroscope de Poitiers, sa transformation «courant 2019» en France grandes cultures, indique-t-elle à Agra Presse. «On va se transformer en intégrant les betteraves dans notre syndicat», explique le président Nicolas Jaquet. L’idée s’inspire du prochain regroupement au sein de FranceAgriMer des conseils spécialisés pour les filières céréales, sucre, oléoprotéagineux, d’après lui. Il s’agit aussi de «booster le nombre d’adhésions». L’OPG revendique quelque 3 000 membres, un chiffre «en croissance de 10% par an depuis quelques années».
Source : agrapresse.fr

ICHN: quatre maires démissionnent pour protester contre le nouveau zonage

jeu, 01/03/2019 - 19:01
Face à la situation «aberrante» de la sortie de huit communes des zones défavorisées simples (ZDS), éligibles à l’indemnité de compensation de handicaps naturels (ICHN), quatre maires de la communauté de communes du Clunisois (Saône-et-Loire) ont annoncé leur prochaine démission, a indiqué à Agra Presse, Jean-Luc Delpeuch, président de la communauté de communes le 3 décembre. Selon lui, les communes sortantes, répondent à l’ensemble des critères tant biophysiques qu’économiques pour prétendre au classement en ZDS. «Mais elles sont rattachées à la petite région agricole du Mâconnais, à dominante viticole, bénéficiant de revenus plus élevés et n’entrant pas dans les critères des ZDS», dénoncent les élus qui demandent une redéfinition de ces PRA afin que les communes puissent réintégrer les ZDS.
Source : agrapresse.fr

Consommer moins de viande: une «nécessité» pour la santé et l'environnement (étude)

jeu, 01/03/2019 - 19:01
Il sera «impossible» pour une population mondiale «de dix milliards d'habitants en 2050» d'adopter une consommation de viande similaire à celle des pays occidentaux, car cela demandera «trop de terres, d'eau» et émettra «trop de gaz à effets de serre», selon une étude réalisée par l'Université britannique d'Oxford, publiée le 3 janvier. Selon ces travaux, remplacer la consommation de bœuf par d'autres sources de protéines pourrait en outre éviter «2,4% de morts causées par l'alimentation dans le monde», une proportion qui atteint «5% dans les pays développés». L'étude a été commandée par le Forum économique mondial, un organisme à but non lucratif qui réunit chaque année en janvier à Davos (Suisse) des responsables politiques et dirigeants d'entreprises du monde entier.
Source : agrapresse.fr

Consommer moins de viande : une «nécessité» pour la santé et l'environnement (étude)

jeu, 01/03/2019 - 18:03
Il sera «impossible» pour une population mondiale «de dix milliards d'habitants en 2050» d'adopter une consommation de viande similaire à celle des pays occidentaux, car cela demandera «trop de terres, d'eau» et émettra «trop de gaz à effets de serre», selon une étude réalisée par l'Université britannique d'Oxford, publiée le 3 janvier. Selon ces travaux, remplacer la consommation de bœuf par d'autres sources de protéines pourrait en outre éviter «2,4% de morts causées par l'alimentation dans le monde», une proportion qui atteint «5% dans les pays développés». L'étude a été commandée par le Forum économique mondial, un organisme à but non lucratif qui réunit chaque année en janvier à Davos (Suisse) des responsables politiques et dirigeants d'entreprises du monde entier.
Source : agrapresse.fr

500 personnalités appellent à ne plus manger de viande le lundi

jeu, 01/03/2019 - 12:33
Une tribune signée par 500 personnalités et publiée, le 3 janvier dans le quotidien Le monde, appelle «à remplacer la viande et le poisson chaque lundi». Parmi les signataires figure notamment Cédric Villani, député LREM, l’ancien ministre Luc Ferry, l'animateur Stéphane Bern ainsi que de nombreux chercheurs ou membres d’ONG environnementales. Les trois raisons avancées pour justifier ce «lundi vert» sont: l’environnement, la santé et «le respect de la vie animale». Les signataires affirment que «si l’humanité optait pour une alimentation entièrement à base de végétaux, le taux de mortalité humaine chuterait entre 6% et 10%». Ils considèrent également que «l’image commerciale d’animaux heureux en élevage est presque toujours fausse».
Source : agrapresse.fr

Accord entre Leclerc et Danone pour intégrer «l’évolution des coûts de production»

mer, 01/02/2019 - 18:45
Sur son blog, Michel-Édouard Leclerc annonce dans une note parue le 2 janvier que, dans le cadre des négociations commerciales en cours, « E.Leclerc et Danone Produits Frais ont trouvé un accord tarifaire […] intégrant l’évolution des coûts de production des élevages laitiers dans le prix du lait ». Selon le distributeur, ce nouvel accord est «pleinement cohérent avec les contrats pluriannuels mis en place entre Danone et les organisations de producteurs». Le chiffre d’affaires réalisé par Danone «rien que dans les centres E.Leclerc» en France, est estimé à 200 millions d’euros.
Source : agrapresse.fr

Porc: un prix de base en baisse sur 2018, à 1,196 euro le kilo (MPB)

mer, 01/02/2019 - 18:45
Au marché du porc breton (MPB), le prix de base a été en moyenne de 1,196 euro le kilo sur l'année 2018, en baisse de 12,72% par rapport à 2017 (1,370 euro le kilo), rapporte le cadran de Plérin, dans une note de conjoncture annuelle parue le 2 janvier. L'année 2018 s'est caractérisée par «une production porcine mondiale en hausse dans tous les bassins et notamment en Chine où la récupération de la production a été rapide, générant des prix bas et une importation ralentie», résume le MPB. L'année a aussi été marquée par les conflits commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis, qui ont tiré les prix vers le bas, et l'apparition de la peste porcine africaine (PPA) en Chine, «qui apporte de nouvelles perspectives pour les grands pays exportateurs, à condition qu'eux-mêmes soient préservés».
Source : agrapresse.fr

Dans ses vœux, Didier Guillaume souhaite «réconcilier l'agriculteur et le citoyen»

mer, 01/02/2019 - 08:55
Dans une allocution diffusée sur le réseau social Twitter le 1er janvier, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a adressé ses vœux, destinés en particulier à «l'agriculture et les territoires». En introduction, il a évoqué le rapport entre les agriculteurs et la société: «En 2019, réconcilions l'agriculteur et le citoyen (...) Ensemble stoppons l'agri-bashing, qui devient insupportable, divise et désigne des boucs émissaires». Le ministre a ensuite souhaité une réussite des «transitions économiques et sociales afin d'améliorer durablement le revenu des agriculteurs», un développement des «transitions agroécologiques et sanitaires de notre modèle agricole afin des réduire notre impact sur l'environnement et la santé», et enfin une transformation de la Pac «vers plus de protection et de soutien».
Source : agrapresse.fr

Pages