Vigne

Publié le 23/01/2020

Dans cet article, retrouvez le point de vue de trois acteurs de la filière viticole alsacienne. Le Groupement des producteurs négociants du vignoble alsacien (GPNVA), par la voix de son président Pierre Heydt-Trimbach, réclame des rendements de production pour 2020 adaptés à la situation de la filière des vins d’Alsace en situation d’excédent qu’elle peine à résorber. Il veut adresser un signal qualitatif aux marchés.

Les discussions entre familles professionnelles du vignoble se poursuivent en ce début d’année afin de dégager un consensus sur les conditions de production 2020. Elles devraient être présentées en mars prochain devant le Comité vins de l’Inao. Dans le processus décisionnel, les conditions de...

Publié le 23/01/2020

Le vignoble a déclaré 1 028 000 hl de récolte en 2019, au-delà donc de ses capacités de mise en marché, situées autour de 920 000 hl. En l’état, une proposition du conseil d’administration de l’Ava à 75 hl/ha de rendement pour les AOC Cépages et 70 hl/ha +5 hl/ha de VCI pour le gewurtz et le pinot gris attendrait les viticulteurs d’Alsace en mars prochain.

Selon notre confrère de Vitisphère, la récolte du millésime 2019 s’élève officiellement à 1 028 000 hl. Après une récolte 2018 de 1 180 568 hl, le millésime 2019 s’annonce donc comme excédentaire eu égard à la capacité de mise en marché annuelle des vins d’Alsace. Il s’était vendu 907 000 hl de...

Publié le 18/01/2020

Le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (Civa) échange de manière informelle avec le vignoble à travers le club des 5 000 d’une part, les autres 725 metteurs en marché alsaciens d’autre part. Son objectif ? Fournir un nouvel argumentaire de vente à tous ces opérateurs.

Le club des 5 000 ? Précisons que ce sont des hectolitres et l’on comprend qu’il s’agit des 26 opérateurs du vignoble dont l’activité annuelle dépasse les 5 000 hl. Treize...

Pages

Les vidéos