agrapresse.fr
S'abonner à flux agrapresse.fr
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES
Mis à jour : il y a 44 min 19 sec

Sécheresse: Jean-Baptiste Moreau demande de nouvelles « mesures d’urgence »

ven, 11/02/2018 - 17:56
Profitant d’une tribune lors de l’examen du projet de loi de finances 2019 le 2 novembre, Jean-Baptiste Moreau a enjoint le gouvernement à prendre « des mesures d’urgence » face à la sécheresse que doivent affronter les agriculteurs. Le député de la Creuse en « appelle à la solidarité nationale pour sauver une profession qui pourrait disparaître purement et simplement ». Il demande la mise en place de « prêts à court et moyen terme pour l’achat de fourrage et d’aliments », comme cela a été fait en 2011. Il recommande également un «financement pour le transport de fourrage». Car, comme il n’y aura «pas suffisamment de fourrages en France, il faudra aller le chercher en Espagne» notamment. Et des aides directes pourraient avoir un effet inflationniste, estime le député.
Source : agrapresse.fr

PPA: vaccin en développement aux Etats-Unis, commercialisation d'ici «plusieurs années»

ven, 11/02/2018 - 15:28
Dans sa dernière lettre parue le 1er novembre, le service économique de l'ambassade de France aux États-Unis rapporte qu'un vaccin contre la peste porcine africaine (PPA) est en cours de développement aux Etats-Unis - sa commercialisation n'interviendrait toutefois pas avant plusieurs années. «L’USDA (département de l'agriculture des États-Unis, NDLR) a annoncé, mi-octobre, son intention d'accorder une licence exclusive à la compagnie Zoetis pour la fabrication d’un vaccin contre la peste porcine africaine, à partir de deux souches vaccinales brevetées», annonce l'ambassade, qui précise qu'il s'agit «encore à ce stade de passer d'un processus de mise au point expérimentale à un développement commercial, qui devrait encore prendre plusieurs années.»
Source : agrapresse.fr

La loi Agriculture et Alimentation entre en vigueur

ven, 11/02/2018 - 13:58
La loi Agriculture et Alimentation (pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) a été publiée au Journal officiel le 1er novembre. Elle entre ainsi en vigueur après un calendrier mouvementé entre l'échec de commission mixte paritaire et la censure partielle du Conseil constitutionnel. Cette entrée en vigueur ne clôt pas pour autant les débats. Les ordonnances à paraître (relèvement du seuil de revente à perte, encadrement des promotions, réforme du code du commerce, de la coopération, séparation vente conseil, etc.) ainsi que les décrets, notamment concernant les objectifs d’approvisionnement des cantines, seront décisifs.
Source : agrapresse.fr

Agenda de la semaine agricole du 5/11/18

ven, 11/02/2018 - 12:00
Lundi 5 novembre
La commission des budgets du Parlement européen vote un projet de rapport sur la cadre financier de l’UE après 2020 et celle du commerce international un projet d’approbation de l’accord de libre-échange avec le Japon (à Bruxelles)
L'Assemblée nationale poursuit l'examen du budget 2019 en séance publique

Mardi 6 novembre
Les réseaux des intercommunalités et des chambres d'agriculture signent un partenariat
Le Sénat examine le projet de loi sur les sur-transpositions
L'Unifa (fertilisants), puis Fertiberia (fertilisants) organisent une conférence de presse
La commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale examine un projet de loi autorisant la ratification d'une convention OIT sur la sécurité et la santé dans l'agriculture

Mercredi 7 novembre
La Commission européenne adopte sa communication sur un «cadre de l’UE complet» pour les perturbateurs endocriniens (à Bruxelles)
Le ministre de la Transition écologique est auditionné par la commission du développement durable au Sénat
L'Assemblée nationale mènera des auditions sur le thème «Les conséquences du réchauffement climatique sur l'ordre mondial»
Les organisations agricoles de l’UE (Copa-Cogeca) présenteront leurs prévisions de récolte de vin 2018 (à Bruxelles)
Le Sénat examine le PLFSS et le budget 2019 en commission

Jeudi 8 novembre
Le groupe Avril présente une «nouvelle énergie renouvelable»
La mission parlementaire sur le glyphosate débute ses auditions (Didier Guillaume et François de Rugy)
La commission des affaires européennes du Sénat examine un rapport d'information sur l'Efsa
Journées techniques des industries céréalières
L'Inra fait le point sur ses recherches en matière d'antibiorésistance
Le groupe Soufflet présente son rapport d'activité
La cabinet Wine Paris présente la consommation du vin à travers dix grandes villes du monde

Vendredi 9 novembre
Réunion des ministres du commerce de l’UE. À l’ordre du jour : réforme de l’OMC, négociations bilatérales en cours, relations avec les États-Unis (à Bruxelles)
Journée «distillation» organisée par la Cnaoc
Source : agrapresse.fr

Enseignement agricole public : mouvement de grève FSU-CGT-Sud contre le budget

ven, 11/02/2018 - 11:13
Les syndicats Snetap-FSU, CGT Agri et Sud-Rural appellent à un mouvement de grève le 12 novembre et à une mobilisation le même jour devant les locaux de la direction de l'enseignement du ministère de l'Agriculture (DGER) à Paris. Le Snetap-FSA dénonce dans un communiqué le 31 octobre «la suppression de 50 emplois» dans l'enseignement agricole public, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2019. Selon le Snetap-FSU, la DGER a annoncé lors d'un comité technique le 30 octobre que ces réductions d'effectifs passeraient par deux mesures que dénonce le syndicat: le développement des heures supplémentaires chez les enseignants titulaires et la suppression de seuils de dédoublement de classes.
Source : agrapresse.fr

FCO: la FFCB poursuit le mouvement de non-collecte et l'étend aux broutards

ven, 11/02/2018 - 10:18
Lancé le 29 octobre, le mouvement de non-collecte des petits veaux lancé par les négociants en bestiaux de la FFCB va se poursuivre durant la semaine du 5 novembre et s'étendre à la collecte des broutards, annonce l'organisation dans un communiqué le 2 novembre. «Seuls les broutards valablement vaccinés contre les sérotypes 4 et 8 (de la FCO, NDLR) feront l'objet d'une commercialisation», annonce la FFCB. Les négociants dénoncent l'augmentation des charges liées à la FCO causée par une hausse des cas positifs. Ils demandent «à court terme, la réalisation des tests PCR chez les éleveurs avant la sortie des animaux, si ces derniers ne répondent pas à la clause de vaccination ; et à moyen terme, la mise en place d'une vaccination généralisée progressive à l'ensemble du cheptel français».
Source : agrapresse.fr

Tereos : les frondeurs ont les signatures pour réélire le conseil de surveillance

mer, 10/31/2018 - 18:58
Les betteraviers exclus de Tereos ont réuni «plus de 2 600 signatures» de coopérateurs permettant de convoquer une assemblée générale en vue de réélire le conseil de surveillance, ont-ils indiqué le 31 octobre à Agra Presse. «Nous déposerons officiellement, le 6 novembre auprès du HCCA (Haut Conseil de la coopération), les signatures que nous avons réunies afin de demander à Tereos la tenue d'une AG ordinaire réunie extraordinairement» pour ces élections, d’après un frondeur. Une validation des signatures par huissier est en cours, précise la source. Il s'agit d'un nouvel épisode de la crise au sein du groupe sucrier, qui a exclu trois betteraviers en désaccord avec sa gouvernance et sa stratégie.
Source : agrapresse.fr

Pas de lien entre sécheresse dans le Grand-Est et changement climatique (chercheur)

mer, 10/31/2018 - 18:58
L'épisode de sécheresse qui sévit dans le Grand Est depuis plusieurs semaines n'est pas lié au réchauffement climatique, affirme le chercheur Robert Vautard, climatologue spécialiste des extrêmes climatiques à l'Institut Pierre Simon Laplace, dans une interview pour Agra Presse à paraître le 1er novembre. «En Europe continentale, les sécheresses ne semblent pas être liées au réchauffement - dans le Grand Est c'est une certitude. On observe au contraire que, en Europe continentale, le réchauffement climatique entraîne une plus forte évaporation de l'eau, et donc une augmentation des pluies», indique-t-il. «En revanche, les températures plus élevées, liées au changement climatique, peuvent aggraver la sécheresse des sols», ajoute le climatologue.
Source : agrapresse.fr

Une centaine d'associations demande une réforme de «l'évaluation des pesticides»

mer, 10/31/2018 - 18:58
Dans un manifeste publié le 31 octobre, une centaine d'ONG européennes, dont l'association française Générations futures et l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf), demandent une réforme du système d'évaluation des pesticides sur le plan européen. Elles déplorent que le dispositif européen actuel «n'empêche pas l'utilisation de produits chimiques dangereux», citant l'exemple du métam-sodium, responsable de 80 intoxications dans le Maine-et-Loire ces dernières semaines. Le manifeste pointe du doigt des «conflits d'intérêts majeurs» présents dans le processus d'homologation, déplorant notamment que «l'industrie effectue ses propres tests de sécurité et participe activement à la conception des méthodes d'évaluation des risques».
Source : agrapresse.fr

Retards de paiement des aides bio : la Fnab saisit le défenseur des droits

mer, 10/31/2018 - 18:58
La Fnab (agriculteurs bio) a annoncé, dans un communiqué du 31 octobre, avoir saisi le défenseur des droits le 25 octobre dernier, pour demander le «versement effectif de l’ensemble des aides bio 2015, 2016, 2017», avant la fin de l'année 2018, comme annoncé par le gouvernement. Elle déplore notamment que le «traitement des dossiers 2016 patine, confronté à des difficultés inattendues», et précise qu'en moyenne «un tiers seulement des dossiers» a été traité pour cette année. L'organisation demande la «mise en place de moyens exceptionnels pour aider les services de l’État à tenir le calendrier annoncé» et le maintien du système d'avances de trésorerie mis en place depuis 2016.
Source : agrapresse.fr

Alimentation végétarienne : un projet de norme internationale soutenu en France

mer, 10/31/2018 - 18:58
La Suisse a proposé cette année à l’Organisation internationale de normalisation (Iso) de définir une norme sur l’alimentation «végétarienne», «végétalienne» ou «végane» afin de sortir du «flou sémantique qui entoure l’étiquetage en rayons en l’absence de définitions légales», explique-t-on à l’Afnor (Association française de normalisation). L’opportunité d’une telle norme, débattue par les milieux associatifs et les entreprises présentes sur le marché français, a été approuvée le 16 octobre dernier par le Comité stratégique agroalimentaire (CoS) de l’Afnor. Reste à connaître la position des autres pays consultés. Qu’«une majorité pour le oui se dégage», comme on le prévoit à l’Association végétarienne de France (AVF), et l’Iso pourra s’atteler à la définition de la norme.
Source : agrapresse.fr

Pas de lien entre sécheresse dans le Grand-Est et réchauffement climatique (chercheur)

mer, 10/31/2018 - 16:13
L'épisode de sécheresse qui sévit dans le Grand Est depuis plusieurs semaines n'est pas lié au réchauffement climatique, affirme le chercheur Robert Vautard, climatologue spécialiste des extrêmes climatiques à l'Institut Pierre Simon Laplace, dans une interview pour Agra Presse à paraître le 1er novembre. «En Europe continentale, les sécheresses ne semblent pas être liées au réchauffement - dans le Grand Est c'est une certitude. On observe au contraire que, en Europe continentale, le réchauffement climatique entraîne une plus forte évaporation de l'eau, et donc une augmentation des pluies», indique-t-il. «En revanche, les températures plus élevées, liées au changement climatique, peuvent aggraver la sécheresse des sols», ajoute le climatologue.
Source : agrapresse.fr

Biométhane : les coûts de production pourraient baisser de 30% d'ici 2030 (étude)

mer, 10/31/2018 - 15:52
Une étude réalisée par le cabinet de conseil en stratégie Enea, et diffusée le 30 octobre, indique que de nombreux leviers sont activables pour renforcer la compétitivité de la filière biométhane française. Les coûts de production du biométhane pourront encore baisser de 30 % d’ici 2030, dont 20 % dès 2020-2025. Dix leviers sont passés en revue, à commencer par la maximisation du pouvoir méthanogène des intrants (moindre temps de stockage des lisiers et fumiers, dates de récolte des cultures intermédiaires - Cive). L’étude insiste sur les avantages des Cive, comme matières premières méthanogènes pouvant entrer à plus de 50 % dans les méthaniseurs.
Source : agrapresse.fr

Pages