Vie professionnelle

Publié le 23/07/2019

L’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et les pays du Mercosur, signé le 28 juin, risque d’ouvrir la porte à l’importation de 180 000 tonnes de viande de volaille supplémentaires en Europe. Et cela, sans contrepartie équitable pour les producteurs européens, d’après les syndicats. Un coup dur. Une seule contre-offensive est possible : inciter le consommateur à privilégier la viande locale.

« Si c’est pour ouvrir les portes à de la viande de bêtes nourries aux farines animales et gavés d’antibiotiques interdits en Europe, on peut tout de suite arrêter nos efforts pour améliorer le bien-être animal dans nos élevages », s’agace Jean-Michel Schaeffer, président d’Alsace Volaille. Si...

Agriculture biologique et biodiversité

Les deux font la paire

Publié le 22/07/2019

L’agriculture biologique est favorable à la biodiversité. La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) et Bio en Grand Est ont organisé un colloque visant à identifier les leviers actionnables par les collectivités locales pour maximiser les externalités positives de l’agriculture biologique sur la biodiversité.

Agriculture biologique et biodiversité. « Deux sujets forts », constate Julien Scharsch, président de Bio en Grand Est (ex-Opaba). « L’agriculture biologique doit encore se développer, tant quantitativement que qualitativement...

Publié le 22/07/2019

Au cours de leur assemblée générale du 26 mars 2019, les membres de l’AMOMA68, l’association des membres de l’Ordre du mérite agricole, avaient décidé d’aller voir ce qui se passait à Rungis, le « ventre de Paris » qui a succédé aux anciennes Halles. Cette aventure s’est déroulée du 17 au 19 juin.

Pour rejoindre la capitale en bus depuis Sainte-Croix-en-Plaine, c’est à 5 heures du matin qu’avait été fixée l’heure du départ. Le temps de constater la multiplication des champs d’éoliennes entre la Meurthe-et-Moselle et la Seine-et-Marne, de jeter un coup d’œil sur la sucrerie « Terreos »...

Pages

Les vidéos