Technique

Enrichissement des sols en matière organique

C’est possible, mais à des degrés divers

Publié le 12/07/2017 | par Bérengère de Butler

En moyenne, les sols de France contiennent 50 t de carbone par hectare. Augmenter la teneur en carbone du sol de 4 ‰ revient donc à l'augmenter de 0,2 t/ha/an.

De par leur capacité à fixer du carbone, les sols apparaissent comme une solution pour contrer les effets sur le climat des émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique. La communauté scientifique se penche donc de plus belle sur les sols, et va de découvertes en découvertes. Car, et les rencontres professionnelles Rittmo l’ont une fois de plus démontré, le fonctionnement du sol est si complexe, qu’il est difficile d’en avoir une vision à la fois fidèle, simple et globale.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné au journal, mais vous n'avez pas de compte web ?

Demandez votre code d'accès sur cette page pour lire la suite de l'article

je suis déjà abonné

je souhaite m'abonner

Abonnez-vous à notre journal, et bénéficiez de l'accès complet aux contenus de notre site.

Les vidéos