Pratique

Lipsheim

Il faut sauver le séchoir à tabac

Publié le 05/01/2018

Le séchoir à tabac de Lipsheim, vieux de 150 ans, a failli disparaître.
Fabien Nouvène

Le séchoir à tabac se dresse, branlant, dans le centre-ville de Lipsheim. Inutilisé depuis 1958, trop cher à entretenir, l’édifice à colombage tombe en ruine. « Je ne pense pas qu’il tiendrait dix ans de plus », lâche Jean-Marc Weber, le propriétaire. Une planche de bois gît dans la ruelle voisine. La structure de trois étages est devenue un danger public. Condamné à la démolition, il vient pourtant de sauver sa peau. Vendredi 15 décembre, l’Écomusée d’Alsace et la Fondation du patrimoine ont lancé une souscription pour déménager le bâtiment vers le village-musée haut-rhinois.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné au journal, mais vous n'avez pas de compte web ?

Demandez votre code d'accès sur cette page pour lire la suite de l'article

je suis déjà abonné

je souhaite m'abonner

Abonnez-vous à notre journal, et bénéficiez de l'accès complet aux contenus de notre site.

Les vidéos